André Rapp

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
André Rapp
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 76 ans)
ToulouseVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité

André Louis Jean Ferdinand Rapp[1] est un maître verrier né le à Louviers[1] et mort le à Toulouse[1] principalement actif dans cette région.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a fait ses études à l'École nationale supérieure des arts décoratifs. À l'issue de ses études il ouvre un atelier à Menville.

Il est membre de la Société des Artistes méridionaux de 1933 à 1945 et y expose régulièrement ses vitraux au plomb.

En 1935 il concourt pour la chaire d'arts décoratifs à l'Ecole des beaux-arts de Toulouse.

À partir de 1942 il travaille à Toulouse au 17 rue d'Aboukir où il restera jusqu'à son décès en 1979[2].

L'Education de l'enfance, Bibliothèque d'étude et du patrimoine de Toulouse, 1935

Œuvres[modifier | modifier le code]

En 1935 Jean Montariol, architecte de la ville de Toulouse, le préfère à Louis-Victor Gesta pour réaliser le vitrail de la nouvelle bibliothèque municipale. Intitulée L'Éducation de l'enfance, cette œuvre a été réalisée à partir d'un carton d'Édouard Bouillière. Elle représente une mère tenant un livre et apprenant à son enfant avec la basilique Saint-Sernin en arrière-plan. La scène surmontée des armes de Toulouse, est encadrée de dix symboles des matières à étudier (arts, histoire, géographie, techniques, biologie, astronomie, mythologie, etc.)[2].

En 1937, il expose au pavillon Pyrénées-Languedoc de l'Exposition Internationale des Arts et Techniques de Paris, un grand panneau la Chute de Padirac, œuvre mêlant styles Art déco et régionaliste et pour laquelle il obtient une médaille d'argent.

Il a réalisé des vitraux pour différentes églises ː

  • Église Saint-Orens-de-Villebourbon de Montauban
  • Église Saint-François-Xavier de Toulouse
  • Église Saint-François d'Assise de Toulouse
  • Église de Revel
  • Église de Landorthe
  • Église Saint-Martin de Perpignan

Il a également répondu à des commandes de particuliers.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Acte de naissance no 56 (vue 32 de 117) du registre des naissances N (1903-1910), cote 2 E 8147 de la commune de Louviers. Avec mention marginale de son décès, en ligne sur le site des archives départementales de l'Eure
  2. a et b Luce Barlangue et Angélique Pinet, Les artistes de la bibliothèque municipale, Toulouse, Mairie de Toulouse, , 83 p. (ISBN 2-85322-060-5), p. 51-52,77

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Peyrusse et Luce Barlangue, Les artistes de la bibliothèque municipale : Toulouse 1935 : centenaire de la Société des artistes méridionaux, exposition, Toulouse, Bibliothèque d'étude et du patrimoine, 15 novembre 2005-15 janvier 2006, Toulouse, Bibliothèque de Toulouse, , 84 p. (ISBN 2-85322-060-5)