Antônio Rodrigo Nogueira

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Antônio Rogério Nogueira.
Antônio Rodrigo Nogueira
Antônio Rodrigo Nogueira
Antônio Rodrigo Nogueira en 2004.
Fiche d’identité
Nom complet Antônio Rodrigo Nogueira
Surnom Minotauro
Big Nog
Nationalité Drapeau du Brésil Brésil
Date de naissance (39 ans)
Lieu de naissance Vitória da Conquista, Bahia, Brésil
Style Jiu-jitsu brésilien
Équipe Team Nogueira MMA (Black House)
Taille 6 3 (1,91 m)
Catégorie Poids lourds
Palmarès en MMA
Combats 46
Victoires 34
Défaites 10
Matchs nuls 1
Sans décision 1
Titres obtenus Champion des poids lourds du Pride FC (2001-2003)
Champion intérimaire des poids lourds de l'UFC (2008)

Antônio Rodrigo Nogueira, surnommé Minotauro et né le à Vitória da Conquista au Brésil, est un célèbre combattant brésilien poids lourd de MMA. Il participe au circuit de l'Ultimate Fighting Championship, la plus grande organisation mondiale actuelle de MMA. Il s'entraîne à ce jour dans l'équipe de la Team Nogueira.

Nogueira est un expert en jiu-jitsu brésilien dont il est ceinture noire et il est considéré comme un des poids lourds les plus techniques. Sa spécialité étant le combat au sol et les soumissions, il a été soumis pour la première et seule fois par Frank Mir, lui-même expert, lors de l'UFC 140. C'est un technicien hors pair qui donne le meilleur de lui-même lorsqu'il se retrouve dans une position allongée sur le dos avec l'adversaire au-dessus de lui. C'est là qu'il est le plus dangereux et c'est cette position qu'il affectionne le plus puisqu'elle lui permet d'exprimer au mieux sa technique. Il est aussi un redoutable combattant debout notamment grâce à ses poings. C'est donc un combattant complet.

Nogueira a un frère jumeau, Antônio Rogério Nogueira, qui combat également à l'UFC. Rogério est légèrement plus léger que son frère et combat chez les poids mi-lourds. À part cette minime différence de poids, on peut les différencier par la cicatrice que Rodrigo porte dans le dos à la suite d'un grave accident qui faillit lui coûter la vie. À l'âge de 10 ans, il fut renversé par un camion et tomba dans le coma pendant plusieurs jours. Les conséquences de l'accident furent très graves puisqu'il perdit une côte et une partie de son foie. Les médecins qualifièrent de miracle son retour à la vie et le fait qu'il remarcha malgré des pronostics très pessimistes.

Parcours en MMA[modifier | modifier le code]

Pride Fighting Championships[modifier | modifier le code]

Ultimate Fighting Championsip[modifier | modifier le code]

Débuts et champion intérimaire des poids lourds de l'UFC[modifier | modifier le code]

Lors de l'UFC 69 du 4 avril 2007, Dana White, président de l'Ultimate Fighting Championship, annonce qu'Antônio Rodrigo Nogueira a rejoint l'organisation américaine. Nogueira entame son parcours à l'UFC en combattant pour la troisième de fois de sa carrière Heath Herring. Il avait auparavant rencontré et vaincu l'Américain en 2001 et 2004 au Pride FC. Le match est alors programmé pour l'UFC 73 du 7 juillet 2007[1]. Le Brésilien domine les échanges jusqu'à se faire surprendre par un coup de pied à la tête qui l'assomme littéralement. Herring ne profite surprenamment pas de l'occasion et laisse son adversaire se relever. Nogueira se montre alors supérieur debout et au sol dans les deux rounds suivants pour finalement l'emporter par décision unanime (29-28, 29-28, 29-28)[2] ,[3].

