André Gervais (écrivain)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir André Gervais.
André Gervais
Description de cette image, également commentée ci-après
André Gervais en 1988.
Nom de naissance André Gervais
Naissance (71 ans)
Montréal
Nationalité Canadienne
Profession

André Gervais est un poète et essayiste québécois né à Montréal le 16 avril 1947.

Biographie[modifier | modifier le code]

André Gervais a étudié à l'université de Montréal, à l'université d'Aix-en-Provence, à l'université Paris VIII et à l'université de Sherbrooke où il obtient un doctorat ès lettres en 1979. Il enseigne la littérature de 1984 à 2007 au département de Lettres de l'université du Québec à Rimouski.

En 1986, il devient membre du comité de rédaction de la revue Urgences (devenue Tangence en 1992), qu'il a dirigée ensuite de 1989 à 1991 puis codirigée de 1999 à 2007. Il a également été membre du comité de rédaction de la revue Protée de 1994 à 1997.

Depuis 1981, il a préparé pour les revues La Nouvelle Barre du jour, Voix et Images, Urgences, Ellipse et Trois l'édition d'une quinzaine de numéros, dossiers d'analyse et collectifs de création.

De novembre 2012 à novembre 2013, on a pu voir, à la Grande Bibliothèque (Montréal), l’exposition Gérald Godin – « Être ou ne poète »[1] dont il est le commissaire côté littéraire et Bertrand Carrière le commissaire côté photographique.

Le fonds d'archives d'André Gervais (P937)[2] est en cours de traitement au centre BAnQ Vieux-Montréal de Bibliothèque et Archives nationales du Québec.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Poésie[modifier | modifier le code]

  • Trop plein pollen, revue Les Herbes rouges, Montréal, no 23, 1974.
  • Hom storm grom suivi de Pré prisme aire urgence, Montréal, Éd. de l'Aurore [maintenant Éd. Les Herbes rouges], coll. « Lecture en vélocipède », 1975.
  • L'instance de l'ire, revue Les Herbes rouges, no 56, 1977.
  • Du muscle astérisque, revue La Nouvelle Barre du jour, Montréal, série « Auteur / e », no 180, 1986.
  • La nuit se lève, Saint-Lambert, Éd. du Noroît, 1990 (avec un tableau de Bruno Santerre).
  • Le poète intervalii dans la variante amoureuse, livre d’artistes, Montréal, Éd. Roselin, coll. « Coin du banc », 1996 (en collaboration avec Bruno Santerre).
  • Le corps collectionneur, livre collectif autour des œuvres de l’artiste Michel Lagacé, Montréal, Les heures bleues, 2002.
  • Quand je parle d’elle, Montréal, Québec Amérique, coll. « Mains libres », 2004.
  • Quatre-vingt et une reprises, Trois-Rivières, Écrits des Forges, et Montreuil-sur-mer (France), Les Écrits du Nord, 2005.
  • Soit un toit, Trois-Rivières, Écrits des Forges, 2011.

Essais[modifier | modifier le code]

  • La raie alitée d'effets. Apropos of Marcel Duchamp [sur l’œuvre picturale et littéraire], Montréal, Hurtubise HMH, coll. « Brèches », 1984.
  • Sas [sur la poésie et la chanson québécoises], Montréal, Triptyque, 1994.
  • Petit glossaire des termes en « texte », Paris - Caen, Lettres modernes Minard, coll. « Archives des lettres modernes, études de critique et d'histoire littéraire », 1998 (avec la collaboration de Renald Bérubé).
  • Petit glossaire des « cantouques » de Gérald Godin, Québec, Éd. Nota bene, « NB poche », 2000.
  • C’est. Marcel Duchamp dans « la fantaisie heureuse de l’histoire », Nîmes, Éd. Jacqueline Chambon, coll. « Rayon Art », 2000.

Édition[modifier | modifier le code]

