Ariane de Rothschild

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rothschild.
Ariane de Rothschild
Description de cette image, également commentée ci-après

Ariane de Rothschild, en 2015.

Naissance
San Salvador
Nationalité française Drapeau de la France France
Profession
Conjoint
Descendants
Noémie de Rothschild Alice de Rothschild Ève de Rothschild Olivia de Rothschild
Famille

Ariane de Rothschild, née Ariane Langner à San Salvador en 1965, est présidente du comité exécutif du Groupe Edmond de Rothschild depuis janvier 2015[1] et la seule femme à Genève à diriger une banque privée[2].

Elle est mariée depuis le 23 janvier 1999 à Benjamin de Rothschild, avec qui elle a eu quatre filles.

Formation[modifier | modifier le code]

Ariane de Rothschild est titulaire d’un MBA de l'université Pace à New York.

Parcours[modifier | modifier le code]

Ariane de Rothschild est née au Salvador d'un père cadre supérieur au sein d'une entreprise pharmaceutique internationale. Avant qu'elle n'atteigne la majorité, Ariane de Rothschild a vécu au Bangladesh, en Colombie et au Zaïre, actuellement République Démocratique du Congo.[1]

D’abord cambiste auprès de la Société générale à New York, elle rejoint ensuite le groupe d’assurances américain AIG, dont elle a assuré l’implantation et le développement en France et en Europe.

En 2008, Ariane de Rothschild siège aux conseils des principales entités du Groupe Edmond de Rothschild puis est promue vice-présidente de la Holding Edmond de Rothschild SA[2]. Elle est également vice-présidente de la SFHM (vignobles et hôtels), vice-présidente honoraire de RIT Capital Partners (UK), administrateur de Baron et Baronne Associés (Champagne) et membre du conseil de surveillance de Siaci Saint-Honoré [3]. Elle préside également les fondations Edmond de Rothschild.

Elle est nommée présidente du comité Exécutif du Groupe Edmond de Rothschild en janvier 2015 et intègrent de nombreuses femmes dans son équipe[2]. En 2016, le groupe a 163 milliards de francs sous gestion et 2800 collaborateurs.

Elle œuvreessec pour que la parité hommes-femmes du personnel jusqu’au comité exécutif soit effective dans le groupe et compte parmi des personnes innovantes de la place financière suisse[4].

Carrière[modifier | modifier le code]

Ariane de Rothschild intègre le groupe Edmond de Rothschild en s’occupant initialement de la gestion des activités entrepreneuriales du Groupe (vignobles, agriculture, hôtellerie) et transforme l’héritage philanthropique familial en un réseau international[5]. Elle s'investit particulièrement en faveur de l'empowerment à travers des programmes tels que AIMS (Artiste Intervenant en Milieu Scolaire) en partenariat avec l’École des Beaux-Arts de Paris[6], Count me In (Carnegie Hall, New York), Scale Up (Essec), le programme CRECE (Unltd Spain) et l’Ariane de Rothschild Fellowship[7],[8].

Elle intervient également pour orienter les investissements de la famille en private equity, en développant notamment des activités financières plus responsables, qui prennent mieux en compte leur impact social et environnemental[9]. C’est ainsi que sont créés le « fonds Moringa »[10] dédié à l’agroforesterie en Afrique et Amérique du Sud[11], et le « fonds Ginkgo »[12] sur la dépollution des friches industrielles en Europe[13]. Elle développe par ailleurs des « investissements dans les thématiques d’avenir », à travers des partenariats en Afrique, des investissements dans les biotechnologies[14], les sciences de la vie et les FinTech[15]. En 2008, elle rejoint les conseils des principales entités du Groupe et est nommée vice-présidente du conseil de surveillance de la holding en 2009[16]. Depuis lors, Ariane de Rothschild conduit la restructuration stratégique des activités pour moderniser le Groupe : réorganisation des activités internationales du Groupe, féminisation des équipes[17], choix d’une nouvelle plateforme informatique et anticipation des évolutions réglementaires marquantes du secteur financier[18] (MiFID II, MiFIR)[19].

Aux côtés de son époux, le président du conseil de surveillance, Ariane de Rothschild incarne l’actionnariat familial à la tête du Groupe et son engagement en faveur d’une finance responsable alors que « le secteur bancaire doit assurer sa stabilité, regagner la confiance du public et contribuer à la croissance et au progrès par un comportement éthique »[20].

Philanthropie[modifier | modifier le code]

Ariane de Rothschild est une figure de la philanthropie internationale. [21]

Elle se consacre ainsi aux Fondations familiales[22], actives dans cinq thèmes d’intervention : l’art et la culture, la santé et la recherche, l’environnement, le dialogue interculturel et l’entrepreneuriat social, notamment par une chaire d’entrepreneuriat social à l’ESSEC. Elle soutient des activités philanthropiques d'envergure en Israël, notamment des projets de recherche universitaire[23].

Elle a par ailleurs lancé un programme original de formation à l’entrepreneuriat social avec l'Université de Cambridge et en partenariat avec l'Université Cornell (États-Unis) qui cherche à favoriser le dialogue interculturel, notamment entre communautés juives et musulmanes. Ce programme porte son nom : Ariane de Rothschild Fellowship Program et compte 150 Fellows diplômés depuis 2009 qui ont tous monté des projets d'entrepreneuriat social. La sélection pour participer à ce programme débute en début de chaque année, au mois de janvier[24].

Elle a en particulier encouragé l'investissement dans une «obligation sociale». Première de son genre lancée en Israël, celle-ci vise à réduire le nombre d’étudiants qui abandonnent leurs études en cours de route et est garantie par la Fondation Edmond de Rothschild[25].