L'UFC et son champion des poids lourds, Randy Couture, entrent en conflit juridique. L'organisation décide d'organiser un combat pour un titre intérimaire opposant Tim Sylvia, ancien champion de la catégorie, et Antônio Rodrigo Nogueira en vedette de l'UFC 81, le 2 février 2008[4]. Sylvia se montre plus convaincant que le Brésilien et l'envoie au tapis avec quelques coups de poing dans les premières minutes du combat. Nogueira résiste cependant et après plusieurs tentatives réussit à amener le combat au sol dans la troisième reprise. L'Américain est alors dans la demi-garde du spécialiste du jiu-jitsu brésilien qui inverse la position pour finalement soumettre son adversaire avec un étranglement en guillotine alors que ce dernier cherche à se relever[5]. Nogueira devient par conséquent le nouveau champion intérimaire des poids lourds de l'UFC et décroche avec Sylvia le bonus du combat de la soirée[6].

Première défaite face à Frank Mir et perte du titre intérimaire[modifier | modifier le code]

En mai 2008, Nogueira et Frank Mir, champion des poids lourds de l'UFC en 2004 avant un grave accident de moto, sont désignés comme entraineurs de la huitième saison de la série The Ultimate Fighter[7]. Comme le veut la tradition de l'émission, une confrontation entre les entraineurs est prévue en fin de saison. Néanmoins, avant ce terme, Randy Couture fait son retour à l'UFC et remet sa ceinture en jeu face à Brock Lesnar lors de l'UFC 91 du 15 novembre[8]. Le titre intérimaire est lui disputé entre Mir et Nogueira à l'UFC 92, le 27 décembre 2008[9]. Si le Brésilien avait réussi à propulsé deux membres de son équipe aux premières places du TUF, Ryan Bader et Efrain Escudero, c'est pourtant avec moins de succès que se déroule son affrontement avec Frank Mir. L'Américain, lui aussi spécialiste de grappling, domine le combat debout et fait vaciller Nogueira avec ses poings à plusieurs reprises avant de l'emporter par TKO dans le second round. Le Brésilien perd son titre de champion intérimaire et subit la première défaite de sa carrière avant la limite de temps[10]. Il déclarera plus tard avoir combattu avec une infection à staphylocoque et un problème au genou[11].

L'UFC souhaite ensuite opposer Nogueira au désormais ancien champion des poids lourds, Randy Couture. La confrontation doit cependant attendre le retour de ce dernier après une opération de chirurgie à l'épaule[12]. C'est donc en vedette de l'UFC 102, le 29 août 2009 à Portland, que s'affrontent les deux grands noms du sport[13]. Nogueira contrôle les trois rounds face à l'Américain de 46 ans, usant notamment de ses talents au sol, et remporte la victoire par décision unanime (30-27, 30-27, 29-28)[14]. Les deux compétiteurs sont gratifiés du bonus du combat de la soirée[15].

Il est ensuite annoncé face à Cain Velasquez, espoir de la division alors sur cinq victoires consécutives pour aucune défaite depuis ses débuts à l'UFC. Le match est prévu en tête d'affiche de l'UFC 108 du 2 janvier 2010[16] et le vainqueur de cet affrontement pourrait bien obtenir une chance de combattre pour le titre[17]. Mais une nouvelle infection à staphylocoque du Brésilien[18] repousse le combat pour l'UFC 110 du 21 février 2010, à Sydney[19]. Lors de ce combat principal de la soirée, Velasquez touche bien Nogueira en pieds-poings et l’assomme d'un crochet du droit et d'un uppercut. Quelques coups supplémentaires au sol suffisent alors au lutteur américain pour remporter la victoire par KO au milieu de la première reprise[20].

Un match revanche contre Frank Mir est ensuite prévu en tête d'affiche de l'UFC 119 du 25 septembre 2010[21]. Cependant, après une blessure survenue à l'entrainement, Nogueira subit une opération chirurgicale aux hanches ainsi qu'au genou, et annule sa participation à l'événement. Il est alors remplacé par le kick-boxeur croate Mirko Filipović[22]. En janvier 2011, il fait part de son envie de revenir à la compétition lors du prochain retour de l'UFC sur les terres brésiliennes, ce qui n'était jusque là arrivé qu'une fois en 1998[23].