  • Gérald Godin, Cantouques & Cie, choix de poèmes suivi d'un entretien, édition préparée par A. Gervais, Montréal, Éd. de l'Hexagone, coll. « Typo », 1991; édition augmentée, Éd. Typo, 2001; nouvelle édition revue et augmentée, Éd. Typo, 2012.
  • Gérald Godin, Écrits et parlés I, édition en deux volumes (1. Culture et 2. Politique) préparée par A. Gervais, Éd. de l'Hexagone, coll. « Itinéraires », 1993.
  • Gérald Godin, Les botterlots, [édition préparée par A. Gervais,] Éd. de l’Hexagone, coll. « Poésie », 1993.
  • Gérald Godin, Traces pour une autobiographie. Écrits et parlés II, édition préparée par A. Gervais, Éd. de l'Hexagone, coll. « Itinéraires », 1994.
  • Georges Charbonnier, Entretiens avec Marcel Duchamp, un livre (transcription et établissement des notes par A. Gervais) et deux CD, Marseille, André Dimanche Éd., 1994.
  • Gérald Godin, Tendres et emportés, récit et nouvelles, édition préparée par A. Gervais, Outremont, Lanctôt éditeur, 1997.
  • Gilbert Langevin, La voix que j'ai, chansons choisies, recueil préparé par A. Gervais, préface de Dan Bigras, Montréal, VLB éditeur, coll. « Chansons et monologues », 1997.
  • A. Gervais (dir.), Emblématiques de l’« époque du joual ». Jacques Renaud, Gérald Godin, Michel Tremblay, Yvon Deschamps, Lanctôt éditeur, 2000.
  • Gérald Godin, Ils ne demandaient qu’à brûler, poèmes 1960-1993, édition [1987] revue et augmentée par A. Gervais, préface de Réjean Ducharme, Éd. de l'Hexagone, coll. « Rétrospectives », 2001.
  • Émile Nelligan, Œuvres complètes II. Poèmes et textes d’asile 1904-1941, édition critique de Jacques Michon [1991] revue, corrigée et augmentée par A. Gervais avec la collaboration de J. Michon, Montréal, BQ, 2006.
  • Marcel Duchamp, Lettres sur l’art et ses alentours 1916-1956, réunies et annotées par A. Gervais, Paris, L’Échoppe, 2006.
    • En espagnol : Cartas sobre el arte 1916-1956 seguido de El acto creativo, traduction de Viviana Narotzky, Barcelone, Editorial Elba, 2010.
    • En roumain : Scrisori despre artӑ şi locurile sale învecinate 1916-1956, traduction de Vasile Robciuc, dans Les Cahiers Tristan Tzara. Publication internationale pour l’étude des Avant-Gardes contemporaines, ouvrage conçu et réalisé par Vasile Robciuc, Moineşti (Roumanie), tome II, vol. XV-XVII, nos 61-86, 2010, p. 860-877.
  • Pierre Létourneau, J’aimerais bien qu’on te chante, paroles choisies 1960-2006, édition préparée par A. Gervais, préface de Stéphane Venne, VLB éditeur, coll. « Chansons et monologues », 2006.
  • Luc Lacourcière, Essais sur Émile Nelligan et sur la chanson populaire, édition préparée par A. Gervais, Montréal, Fides, 2009.
  • Louky Bersianik, L’écriture, c’est les cris. Entretiens avec France Théoret, édition préparée et annotée par A. Gervais, Montréal, Éd. du Remue-ménage, 2014.

Articles et chapitres de livres collectifs[modifier | modifier le code]

  • « Correspondance de Gilles Groulx sur Québec…? (inédite) », Nouvelles vues. Revue sur les pratiques et les théories du cinéma au Québec, Québec, no 15, hiver 2013-2014 (numéro mis en ligne sur le site de l’Université Laval en septembre 2014).
  • « Marcel Duchamp imprécis et maghané », Les Cahiers du Musée national d’art moderne, Paris, no 128, été [= juillet] 2014, p. 24-39.
  • « De quelques harmoniques, de 1919 à 1921 et inversement » (sur Marcel Duchamp), Les Cahiers Tristan Tzara. Publication internationale pour l’étude des Avant-Gardes contemporaines, Moineşti (Roumanie), tome IV, chapitre IX, 2013, p. 698-702. (Ce bref article est dans un ouvrage de 987 pages, conçu et réalisé par Vasile Robciuc, qui contient les tomes III & IV, vol. XVIII-XXIII, n(os) 60 [sic : 87]-105 des Cahiers Tristan Tzara.)
  • « Joseph-Charles Taché poète », dans Julien Goyette et Claude La Charité avec la collaboration de Catherine Broué (dir.), Joseph-Charles Taché polygraphe, Québec, Presses de l’Université Laval, coll. « Cultures québécoises », 2013, p. 153-164.
  • « Une chanson de… », Eidôlon, Bordeaux, no 94 (Chanson et intertextualité), septembre 2011, p. 65-77. (Préparé par Céline Cecchetto de l’Université Michel de Montaigne Bordeaux 3, ce cahier du Laboratoire pluridisciplinaire de recherches sur l’imaginaire appliquées à la littérature (LAPRIL) réunit 28 études.)
  • « La love de Louise Desjardins ou De la grande importance de la culture populaire », dans Louis Hébert et Lucie Guillemette (dir.), Performances et objets culturels. Nouvelles perspectives, Québec, Presses de l’Université Laval, coll. « Vie des signes », série « Actes », 2010 [sic : 2011], p. 425-439.
  • « Marche et démarche, œuvres et méta-œuvres de Roch Plante », dans Marie-Andrée Beaudet, Élisabeth Haghebaert et Élisabeth Nardout-Lafarge (dir.), Présences de Ducharme, Québec, Éd. Nota bene, coll. « Convergences », 2009, p. 309-328.
  • « De l’intertextualité » et « Comment un poème déplace la “vérité” de l’histoire du monde. Intertexte et interdiscours chez José-Maria de Heredia et Gérald Godin », dans Louis Hébert et Lucie Guillemette (dir.), Intertextualité, interdiscursivité et intermédialité, Québec, Presses de l’Université Laval, coll. « Vie des signes », série « Actes », 2009, p. 52-59 et 95-115.
  • « De l’importance du verbal chez Marcel Duchamp » et « Hommage à Jean Suquet (1928-2007) », Retour d’y voir, Genève, n(os) 1 et 2, novembre 2008, p. 32-61 et 62-68.
  • « Pourquoi et comment enseigner la poésie », dans Vincent Charles Lambert (dir.), Leçons du poème, Cahiers du Centre Hector-De Saint-Denys-Garneau, n° II, Éd. Nota bene, 2008, p. 83-87.
  • « “L’inscription anglaise”: de tous les sens », dans Louis Hébert (dir.), Le plaisir des sens. Euphories et dysphories des signes, Presses de l’Université Laval, coll. « Vie des signes », série « Actes », 2005, p. 211-220.
  • « Pour une chronologie des aphorismes de Marcel Duchamp publiés entre 1920 et 1940 », Les Cahiers Tristan Tzara, Moineşti (Roumanie), vol. III-IV, n° 5-12, 2005, p. 197-203.
  • « L’inventeur du temps gratuit, de Robert Lebel, “portrait imaginaire” de Marcel Duchamp », dans Lucie Guillemette et Louis Hébert (dir.), Signes des temps. Temps et temporalités des signes, Presses de l’Université Laval, coll. « Vie des signes », série « Actes », 2005, p. 267-288.
  • « Un nom, un livre », « D’un nom toujours vivant à un livre posthume » et « Chansonnographie », dans Yvan Roy (dir.), Nelligan à Cacouna, Cacouna (Québec), EPIK, 2004, p. 83, 84 et 161-165.
  • « Qu’y a-t-il entre un nez et un œil ? Une oreille », Visio, Québec, vol. 8, n° 3-4, automne 2003-hiver 2004, p. 47-50 (sur Victor Obsatz et Marcel Duchamp).
  • « D’une apostrophe. Lecture d’“Alberts ou la vengeance”, nouvelle de Gérald Godin », Tangence, Rimouski, n° 72, été 2003, p. 127-145.
  • « Percéennes (André Breton, Claude Gauthier, Gaston Miron) », L’Estuaire. Revue d’histoire des pays de l’estuaire du Saint-Laurent, Rimouski, vol. XXVI, n° 1, janvier 2003, p. 14-17.
  • « Les cendres bleues. Du rapport d’un “Poème érotique” et d’un “Poème policier” », Tangence, n° 70, automne 2002, p. 87-109 (sur Jean-Paul Daoust).
  • « En deux petites suites, une sorte de portrait de Marcel Duchamp », Le Cahier du Refuge, Centre international de poésie Marseille, octobre 2002, p. 8-28.
  • « Plus de 200 néologismes (lexicaux, sémantiques, poétiques, etc.) de Marcel Duchamp », Fin, Paris, n° 12, avril 2002, p. 1-11.
  • “Two Nuggets from the Spanish Days” (traduction par Sarah Skinner Kilborne) et « Deux morceaux de la filière hispanophone », Tout-Fait. The Marcel Duchamp Studies Online Journal, New York, vol. 2, no 4, janvier 2002.
  • « Le jeu de la vérité du faux et du fautif », Word & Image, Philadelphie (États-Unis) et Basingbroke (Royaume-Uni), vol. 17, no 3, juillet-septembre 2001, p. 199-207 (sur Marcel Duchamp).
  • « Détails d’Étant donnés… », Les Cahiers du Musée national d’art moderne, Paris, n° 75, printemps 2001, p. 82-97 (sur Marcel Duchamp).
  • “Marcel Duchamp and Literature” (traduction par Sarah Skinner Kilborne) et « Marcel Duchamp et la littérature » (bibliographie), Tout-Fait. The Marcel Duchamp Studies Online Journal, New York, vol. 1, no 3, décembre 2000.
  • « Avant-propos », « Chronologie politique et culturelle des années soixante au Québec » et « Propos sans fin », dans André Gervais (dir.), Emblématiques de l’« époque du joual ». Jacques Renaud, Gérald Godin, Michel Tremblay, Yvon Deschamps, Outremont, Lanctôt éditeur, 2000, p. 7-8, 27-65 et 193-194.
  • « De l’article au poème, quand ça resurgit » et « Appendice. Gérald Godin : paroles et musique (1965-1983) », dans Louise Beaudry, Robert Comeau et Guy Lachapelle (dir.), Gérald Godin, un poète en politique, Montréal, Éd. de l’Hexagone, 2000, p. 35-42 et 137-151.

Honneurs[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (février 2013)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]