André Lefèbvre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis André Lefebvre)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir André Lefèvre (homonymie) et Lefèvre.
André Lefèbvre
Biographie
Naissance
Décès
Nom officiel
André René LefèbvreVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
École nationale supérieure de l'aéronautique et de l'espace (en) (-)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Parentèle
Johann Lefèbvre (petit-fils)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Plaque indiquant l'ancien emplacement du bureau d'études de Citroën où furent conçues des voitures mythiques, rue du Théâtre (Paris).jpg
Plaque commémorative à Paris mentionnant André Lefèbvre.

André René Lefèbvre, né le à Louvres (Seine-et-Oise, département actuel Val-d'Oise) et mort le à L'Étang-la-Ville (Yvelines), est un ingénieur dans le domaine de l'automobile. Il commence sa carrière aux côtés de Gabriel Voisin. Après un court passage chez Renault, il effectue l'essentiel de sa carrière chez Citroën.

Il est le grand-père de Johann Lefèbvre (né en 1978), animateur de télévision.

Carrière[modifier | modifier le code]

Après des études à l'École Supérieure d'Aéronautique où il entre en 1911, André Lefebvre sort diplômé en 1914. Il débute comme jeune ingénieur pour les usines Gabriel Voisin en 1916 où il conçoit des avions militaires. Il invente le train d'atterrissage à quatre roues et étudie en 1917 un appareil triplan à quatre moteurs couplés par deux.

Après la guerre, toujours au côté de Gabriel Voisin, il se lance dans la conception automobile. Il applique les techniques de l'aviation à l'automobile.

Pilote automobile[modifier | modifier le code]

Parallèlement, André Lefèbvre est essayeur et pilote de course automobile :

Ingénieur[modifier | modifier le code]

Une Citroën DS Super 5.
L'avant d'une Citroën DS 23 Pallas.

En 1931, André Lefèbvre commence à travailler pour Louis Renault, et ce jusqu'en 1933. Il quitte alors Renault et il est engagé par André Citroën en avec un statut particulier qui lui apporte une grande liberté dans son travail. Il poursuit l'étude et la construction d'une voiture révolutionnaire : la Traction Avant ; celle-ci voit le jour en . Il possède une vision du modernisme, de l'aérodynamisme et de la légèreté remarquable.

Travaillant avec le dessinateur Flaminio Bertoni et l'ingénieur Paul Magès, Lefèbvre dirige ensuite la création de plusieurs modèles : la Citroën Traction Avant, la Citroën 2 CV, la Citroën Prototype C, la Citroën Type H et la Citroën DS. Il travaillera également sur des prototypes comme la C10.

Au salon de l'automobile de Francfort de , Ferdinand Porsche disait à propos de la DS19 : « Je connais l'ingénieur qui a conçu cette voiture. Il s'appelle Lefèbvre, n'est-ce pas ? Cet homme a du génie. Je n'ai jamais vu autant de techniques concentrées dans une voiture de série. »

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]