Ariane de Rothschild

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ariane de Rothschild
Arianne De Rothschild2016.jpg
Ariane de Rothschild en 2016.
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Vice-présidente, banquièreVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
N. Langer
Mère
Michelle Schmittlin
Conjoint
Autres informations
A travaillé pour
Domaine

Ariane de Rothschild, née Ariane Langner le à San Salvador, est la Présidente du conseil d'administration du Groupe Edmond de Rothschild depuis avril 2019, la première femme à la tête d'un établissement de la famille Rothschild toutes lignées confondues[1].

Ariane de Rothschild est mariée au baron Benjamin de Rothschild.

Famille[modifier | modifier le code]

Ariane de Rothschild est née à San Salvador. Son père, Allemand, évolue comme cadre supérieur de l'entreprise pharmaceutique Hoechst. Sa mère, Michelle Schmittlin, est alsacienne. Ariane et son frère, Philippe, suivent leurs parents au Bangladesh, en Colombie et au Zaïre (de 9 à 19 ans) où leur père est successivement muté[2],[1].

À 29 ans, elle fait la rencontre de Benjamin de Rothschild. Ils se marient en janvier 1999 au Château de Pregny[2]. Elle a quatre filles[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Études[modifier | modifier le code]

Ariane de Rothschild étudie à Sciences Po Paris[2] puis est titulaire d'un MBA de l'université Pace à New York.

Carrière[modifier | modifier le code]

Ariane de Rothschild est d'abord cambiste à la Société générale à New York, puis rejoint la compagnie d'assurances AIG en 1992[2].

Ariane de Rothschild intègre la Compagnie Financière Edmond de Rothschild en 1993. Elle s'occupe initialement de la gestion des activités non-financières du groupe (vignobles, agriculture, hôtellerie), et des Fondations Edmond-de-Rothschild qu'elle dynamise en les réorganisant sur la base d'un modèle de développement plus efficient et plus moderne[4].

En 2006, Ariane de Rothschild entre au conseil de surveillance de la Compagnie Financière Edmond de Rothschild, puis accède à la vice-présidence du Goupe en 2008[2]. Elle rejoint les conseils des principales entités du Groupe et est nommée vice-présidente du conseil de surveillance de la holding en 2009[5].

Dirigeante du groupe Edmond de Rothschild[modifier | modifier le code]

En janvier 2015, Ariane de Rothschild est nommée présidente du Comité Exécutif du Groupe Edmond de Rothschild[6]. Elle est la première femme à la tête d'un établissement de la famille Rothschild, toutes lignées confondues[1].

À son arrivée, le groupe se repositionne autour d'une marque unique et renforce sa stratégie d'investissement à impact social. Le personnel du groupe atteint la parité hommes-femmes de la base jusqu'au comité exécutif. Son objectif est de reprendre la main sur une gestion globale devenue éparse, en faisant de la Suisse le point central des opérations[1],[7].

En mars 2019, le Groupe Edmond de Rothschild sort de la bourse suisse et devient 100% détenu par la famille Benjamin de Rothschild[8]. Le mois suivant, Ariane de Rothschild est nommée Présidente du conseil d'administration du groupe[9].

Autres activités[modifier | modifier le code]

Ariane de Rothschild est vice-présidente de la filiale Edmond de Rothschild Heritage qui réunit les activités art de vivre du groupe[10]. En 2010, elle prend la tête de Bodegas Benjamín de Rothschild & Vega Sicilia dont l'objectif est de développer de nouveaux vins de prestige en Espagne[11].

Engagements[modifier | modifier le code]

Ariane de Rothschild se consacre aux Fondations Edmond-de-Rothschild, intervenant sur cinq thèmes d'intervention : l'art et la culture, la santé et la recherche, l'expertise philanthropique, le dialogue interculturel, et l'entrepreneuriat social[12].

Le Prix Ariane de Rothschild est créé à Lisbonne en 2003 en vue d'encourager les nouvelles initiatives artistiques contemporaines. Sa dernière édition se déroule à Milan en 2011[13].

En juillet 2009, l'Ariane de Rothschild Fellowship Program est lancé. Il vise à créer des ponts dans le champs du dialogue interculturel[14],[15]. Les premiers fellows ont été formés à la Columbia Business School et à Cambridge, puis sont allés former une deuxième promotion à l'ESSEC Paris en janvier 2010[16]. Cette initiative a suscité l'attention de l'ONU qui a souhaité développer un partenariat autour de ce concept[17].

Ariane de Rothschild dirige également avec son mari la Fondation Rothschild Césarée, propriétaire des terres de la ville privée Césarée en Israël[18]. À travers cette fondation est créé en 2009 le programme doctoral féminin Ariane de Rothschild qui offre une bourse aux femmes de toute confession, au parcours académique exemplaire, et poursuivant un doctorat universitaire[19].

En mai 2019, lors du gala du Fonds pour la recherche de l'EORTC, Ariane de Rothschild fait don d'une bouteille de vin Château Lafite Rothschild 1869 adjugée à 220 000 euros[20].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Henri Gibier, « Ariane de Rothschild, baronne, banquière, fermière et hôtelière », sur Lesechos.fr,
  2. a b c d et e Jean-Baptiste Roques, « Rothschild contre Rothschild : comment Ariane a changé la famille », sur Vanityfair.fr,
  3. « Cinq banquiers devenus incontournables à Genève » (consulté le 6 juillet 2016)
  4. Rodolphe Wartel, « [ENTRETIEN] Ariane de Rothschild : « le syndrome du plafond de verre est une réalité » », sur Terredevins.com,
  5. lefigaro.fr, « Rothschild, un certain art de vivre », sur Le Figaro (consulté le 19 février 2016)
  6. « Edmond de Rothschild : Ariane de Rothschild nommée Présidente du Comité Exécutif », sur Zonebourse.com,
  7. Solenn Poullennec, « Ariane de Rothschild : « Pour moi, les choses statiques c'est la mort » », sur Lesechos.fr,
  8. « Edmond de Rothschild va quitter la bourse et sera privatisée à 100% », sur Ltemps.ch,
  9. « L'AG de Edmond de Rothschild (Suisse) accepte les propositions soumises », sur Allnews.ch,
  10. Nicolas de Rouyn, « Ariane de Rothschild, world wine lady », sur Lesechos.fr,
  11. (es) « La baronesa de Rothschild preside en Valladolid el consejo de la sociedad creada junto a Vega Sicilia », sur Elnortedecastilla.es,
  12. Marie Deffrennes, « Ariane de Rothschild, agitatrice de dynastie », sur Terrafemina.com,
  13. « Histoire du prix », sur Ariane-de-rothschild.com
  14. (en) « Launch of the Ariane de Rothschild Fellowship Program », sur Edmond-de-rothschild.com,
  15. Hanan Ben Rhouma, « Le dialogue judéo-musulman, revu par la fondation De Rothschild », sur Saphirnews.com,
  16. « Après New York, Paris: Les initiatives du “Ariane de Rothschild Fellowship” », sur Crif.org,
  17. Julien Pompey, « Les Fondations Edmond de Rothschild mobilisées pour l'éducation », sur Lesechos.fr,
  18. Glenn Cloarec, « Césarée, la ville israélienne des Rothschild sous pression de l’Etat », sur Timesofisrael.com,
  19. « Le programme doctoral féminin Ariane de Rothschild, un programme pour l’égalité des sexes en milieu académique », sur Diplomatie.gouv.fr,
  20. Joëlle Deviras, « La baronne Rothschild donne une bouteille adjugée 220 000 euros pour la lutte contre le cancer », sur Nicematin.com,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]