Activités entrepreneuriales[modifier | modifier le code]

Ariane de Rothschild assure le développement des activités non bancaires du Groupe Edmond de Rothschild en particulier de la Ferme des 30 arpents[26] en Seine et Marne et des propriétés vinicoles du groupe, dans le Bordelais (Château Clarke, Château Malmaison, Château des Laurets), en Espagne (Vega Sicilia Rothschild[27]), en Afrique du Sud (Ruppert & Rothschild[28]) ou en Argentine (Flechas de los Andes[29]).

Elle préside également les activités du Domaine du Mont d'Arbois à Megève qui propose des prestations d’hôtellerie, de restauration et de loisirs[30].

Médias[modifier | modifier le code]

Prises de positions dans les médias:

Références[modifier | modifier le code]

  1. Zone Bourse, « Edmond de Rothschild : Ariane de Rothschild nommée Présidente du Comité Exécutif », sur www.zonebourse.com (consulté le 3 mars 2016)
  2. a, b et c « Cinq banquiers devenus incontournables à Genève », Le Temps,‎ (lire en ligne)
  3. « Ariane DE ROTHSCHILD - Dirigeant de la société Edmond de Rothschild Asset Management (france) - BFMBusiness.com », sur dirigeants.bfmtv.com (consulté le 3 mars 2016)
  4. « Ariane de Rothschild: «Le côté mou, ce n'est pas mon truc» », Le Temps,‎ (lire en ligne)
  5. (fr) « Les Fondations Edmond de Rothschild mobilisées pour l'éducation », sur Les Echos Business (consulté le 19 février 2016)
  6. « programme%20aims%20beaux%20arts%20rothschild - Recherche Google », sur www.google.com (consulté le 5 avril 2016)
  7. (fr) « Scale Up : le programme qui veut faire grandir les entreprises sociales », sur Les Echos Business (consulté le 19 février 2016)
  8. (es) expansion.com et expansion.com, « Los Rothschild buscan 'start up' espa�olas para 'apadrinar' », sur Expansion (consulté le 19 février 2016)
  9. Agefi SA, « Le plaidoyer pour un secteur financier vraiment responsable », sur www.agefi.com (consulté le 19 février 2016)
  10. Joseph Martin, « Congrès forestier mondial : un partenariat aux objectifs ambitieux », sur RSE Magazine (consulté le 19 février 2016)
  11. « création du fonds Moringa »
  12. « Le fonds Gingko démarre la valorisation immobilière de sept friches industrielles », sur lesechos.fr (consulté le 19 février 2016)
  13. « Le pari gagné du fonds de dépollution Ginkgo », sur lesechos.fr (consulté le 19 février 2016)
  14. « Levée record de 192 millions d'euros pour Edmond de Rothschild », sur lesechos.fr (consulté le 19 février 2016)
  15. « Capital-investissement : Edmond de Rothschild défriche de nouveaux territoires », sur lesechos.fr (consulté le 19 février 2016)
  16. lefigaro.fr, « Rothschild, un certain art de vivre », sur Le Figaro (consulté le 19 février 2016)
  17. « Ariane de Rothschild : « Il faut arrêter d’être timoré, il faut être fier d’être banquier ! » », sur lesechos.fr (consulté le 5 avril 2016)
  18. « Ariane de Rothschild: «La fin du secret bancaire pousse à être innovant» », sur www.letemps.ch (consulté le 19 février 2016)
  19. (fr) « Ariane de Rothschild : « Il faut arrêter d’être timoré, il faut être fier d’être banquier ! » », sur lesechos.fr (consulté le 19 février 2016)
  20. « Ariane de Rothschild, plaidoyer pour une finance responsable » (consulté le 19 février 2016)
  21. Participation aux deuxièmes Rencontres Internationales des Philanthropes organisées par la Fondation de France et Le Monde
  22. (fr) « Les fondations Edmond de Rothschild », sur ebdrf.com (consulté le 9 février 2011)
  23. « The Hebrew University of Jerusalem - Division of Marketing & Communication », sur www.huji.ac.il (consulté le 3 mars 2016)
  24. (en) « Home - The Ariane de Rothschild Fellowship », sur The Ariane de Rothschild Fellowship (consulté le 3 mars 2016)
  25. « Ariane de Rothschild, plaidoyer pour une finance responsable »,‎
  26. « Favières La fine fleur du Brie à la ferme de Rothschild », sur La République de Seine & Marne (consulté le 25 février 2016)
  27. « BENJAMIN DE ROTHSCHILD & VEGA SICILIA », sur Réserve & Sélection (consulté le 25 février 2016)
  28. EMSolutions.ca, « Rupert & Rothschild », sur vinsdandurand.com (consulté le 25 février 2016)
  29. « Price History: Flechas de los Andes 'Gran Malbec', Vista Flores, Argentina », sur Wine Searcher (consulté le 25 février 2016)
  30. lefigaro.fr, « Chalet du Mont d'Arbois : et Rothschild créa Megève… », sur Le Figaro (consulté le 25 février 2016)
  31. Center for International Forestry Research (CIFOR), « Ariane de Rothschild Opening Keynote GLF 2015 »,‎ (consulté le 3 mars 2016)
  32. HerzliyaConference, « Baroness Ariane de Rothschild speaking at the 14th Annual Herzliya Conference inaugural ceremony »,‎ (consulté le 3 mars 2016)
  33. ebdrf1, « SCALE-UP 2010 : Une cure de croissance pour les entrepreneurs sociaux »,‎ (consulté le 3 mars 2016)
  34. Fondation de France, « Ariane de Rothschild, présidente des Fondations Edmond de Rothschild »,‎ (consulté le 3 mars 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :