Alouettes sans tête

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Alouettes sans tête
Image illustrative de l’article Alouettes sans tête
Alouettes sans tête

Autre nom Paquetoun de biou
(paupiettes de bœuf)
Lieu d’origine Provence
Place dans le service Plat principal
Température de service Chaude
Ingrédients Escalopes de bœuf, vin blanc, oignon, échalotes, bouquet garni, pulpe de tomates, champignons de Paris, huile d’olive, sel et poivre
Mets similaires Oiseau sans tête
Accompagnement Vin rouge
bordeaux supérieur, côtes-de-bergerac, côtes-du-roussillon, fleurie, bourgogne
vin rosé
côtes-de-provence, côtes-du-jura

Les alouettes sans tête sont des paupiettes de bœuf ou de veau. Ce mets provençal, très populaire (paquetoun de biou) se compose d'un hachis, emballé dans une mince tranche de viande, et cuit dans une sauce où entrent du vin, des champignons, des herbes de Provence et des tomates. Il se retrouve quasiment à l'identique en Belgique sous la dénomination oiseau sans tête, où le vin est remplacé par de la bière.

Historique[modifier | modifier le code]

Dans La Cuisinière provençale, J.-B. Reboul indique qu'au XIXe siècle la préparation des alouettes était une pratique artisanale et non ménagère. Elle a continué, et chaque boucher prépare une farce à sa façon, où entrent principalement du petit salé, de l'ail, du persil et des épices. Celle-ci est empaquetée dans une fine tranche de bœuf roulée et ficelée avec du fil alimentaire[1].

Mets similaire[modifier | modifier le code]

En Belgique, les oiseaux sans tête sont des paupiettes de bœuf cuisinées à la bière ou au madère[2]. Préparées aussi par le boucher, elles garnissent de fines tranches de filet de bœuf, soit d'un hachis de porc et de bœuf, soit de porc et de veau. Les oiseaux se préparent en sauce, ou cuits au beurre. Ils sont accompagnés de choux, de carottes, de chicons braisés ou de pommes de terre sautées[3] ou nature.

Ingrédients[modifier | modifier le code]

Cette roulade nécessite, outre de fines tranches de bœuf et du vin blanc, des oignons, des échalotes, un bouquet garni ou des herbes de Provence, de la pulpe de tomate, des champignons de Paris, de l'huile d'olive, du sel et du poivre. Facultativement peuvent s'y ajouter des carottes, des olives et une écorce d'orange[2].

L'appareil contenu dans les paupiettes est composé d'un morceau de lard et d'un hachis d'ail et de persil. Il ne faut surtout pas utiliser de chair à saucisse.

Préparation[modifier | modifier le code]

Les paupiettes, placées dans une cocotte, sont mises à revenir avec des bardes de lard. Puis oignons et échalotes émincés sont ensuite mis à suer. Quand ils ont pris une couleur blonde, les paupiettes les rejoignent. Dès que le fond attache, il est déglacé au vin blanc et sont rajoutés les champignons, les tomates puis le bouquet garni ou les herbes de Provence[1],[2].

Accord mets/vin[modifier | modifier le code]

Ce mets peut s'accompagner d'un vin rouge tel qu'un bordeaux supérieur, côtes-de-bergerac, côtes-du-roussillon, fleurie, bourgogne ou d'un vin rosé comme un côtes-de-provence ou un côtes-du-jura[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]