Angel (film, 2007)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Angel.
Angel
Réalisation François Ozon
Scénario François Ozon (scénario)
François Ozon (dialogues)
Martin Crimp (dialogues)
(d'après le roman d'Elizabeth Taylor)
Pays d’origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau de la Belgique Belgique
Drapeau de la France France
Genre Drama
Romance
Durée 113 minutes
Sortie 2007

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Angel est un drame de François Ozon, sorti en 2007.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Bourgade de Noley, Angleterre, 1905. Orpheline de père, fille unique d'une épicière, la jeune Angel Deverell est élevée dans la pauvreté. Elle va souvent contempler une opulente demeure de la région, Paradise, qui lui inspire des fantasmes échevelés. Sûre d'elle, habitée par le rêve d'une vie fastueuse et romantique, elle écrit des romans à l'eau de rose et refuse un destin de domestique. Quand un éditeur londonien accepte de publier son premier roman, le succès est immédiat. Pourtant, dans son arrogance et son refus de la réalité, Angel ne sait pas voir qu'aux yeux du grand monde, ses goûts clinquants, son manque d'éducation et sa littérature superficielle la condamnent à la marginalité. Grâce à l'enchaînement des succès de librairie, la jeune femme connaît une ascension sociale fulgurante. Sa fortune lui permet d'acquérir Paradise et de s'y installer. Éperdue d'admiration devant le talent et la force de caractère d'Angel, une jeune femme issue d'une grande famille désargentée, Nora Howe-Nevinson lui offre ses services en tant que secrétaire et lui voue une loyauté sans faille. Angel rencontre son frère, Esmé Howe-Nevinson, un peintre sans le sou, et tombe follement amoureuse de lui. Elle est la seule à ne pas voir tout ce qui les sépare : faible, corruptible, joueur, séducteur, Esmé veut peindre la réalité dans toute sa noirceur, même s'il épouse une Angel plus déterminée que jamais à ne se consacrer qu'aux beautés de l'existence.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Source et légende : Version française (V. F.) sur le site d’AlterEgo (la société de doublage[1])

Distinctions[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche de doublage V. F. du film » sur Alterego75.fr, consulté le 25 mai 2013

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]