Algérie Ferries

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Algérie Ferries
logo de Algérie Ferries

Création 1987
Siège social Alger
Drapeau d'Algérie Algérie
Activité Transport maritime
Société mère ENTMV
Effectif 1231 personnes (731 navigants et 500 sédentaires)
Site web www.algerieferries.dz

Chiffre d’affaires en augmentation 3.34 millions $ (2016)

L'Algérie Ferries, est une compagnie algérienne de navigation maritime filiale commerciale de l' ENTMV assurant des liaisons régulières entre l'Algérie et les ports de Marseille, Toulon, Alicante et Barcelone (passagers et marchandises) ainsi que Gênes.

Histoire[modifier | modifier le code]

Algérie Ferries est le nom commercial de l’ENTMV (Entreprise nationale de transport maritime de voyageurs), créée par décret (no 87-155) le 14 juillet 1987 par la scission des activités de transport maritime de la Société nationale de transport maritime-Compagnie nationale algérienne de navigation (SNTM-CNAN). Le 7 avril 1990, l’ENTMV prend le statut d’Entreprise Publique Économique.

Longtemps cantonnée par les pouvoirs politiques à un rôle symbolique de souveraineté nationale, l'entreprise publique avait le monopole pour le transport maritime des voyageurs entre la France et Algérie. Cependant, à la suite du boom migratoire des années 2000, ses capacités ce sont révélées insuffisantes et l'Algérie a dû ouvrir ses ports à son principal concurrent européen qu'est la SNCM.

La flotte d'Algérie Ferries est composée de quatre ferries récents : El Djazair II, Tariq Ibn Ziyad, Tassili II et l'Elyros.

Flotte[modifier | modifier le code]

Bateau Tariq Ibn Ziyad en 2013
  • El Djazair II : 412 cabines, 308 couchettes, 600 fauteuils, 1320 passagers et 300 véhicules.
  • Tariq Ibn Ziyad : 500 cabines, 300 couchettes, 500 fauteuils, 1300 passagers et 446 véhicules.
  • Tassili II : 412 cabines, 308 couchettes, 600 fauteuils, 1320 passagers et 300 véhicules.
  • Elyros (affrété).
Ariadne bateau affrété

Stratégie de développement[modifier | modifier le code]

Pour moderniser l'entreprise, l'état algérien a revendu ses anciens ferries (El Djazair I, Tassili I, Tipasa et hoggar et Zeralda), dégradés et mal entretenus. Par ailleurs, ne pouvant faire face à l'activité de haute saison, la compagnie affrète des car-ferry (souvent grecque), à chaque saison estivale.

En août 2014, Algérie Ferries a été chargée de l'exploitation d’un service de transport maritime urbain sur la ligne d’Alger-La Pêcherie à El Djamila

Liaisons maritimes[modifier | modifier le code]

Liaisons nationales[modifier | modifier le code]

Liaisons internationales[modifier | modifier le code]

Transport maritime urbain[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Super User, « Transport URBAIN - Algerie Ferries », sur algerieferries.dz (consulté le 5 août 2016)

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • Site officiel