Claudio Reyna

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Reyna.
Claudio Reyna
Claudio Reyna.jpg
Claudio Reyna
Biographie
Nationalité Drapeau : États-Unis Américain
Naissance (42 ans)
Lieu Linvingston, New Jersey, États-Unis
Taille 1,75 m (5 9)
Période pro. 1995-2008
Poste Milieu de terrain
Parcours junior
Saisons Club
saison Drapeau : États-Unis Virginia Cavaliers
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1995-1997 Drapeau : Allemagne Leverkusen 26 (0)
1997-1999 Drapeau : Allemagne Wolfsburg (prêt) 48 (6)
1999-2001 Drapeau : Écosse Rangers 64 (10)
2001-2003 Drapeau : Angleterre Sunderland 29 (4)
2003-2007 Drapeau : Angleterre Man. City 87 (4)
2007-2008 Drapeau : États-Unis New York Red Bulls 29 (0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
1994-2006 Drapeau : États-Unis États-Unis 112 (8)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Claudio Reyna (né le 20 juillet 1973 à Linvingston, New Jersey, États-Unis) est un ancien joueur de football. Il était le capitaine de l'équipe nationale des États-Unis, avant de prendre sa retraite internationale après l'élimination des USA de la Coupe du monde 2006. Claudio a également la particularité d'avoir un père argentin et ex-footballeur professionnel et une mère portugaise. Pouvant choisir un de ses pays d'origine, il décida de faire carrière pour son pays de naissance, les États-Unis.

Sa carrière en club[modifier | modifier le code]

Le 8 août 1994, Claudio Reyna signe un contrat avec le club allemand du Bayer Leverkusen, après la Coupe du Monde 1994 aux États-Unis (Reyna n'ayant pas joué le moindre match, étant blessé). Il aura beaucoup de difficulté pour trouver du temps de jeu dans le club Bavarois, en faisait seulement 5 apparitions dans l'équipe première. Finalement, le club de Leverkusen prête Claudio au VfL Wolfsburg, en juillet 1997. Et contrairement à son experience à Leverkusen, Claudio s'imposera rapidement comme un titulaire indiscutable au milieu de terrain du club de Wolfsburg, devenant même le capitaine de cette équipe (il devient, par la même occasion, le premier joueur américain capitaine de club d'un championnat Européen majeur).

À la mi-saison de sa 2e année à Wolfsburg, quand le club écossais des Glasgow Rangers, le club le plus titré d'Écosse, s'intéresse de près à lui. Finalement, Claudio Reyna rejoint les Rangers le 1er avril 1999. Le transfert est alors estimé à 900 000 $ pour Wolfsburg et 2,76M$ pour le Bayer Leverkusen. Reyna restera aux Rangers jusqu'en décembre 2001 avec un bilan plus que positif dans le championnat écossais. Bien que s'étant révélé, en sélection nationale, au poste de milieu créateur, l'entraineur des Rangers l'utilisa, la plupart du temps, milieu défensif ou latéral droit. Ses statistiques n'en sont que plus respectables : 10 buts en 64 matchs pour les Rangers. Il quitte alors le club écossais pour le Championnat d'Angleterre de football, fin 2001, et rejoint le club de Sunderland.

En octobre 2002, il se blesse au ligament antérieur du genou, et restera éloigné des terrains pour la quasi-totalité de la saison 2002-2003. Il ne put donc aider Sunderland à se maintenir en Premier League pour la saison suivante. Du fait de sa relégation en First Division (2eme division Anglaise), Sunderland ne peut donc plus assumer le salaire trop volumineux de Reyna et le cède à Manchester City à l'inter-saison 2003. Hélas pour Claudio, il connaîtra plusieurs pépins physiques lors de sa première saison chez les Citizens. Il participera seulement à 30 matchs, toutes compétitions confondues. Ses blessures à répétition l'éloigneront des terrains 6 mois, pour la saison 2004-2005. En 3 saisons et demi à Manchester City, Reyna prendra part à 87 matchs et marquera seulement 4 buts.

Le 11 janvier 2007, Stuart Pearce, le manager de Manchester City, annonce que le club est disposé à rompre le contrat de Reyna pour qu'il puisse retourner aux États-Unis pour des raisons personnelles. Cette décision sera effective le 23 janvier 2007. Le lendemain de la rupture de son contrat, il s'engage pour les Red Bull New York, club du New Jersey (état de naissance de Claudio). Il rejoint donc, pour la 1re fois de sa carrière, et à 35 ans, la Major League Soccer, le championnat de Soccer Américain. Et signe du destin, l'entraîneur du club New Yorkais n'est autre que Bruce Arena, le même entraîneur qui avait formé le jeune Reyna au début de sa carrière de footballeur, à l'Université de Virginie et, également, l'ancien sélectionneur national américain. Claudio est alors le capitaine des Red Bull New York durant la saison 2007 et 2008. Néanmoins, de nombreuses blessures ainsi qu'une hernie discale l'empêchent de jouer et il ne dispute que seulement 27 matchs durant ses 2 saisons aux États-Unis. Le 16 juillet 2008, il met un terme à sa carrière professionnelle.

Sa carrière en selection[modifier | modifier le code]

Sa carrière internationale a commencé en 1994, face à la Norvège. Avec 112 sélections, Claudio Reyna est un des joueurs Américains les plus capés de l'histoire.

Il a participé à la Gold Cup (CONCACAF) en 2003 et à la Coupe des confédérations en 2003.

Claudio Reyna, de père Argentin et ex-joueur professionnel et de mère Portugaise est sans conteste le footballeur le plus emblématique aux États-Unis. Il participe notamment à quatre Coupe du Monde (1994, 1998, 2002, 2006), et a intégré l'équipe FIFA All Star de la Coupe du monde 2002 (et est, à ce jour, le seul Américain à avoir réussi telle performance) après un Mondial asiatique de toute beauté. Les États-Unis se feront seulement éliminer face au futurs finalistes, l'Allemagne, en quart de finale (1-0).

Après sa participation à la Coupe du Monde 2006, en Allemagne, Claudio décide de prendre sa retraite internationale (112 sélections / 8 buts).

Son parcours[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Avec les Glasgow Rangers :

Avec le Bayer Leverkusen :

Avec les États-Unis:

individuel[modifier | modifier le code]