Ari Aster

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ari Aster
Description de cette image, également commentée ci-après
Ari Aster en 2018
Naissance (34 ans)
New York
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Profession Réalisateur, scénariste
Films notables Hérédité
Midsommar
Site internet ari-aster.squarespace.com

Ari Aster est un réalisateur et scénariste américain, né le 15 juillet 1986 à New York. Il est principalement connu pour avoir dirigé et écrit les films d'horreur Hérédité (2018) et Midsommar[1] (2019) ainsi que le court métrage The Strange Thing About the Johnsons (2011).

Biographie[modifier | modifier le code]

Ari Aster naît le 15 juillet 1986 à New York, d'un père musicien et d'une mère poète. De confession juive[2], il passe son enfance entre New York, la ville de Chester en Angleterre et le Nouveau Mexique.

À l'adolescence, il devient obsédé par les films d'horreur qu'il loue au vidéo-club et commence à écrire des scénarios. Il obtient une maîtrise en beaux-arts de l'American Film Institute.

Carrière[modifier | modifier le code]

Premiers court-métrages[modifier | modifier le code]

Le premier film d'Aster est le court métrage Tale of Two Tims, qu'il a écrit au Université d'art et de design de Santa Fe et soumis à l'American Film Institute. Cela lui a valu une bourse pour suivre le programme d'études supérieures en réalisation au Conservatoire de l'AFI. Aster a ensuite réalisé plusieurs films du cycle AFI, ainsi que des courts métrages comiques réalisés avec des amis de l'industrie comme TDF Really Works en 2011. Aster a ensuite réalisé un court métrage de rupture, The Strange Thing About the Johnsons, qui met en scène Billy Mayo, Brandon Greenhouse et Angela Bullock dans le rôle de membres d'une famille de banlieue dans laquelle le fils est impliqué dans une relation incestueuse et abusive avec son père.

The Strange Thing About the Johnsons a été le film de thèse d'Aster alors qu'il étudiait à l'American Film Institute en Californie. Il a ensuite été projeté dans des festivals de cinéma en 2011, en première au festival du film de Slamdance dans l'Utah le 22 janvier, avant de fuiter en ligne en novembre et de devenir viral. Ivan Kander du site Short of the Week a écrit que les commentaires sur YouTube allaient "de l'acclamation effusive au vitriol dégoûtant. Et sur Internet, cela signifie que c'est un succès". Il a travaillé sur la production avec ses camarades de l'école. L'histoire a d'abord été conçue en discutant de tabous avec ses amis, dont Greenhouse, avant la première année d'Aster à l'AFI.

Entre 2011 et 2016, Aster a écrit et réalisé cinq autres courts métrages, souvent en collaboration avec ses amis du Conservatoire AFI, Alejandro de Leon et Pawel Pogorzelski.

Premiers succès[modifier | modifier le code]

En 2018, Aster a fait ses débuts au cinéma avec le film d'horreur dramatique Hérédité produit et distribué par A24. Le long-métrage est présenté en janvier 2018 au festival de Sundance dans la section Midnight, et est sorti en salle aux États-Unis le 8 juin 2018. Il met en scène Toni Collette, Alex Wolff, Milly Shapiro et Gabriel Byrne dans le rôle d'une famille hantée par une mystérieuse présence après la mort de leur grand-mère. Hérédité est acclamé par la critique, et la performance de Collette est particulièrement saluée. Le film est un succès commercial, avec plus de 79 millions de dollars récoltés pour un budget de 10 millions de dollars, et est devenu le film le plus rentable d'A24.

En 2019 sort son deuxième film, toujours dans le registre de l'horreur[3], Midsommar, également produit et distribué par A24, avec Florence Pugh en vedette. Il suit un groupe d'amis qui se rendent en Suède pour un festival qui a lieu une fois tous les 90 ans et se retrouvent dans les griffes d'un culte païen. Midsommar sort en salle aux États-Unis le 3 juillet 2019. Le film reçoit des critiques largement positives, dont beaucoup ont salué la réalisation d'Aster et la performance de Pugh. La première mondiale de la version cinéma de 147 minutes, le distributeur A24 ayant de faire passer le film en dessous de la barre des 2 h 30, a eu lieu au Film Society of Lincoln Center de New York, dans le cadre de la programmation de Scary Movies XII, le 20 août 2019. Une version Director's Cut de 171 minutes sort dans les salles américaines une semaine plus tard. Pour son travail sur le film, Aster reçoit une nomination pour le meilleur scénario à la 29e cérémonie des Gotham Independent Film Awards.

Ari Aster et le producteur Lars Knudsen ont annoncé en juin 2019 le lancement de leur nouvelle société de production, Square Peg.

Projets[modifier | modifier le code]

En 2020, lors d'une conférence organisée par l'Université de Santa Barbara, Ari Aster annonce qu'il prévoit de réaliser prochainement une "comédie cauchemardesque". "Tout ce que je peux dire, c’est que ça durera quatre heures…" ajoute-t-il. Cette description coïncide avec les propos du cinéaste sur Reddit, lors qu’un questions/réponses[4] organisés avec les internautes. "Mon prochain (film) sera soit une comédie cauchemardesque, soit un gros mélodrame domestique maladif"

Filmographie[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

  • 2011 : TDF Really Works
  • 2011 : The Strange Thing About the Johnsons
  • 2011 : Beau
  • 2013 : Munchausen
  • 2014 : Basically[5]
  • 2014 : The Turtle's Head[6]
  • 2016 : C'est la vie[7]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Ari Aster se sert de l’horreur pour explorer l’intime », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 7 août 2019)
  2. Jenny Singer, « How Did A ‘Neurotic Jewish Guy’ Make The Horror Hit ‘Hereditary’? », sur The Forward (consulté le 18 septembre 2020)
  3. « Midsommar : pourquoi Ari Aster, le réalisateur d'Hérédité, est un maître de l'horreur moderne - Dossier Film », sur EcranLarge.com, (consulté le 7 août 2019)
  4. (en) « Hi, I'm Ari Aster, writer/director of Midsommar. AMA! »
  5. « Basically » [vidéo], sur Vimeo (consulté le 5 juillet 2020).
  6. « The Turtle's Head » [vidéo], sur Vimeo (consulté le 5 juillet 2020).
  7. « C'est La Vie » [vidéo], sur Vimeo (consulté le 5 juillet 2020).

Liens externes[modifier | modifier le code]