C'est effectivement face au finaliste de la 10e saison de The Ultimate Fighter, Brendan Schaub, qu'il refait son apparition dans l'Octogone le 27 août 2011, lors de l'UFC 134 à Rio de Janeiro[24]. Dix-neuf mois après son précédent match et pour son premier combat professionnel au Brésil, Nogueira encaisse quelques coups mais avance sur son adversaire pour l'envoyer au tapis avec une combinaison de coups de poing. Il assène encore deux coups sur Schaub au sol avant que l'arbitre n'interrompe l'affrontement déclarant le Brésilien vainqueur par KO. Le public manifeste clairement sa joie[25] et Nogueira décroche le bonus du KO de la soirée[26].

Seconde défaite face à Frank Mir et blessure[modifier | modifier le code]

La revanche contre Frank Mir, annulée en août 2010, est de nouveau programmée pour l'UFC 140 du 10 décembre 2011[27]. Nogueira prend le dessus durant la seconde moitié de la première reprise. Un coup de poing du droit fait vaciller Mir et le Brésilien le suit au sol pour lui asséner plusieurs autres coups. Alors qu'on semble se diriger vers une victoire par TKO, Nogueira tente un étranglement en guillotine. Cependant, Mir réussit à inverser la position et se retrouve alors au-dessus en contrôle latéral où il enclenche une soumission par kimura. Nogueira ne peut se défaire de la prise mais refuse d'abandonner. L'Américain pousse donc la clé et lui fracture le bras pour remporter la victoire par soumission technique[28].

Son retour de blessure est prévu dès avril 2012, pour le mois de juillet, lors de l'UFC 149 et face à Cheick Kongo[29]. Mais cette date s'avère un peu prématurée et c'est finalement Shawn Jordan qui reprend cette place[30]. Antônio Rodrigo Nogueira revient à la compétition lors de l'UFC 153 du 13 octobre 2012, à Rio de Janeiro. Il y affronte l'Américain Dave Herman[31], alors sur deux revers consécutifs mais jamais défait par soumission, qui déclare avant le combat que le jiu-jitsu brésilien ne peut fonctionner face à lui[32]. Dans la seconde reprise, Herman envoyé une première fois au sol par un coup de poing, défend bien les tentatives de soumissions de l'expert en grappling avant de revenir sur ses pieds. Amené dos au sol une nouvelle fois, l'Américain résiste encore bien à une clé de bras sans toutefois pouvoir réellement s'en échapper et finit par abandonner vers la fin de ce deuxième round[33]. En infligeant à Herman la première défaite par soumission de sa carrière, Nogueira s'octroie le bonus de la soumission de la soirée[34]. Dave Herman est aussi contrôlé positif à la marijuana à la suite de ce match[35].

Nogueira et son compratiote Fabrício Werdum, autre spécialiste de jiu-jitsu brésilien, sont ensuite désignés comme entraineurs de la seconde édition de l'émission The Ultimate Fighter: Brazil[36]. À l'issue de cette saison où deux membres de l'équipe menée par Nogueira s'affrontent en finale, les deux entraineurs se rencontrent en vedette de l'UFC on Fuel TV 10, le 8 juin 2013[37]. Les athlètes s'étaient déjà affrontés en 2006 au Pride FC et Nogueira y avait remporté la victoire par décision unanime. Toutefois, après un premier round équilibré, c'est cette fois-ci Werdum qui gagne la partie. À la suite d'un étranglement en guillotine manqué de Nogueira, il passe dans le dos et fait abandonner son adversaire avec une clé de bras à la moitié de la seconde reprise[38].

Le 11 avril 2014, en tête d'affiche de l'UFC Fight Night 39 à Abou Dabi, Nogueira affronte le gagnant de la 10e saison de The Ultimate Fighter, Roy Nelson[39]. L'Américain surclasse le Brésilien en boxe, le fait vaciller à plusieurs reprises jusqu'à obtenir la victoire par KO dans le premier round avec un coup de poing du droit[40].

Peu de temps après, Nogueira subit une nouvelle intervention chirurgicale pour réparer un ligament croisé antérieur du genou droit[41]. Début février 2015, il remplace son ami Anderson Silva, suspendu par la commission athlétique du Nevada, et devient encore une fois entraineur de la série The Ultimate Fighter: Brazil, pour sa quatrième saison[42]. Aucune confrontation entre entraineurs n'est prévue en fin de cette édition. Avant son retour à la compétition, il choisit d'opter pour une thérapie à partir de cellules souches afin de guérir plusieurs blessures récurrentes. Il déclare ensuite vouloir prendre sa revanche sur Frank Mir avant la fin de l'année 2015[43].

C'est cependant face au kick-boxeur néerlandais Stefan Struve, qu'il est opposé lors de l'UFC 190 à Rio, le 1er août 2015[44]. Struve parvient à gérer la distance debout et remporte les trois rounds du match par décision unanime[45]. Après ce troisième revers consécutif, le président de l'UFC annonce ne plus vouloir voir combattre le Brésilien de 39 ans, et lui promet un poste au sein de Zuffa, société mère de l'UFC, une fois que ce dernier aura officialisé son retrait de la compétition[46].

Palmarès en MMA[modifier | modifier le code]

Tableau récapitulatif
46 combats 34 victoires 10 défaites
Par KO 4 3
Par soumission 20 2
Sur décision 10 5
Égalités 1
Sans décision 1
Résultat Record Adversaire Méthode Événement Date Round Temps Lieu Notes
Défaite 34-10-1 (1) Drapeau des Pays-Bas Stefan Struve Décision unanime UFC 190: Rousey vs. Correia 2015-08-011er août 2015 3 5:00 Rio de Janeiro, Brésil
Défaite 34-9-1 (1) Drapeau des États-Unis Roy Nelson KO (coup de poing) UFC Fight Night: Nogueira vs. Nelson 2014-04-1111 avril 2014 1 3:37 Abou Dabi, Émirats arabes unis
Défaite 34-8-1 (1) Drapeau du Brésil Fabrício Werdum Soumission (clé de bras) UFC on Fuel TV: Nogueira vs. Werdum 2013-06-088 juin 2013 2 2:41 Fortaleza, Brésil
Victoire 34-7-1 (1) Drapeau des États-Unis Dave Herman Soumission (clé de bras) UFC 153: Silva vs. Bonnar 2012-10-1313 octobre 2012 2 4:31 Rio de Janeiro, Brésil Soumission de la soirée.
Défaite 33-7-1 (1) Drapeau des États-Unis Frank Mir Soumission (kimura) UFC 140: Jones vs. Machida 2011-12-1010 décembre 2011 1 3:38 Toronto, Ontario, Canada
Victoire 33-6-1 (1) Drapeau des États-Unis Brendan Schaub KO (coups de poing) UFC 134: Silva vs. Okami 2011-08-2727 août 2011 1 3:09 Rio de Janeiro, Brésil KO de la soirée.
Défaite 32-6-1 (1) Drapeau des États-Unis Cain Velasquez KO (coups de poing) UFC 110: Nogueira vs. Velasquez 2010-02-2121 février 2010 1 2:21 Sydney, Australie
Victoire 32-5-1 (1) Drapeau des États-Unis Randy Couture Décision unanime UFC 102: Couture vs. Nogueira 2009-08-2929 août 2009 3 5:00 Portland, Oregon, États-Unis Combat de la soirée.
Défaite 31-5-1 (1) Drapeau des États-Unis Frank Mir TKO (coups de poing) UFC 92: Ultimate 2008-12-2828 décembre 2008 2 1:54 Las Vegas, Nevada, États-Unis Perd le titre intérimaire des poids lourds de l'UFC.
Victoire 31-4-1 (1) Drapeau des États-Unis Tim Sylvia Soumission (étranglement en guillotine) UFC 81: Breaking Point 2008-02-022 février 2008 3 2:00 Las Vegas, Nevada, États-Unis Remporte le titre intérimaire des poids lourds de l'UFC.
Combat de la soirée.
Victoire 30-4-1 (1) Drapeau des États-Unis Heath Herring Décision unanime UFC 73: Stacked 2007-07-077 juillet 2007 3 5:00 Sacramento, Californie, États-Unis
Victoire 29-4-1 (1) Drapeau des États-Unis Josh Barnett Décision unanime Pride: Shockwave 2006 2006-12-3131 décembre 2006 3 5:00 Saitama, Japon
Défaite 28-4-1 (1) Drapeau des États-Unis Josh Barnett Décision partagée Pride: Final Conflict Absolute 2006-09-1010 septembre 2006 2 5:00 Saitama, Japon
Victoire 28-3-1 (1) Drapeau du Brésil Fabrício Werdum Décision unanime Pride: Critical Coutdown Absolute 2006-07-011er juillet 2006 3 5:00 Saitama, Japon
Victoire 27-3-1 (1) Drapeau du Brésil Wagner da Conceicao Martins Soumission (clé de bras) Pride: Total Elimination Absolute 2006-05-055 mai 2006 1 2:17 Osaka, Japon
Victoire 26-3-1 (1) Drapeau du Japon Kiyoshi Tamura Soumission (clé de bras) Pride 31: Dreamers 2006-02-2626 février 2006 1 2:24 Saitama, Japon
Victoire 25-3-1 (1) Drapeau de la Pologne Pawel Nastula TKO (coups de poing) Pride: Critical Countdown 2005 2005-06-2626 juin 2005 1 8:38 Saitama, Japon
Défaite 24-3-1 (1) Drapeau de la Russie Fedor Emelianenko Décision unanime Pride: Shockwave 2004 2004-12-3131 décembre 2004 3 5:00 Saitama, Japon Pour le titre des poids lourds du Pride FC.
Sans décision 24-2-1 (1) Drapeau de la Russie Fedor Emelianenko Sans décision (coup de tête accidentel) Pride: Final Conflict 2004 2004-08-1515 août 2004 1 3:52 Saitama, Japon
Victoire 24-2-1 Drapeau de la Russie Sergei Kharitonov Décision unanime Pride: Final Conflict 2004 2004-08-1515 août 2004 2 5:00 Saitama, Japon
Victoire 23-2-1 Drapeau des États-Unis Heath Herring Soumission (étranglement anaconda) Pride: Critical Countdown 2004 2004-06-2020 juin 2004 2 0:30 Saitama, Japon
Victoire 22-2-1 Drapeau du Japon Hirotaka Yokoi Soumission (étranglement anaconda) Pride: Total Elimination 2004 2004-04-2525 avril 2004 2 1:25 Saitama, Japon
Victoire 21-2-1 Drapeau de la Croatie Mirko Filipović Soumission (clé de bras) Pride: Final Conflict 2003 2003-11-099 novembre 2003 2 1:45 Tokyo, Japon Remporte le titre intérimaire des poids lourds du Pride FC.
Victoire 20-2-1 Drapeau des États-Unis Ricco Rodriguez Décision unanime Pride: Total Elimination 2003 2003-08-1010 août 2003 3 5:00 Saitama, Japon
Défaite 19-2-1 Drapeau de la Russie Fedor Emelianenko Décision unanime Pride 25: Body Blow 2003-03-1616 mars 2003 3 5:00 Yokohama, Japon Perd le titre des poids lourds du Pride FC.
Victoire 19-1-1 Drapeau des États-Unis Dan Henderson Soumission (clé de bras) Pride 24: Cold Fury 3 2002-12-2323 décembre 2002 3 1:49 Fukuoka, Japon
Victoire 18-1-1 Drapeau des Pays-Bas Semmy Schilt Soumission (étranglement en triangle) Pride 23: Championship Chaos 2 2002-11-2424 novembre 2002 1 6:36 Tokyo, Japon
Victoire 17-1-1 Drapeau des États-Unis Bob Sapp Soumission (clé de bras) Pride: Shockwave 2002-08-2828 août 2002 2 4:03 Tokyo, Japon
Victoire 16-1-1 Drapeau du Japon Sanae Kikuta KO (coups de poing) UFO: Legend 2002-08-088 août 2002 2 0:29 Tokyo, Japon
Victoire 15-1-1 Drapeau du Japon Enson Inoue TKO (étranglement en triangle) Pride 19: Bad Blood 2002-02-2424 février 2002 1 6:17 Saitama, Japon
Victoire 14-1-1 Drapeau des États-Unis Heath Herring Décision unanime Pride 17: Championship Chaos 2001-11-033 novembre 2001 3 5:00 Tokyo, Japon Remporte le titre inaugural des poids lourds du Pride FC.
Victoire 13-1-1 Drapeau des États-Unis Mark Coleman Soumission (clé de bras dans le triangle) Pride 16: Beasts From The East 2001-09-2424 septembre 2001 1 6:10 Osaka, Japon
Victoire 12-1-1 Drapeau des États-Unis Gary Goodridge Soumission (étranglement en triangle) Pride 15: Raging Rumble 2001-07-2929 juillet 2001 1 2:37 Saitama, Japon
Victoire 11-1-1 Drapeau des Pays-Bas Valentijn Overeem Soumission (étranglement bras-tête) Rings: King of Kings 2000 2001-02-2424 février 2001 1 1:20 Tokyo, Japon
Victoire 10-1-1 Drapeau du Japon Hiromitsu Kanehara Soumission (étranglement arrière) Rings: King of Kings 2000 2001-02-2424 février 2001 2 0:27 Tokyo, Japon
Victoire 9-1-1 Drapeau de la Russie Volk Han Décision unanime Rings: King of Kings 2000 2001-02-2424 février 2001 2 5:00 Tokyo, Japon
Victoire 8-1-1 Drapeau du Japon Kiyoshi Tamura Soumission (clé de bras) Rings: King of Kings 2000 2000-10-099 octobre 2000 2 2:29 Tokyo, Japon
Victoire 7-1-1 Drapeau de la Russie Achmed Labasanov Soumission (clé de bras) Rings: King of Kings 2000 2000-10-099 octobre 2000 1 1:38 Tokyo, Japon
Égalité 6-1-1 Drapeau du Japon Tsuyoshi Kohsaka Combat mené à terme Rings: Millennium Combine 3 2000-08-2323 août 2000 2 5:00 Osaka, Japon
Défaite 6-1 Drapeau des États-Unis Dan Henderson Décision partagée Rings: King of Kings 1999 Final 2000-02-2626 février 2000 3 5:00 Tokyo, Japon
Victoire 6-0 Drapeau de la Russie Andrei Kopylov Décision majoritaire Rings: King of Kings 1999 Final 2000-02-2626 février 2000 2 5:00 Tokyo, Japon
Victoire 5-0 Drapeau des États-Unis Jeremy Horn Décision unanime WEF 8: Goin' Platinum 2000-01-1515 janvier 2000 3 8:00 Rome, Géorgie, États-Unis
Victoire 4-0 Drapeau de la Russie Iouri Kotchkine TKO (clé de bras) Rings: King of Kings 1999 Block A 1999-10-2828 octobre 1999 1 0:40 Tokyo, Japon
Victoire 3-0 Drapeau des Pays-Bas Valentijn Overeem TKO (clé d'épaule) Rings: King of Kings 1999 Block A 1999-10-2828 octobre 1999 1 1:51 Tokyo, Japon
Victoire 2-0 Drapeau des États-Unis Nate Schroeder Soumission (clé de bras) WEF 7: Stomp in the Swamp 1999-10-099 octobre 1999 1 1:52 Kenner, Louisiane, États-Unis
Victoire 1-0 Drapeau des États-Unis David Dodd Soumission (clé de bras en crucifix) World Extreme Fighting 6 1999-06-1212 juin 1999 1 3:12 DeLand, Floride, États-Unis

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « "Big Nog" to Debut vs. Heath Herring at UFC 73 », sur MMAjunkie,‎ (consulté le 28 juillet 2015).
  2. (en) Scott Newman, « UFC 73: Stacked review », sur The Sports Oratory,‎ (consulté le 28 juillet 2015).
  3. (en) « UFC 73: Stacked », sur MMA Decisions (consulté le 28 juillet 2015).
  4. (en) « Sylvia, Nogueira set to close out UFC 81 », sur Sportsnet.ca,‎ (consulté le 28 juillet 2015).
  5. (en) « UFC 81 Recap: Antonio Rodrigo Nogueira and Frank Mir Survive Near-Certain Defeat », sur MMAjunkie,‎ (consulté le 28 juillet 2015).
  6. (en) « Nogueira, Sylvia, Lytle and Mir Earn $60,000 UFC 81 "Fight Night" Bonuses »,‎ (consulté le 28 juillet 2015).
  7. (en) « Antonio Rodrigo Nogueira and Frank Mir named "TUF 8" coaches », sur MMAjunkie,‎ (consulté le 28 juillet 2015).
  8. (en) « Report: Randy Couture could return to UFC for bout with Brock Lesnar », sur MMAjunkie,‎ (consulté le 28 juillet 2015).
  9. (en) « Nogueira vs. Mir, Griffin vs. Evans, Jackson vs. Silva Set For UFC 92 », sur MMA Frenzy,‎ (consulté le 28 juillet 2015).
  10. (en) Joe Hall, « Evans, Mir Crowned; Rampage Gets Revenge », sur Sherdog,‎ (consulté le 28 juillet 2015).
  11. (en) John Morgan, « "Minotauro" Nogueira: If Frank Mir thinks I was making excuses, then let's go do it again », sur MMAjunkie,‎ (consulté le 29 juillet 2015).
  12. (en) « Randy Couture Undergoes Surgery; Fight With 'Minotauro' Nogueira on Hold », sur Bloody Elbow,‎ (consulté le 29 juillet 2015).
  13. (en) Cory Brady, « Randy Couture vs. Antonio Rodrigo Nogueira set to headline UFC 102 in Portland », sur Fives Ounces of Pain,‎ (consulté le 29 juillet 2015).
  14. (en) Greg Savage, « Nogueira gets the nod over Couture », sur ESPN.com,‎ (consulté le 29 juillet 2015).
  15. (en) « UFC 102 bonuses: Nogueira, Couture, Marquardt and Rosholt earn $60,000 fighter bonuses », sur MMAjunkie,‎ (consulté le 29 juillet 2015).
  16. « UFC 108, Antonio Rodrigo Nogueira contre Cain Velasquez », sur MMA Nouvelles,‎ (consulté le 29 juillet 2015).
  17. (en) « UFC 108's Nogueira vs Velasquez winner guaranteed title shot », sur MMAjunkie,‎ (consulté le 29 juillet 2015).
  18. (en) « Nogueira Out of UFC 108 with Staph Infection », sur Sherdog,‎ (consulté le 29 juillet 2015).
  19. (en) « Antonio Rodrigo Nogueira Ready to Return in February, Hopes to Fight Cain Velasquez in Australia », sur MMA Frenzy,‎ (consulté le 29 juillet 2015).
  20. (en) Nate Wilcox, « UFC 110 Results: Cain Velasquez Beats Down Antonio Rodrigo Nogueira », sur Bloody Elbow,‎ (consulté le 29 juillet 2015).
  21. (en) « Frank Mir vs. Antonio Rodrigo Nogueira II headlines UFC 119 in Indianapolis », sur MMAjunkie,‎ (consulté le 3 août 2015).
  22. (en) Jesse Holland, « Antonio Rodrigo Nogueira to undergo hip surgery after withdrawing from UFC 119 main event », sur MMA Mania,‎ (consulté le 3 août 2015).
  23. (en) Ken Pishna, « Second Hip Surgery Near, Rodrigo Nogueira Hoping for UFC Rio Return », sur MMAWeekly,‎ (consulté le 3 août 2015).
  24. (en) « UFC confirms Brendan Schaub vs. "Big Nog" at UFC 134 in Brazil », sur MMAjunkie,‎ (consulté le 3 août 2015).
  25. (en) Erik Fontanez, « UFC 134 Rio Results: Antonio Rodrigo Nogueira Scores Knockout In First Fight in Brazil », sur MMAWeekly,‎ (consulté le 3 août 2015).
  26. (en) « UFC 134 bonuses: Nogueira, Barboza and Pearson earn $100,000 awards », sur MMAjunkie,‎ (consulté le 3 août 2015).
  27. (en) Midhun Nair, « UFC 140: Antonio Rodrigo Nogueira Set To Face Frank Mir in December », sur Bleacher Report,‎ (consulté le 4 août 2015).
  28. (en) « UFC 140: Frank Mir defeats Antonio "Minotauro" Nogueira with "submission of the century" », sur Mirror Online,‎ (consulté le 4 août 2015).
  29. (en) « Cheick Kongo vs. Antonio Rodrigo Nogueira added to UFC 149 in Calgary », sur MMAjunkie,‎ (consulté le 5 août 2015).
  30. (en) « Shawn Jordan replaces 'Big Nog,' meets Cheick Kongo at UFC 149 », sur MMAjunkie,‎ (consulté le 5 août 2015).
  31. (en) George Halvatzis Jr., « Antonio Rodrigo Nogueira Vs. Dave Herman Booked For UFC 153 On Oct. 13 In Rio », sur MMA Mania,‎ (consulté le 5 août 2015).
  32. (en) Dana Becker, « Brazilian Jiu-Jitsu Is “Useless,” According To Dave Herman », sur Fightline,‎ (consulté le 5 août 2015).
  33. (en) Tim Burke, « UFC 153 results: Big Nog proves that jiu jitsu does work, submits Dave Herman », sur Bloody Elbow,‎ (consulté le 5 août 2015).
  34. (en) « UFC 153 bonuses: Nogueira, Jason, Fitch, Erick Silva get $70,000 awards », sur MMAjunkie,‎ (consulté le 5 août 2015).
  35. (en) Ariel Helwani, « Stephan Bonnar suspended one year for failing UFC 153 drug test, while Dave Herman to receive lesser punishment », sur MMA Fighting,‎ (consulté le 5 août 2015).
  36. (en) « Antonio Rodrigo Nogueira, Fabricio Werdum reportedly agree to coach 'TUF: Brazil 2' », sur MMAjunkie,‎ (consulté le 5 août 2015).
  37. (en) « Antonio Rodrigo Nogueira vs. Fabricio Werdum official for UFC on FUEL TV 10 », sur MMAjunkie,‎ (consulté le 5 août 2015).
  38. (en) Ben Fowlkes, « UFC on FUEL TV 10 results: Fabricio Werdum taps out Antonio Rodrigo Nogueira », sur MMAjunkie,‎ (consulté le 5 août 2015).
  39. (en) Mike Chiappetta, « Roy Nelson vs. Antonio Rodrigo Nogueira set for UFC Abu Dhabi show », sur FOX Sports,‎ (consulté le 5 août 2015).
  40. (en) Geno Mrosko, « UFC Fight Night 39 results: Roy Nelson knocks out Antonio Rodrigo Nogueira in brutal fashion », sur MMA Mania,‎ (consulté le 5 août 2015).
  41. (en) Fernando Arbex, « 'Minotauro' Nogueira undergoes successful surgery to repair partial ACL tear », sur Bloody Elbow,‎ (consulté le 5 août 2015).
  42. (en) « Nogueira Named New Coach of The Ultimate Fighter Brazil 4 », sur UFC.com,‎ (consulté le 22 mai 2015).
  43. (en) Lucas Rezende, « Big Nog hints return at UFC 190, wants Frank Mir before year-end », sur Boody Elbow,‎ (consulté le 5 août 2015).
  44. (en) Matt Erickson, « Antonio Rodrigo Nogueira booked for fight with Stefan Struve at UFC 190 in Brazil », sur MMAjunkie,‎ (consulté le 5 août 2015).
  45. (en) Erik Fontanez, « UFC 190 Results: Stefan Struve Decisions Antonio Rodrigo Nogueira », sur MMAWeekly,‎ 1er août 2015 (consulté le 5 août 2015).
  46. (en) Adam Guillen Jr., « Dana White: After UFC 190 loss, Antonio Rodrigo Nogueira is done ... and he doesn't disagree », sur MMA Mania,‎ (consulté le 5 août 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :