Bruce Arena

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Arena.

Bruce Arena
image illustrative de l’article Bruce Arena
Biographie
Nationalité Drapeau : États-Unis Américain
Naissance (66 ans)
Lieu Brooklyn (New York)
Taille 1,83 m (6 0)
Période pro. 1976
Poste Gardien de but puis entraîneur
Parcours junior
Saisons Club
1968Drapeau : États-Unis Hota
1969-1971Drapeau : États-Unis Nassau Lions
1971-1973Drapeau : États-Unis Cornell Big Red
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1976Drapeau : États-Unis Tacoma Tides
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1973Drapeau : États-Unis États-Unis 1 (0)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1973Drapeau : États-Unis Cornell Big Red(adjoint)
1976Drapeau : États-Unis UPS Loggers
1978-1996Drapeau : États-Unis Virginia Cavaliers
1995-1996Drapeau : États-Unis États-Unis U23
1996-1998Drapeau : États-Unis D.C. United
1998-2006 Drapeau : États-Unis États-Unis
2006-2007Drapeau : États-Unis New York Red Bulls
2008-2016Drapeau : États-Unis Los Angeles Galaxy
2016-2017Drapeau : États-Unis États-Unis
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 13 octobre 2017

Bruce Arena, né le 21 septembre 1951 à Brooklyn, New York, est un entraîneur américain de football, ancien sélectionneur des États-Unis à deux reprises.

Biographie[modifier | modifier le code]

Comme entraîneur de l'Université de Virginie, Bruce Arena se construit une réputation en remportant notamment cinq championnats nationaux (les NCAA Championships) avant de prendre en main l'équipe nationale. Il permit l'éclosion de nombreux joueurs qui constitueront la pierre angulaire de la sélection nationale dont Claudio Reyna, Jeff Agoos, John Harkes et Tony Meola.

En 1996, Arena devint entraîneur du D.C. United lors de la première saison de MLS, où son équipe remporta la Coupe MLS en 1996 et 1997, avant de perdre dans la finale de 1998 contre le Chicago Fire.

En 1998, il devint sélectionneur de l'équipe nationale des États-Unis, après le renvoi de Steve Sampson. Arena était en fonction pendant la Coupe du monde 2002, où l'équipe atteignit les quarts de finale. Il fait son retour à la tête de l'équipe nationale, le , en remplacement de Jürgen Klinsmann, sa nomination étant annoncée le 22 novembre. Le , un peu moins d'un an après son intronisation, Arena démissionne du poste de sélectionneur en raison de l'élimination des États-Unis de la course à la Coupe du monde 2018[1]. Il aura entre-temps remporté une troisième Gold Cup en juillet, s'ajoutant aux deux précédentes (2002 et 2005) remportées lors de son premier passage à la tête de la Team USA.

Arena était joueur de soccer pendant sa jeunesse, et a joué une fois pour l'équipe américaine comme gardien de but. Son fils Kenny Arena a joué pour D.C. United.

Palmarès d'entraîneur[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En sélection[modifier | modifier le code]

Individuel[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Source : www.fourfourtwo.com[2]
Dernière mise à jour : 13 octobre 2017.

Équipe De À Bilan
J G N P Victoire %
Drapeau : États-Unis D.C. United 3 janvier 1996 1er août 1998 128 85 3 40 66.40
Drapeau : États-Unis États-Unis 1er août 1998 14 juillet 2006 130 71 29 30 54.61
Drapeau : États-Unis États-Unis olympique 39 17 6 16 43.59
Drapeau : États-Unis New York Red Bulls 18 juillet 2006 5 novembre 2007 47 16 12 19 34.04
Drapeau : États-Unis Los Angeles Galaxy 18 août 2008 22 novembre 2016 344 163 89 92 47.38
Drapeau : États-Unis États-Unis 22 novembre 2016 13 octobre 2017 18 10 6 2 55.55
Total 706 362 145 199 51.27

NB : Les statistiques incluent les matchs de championnat, coupes, playoffs et Ligue des Champions de la CONCACAF. Les matchs avec la sélection américaine qui se sont soldées par une série de pénaltys sont considérés comme des matchs nuls.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « USA : Bruce Arena a démissionné », sur www.lequipe.fr, (consulté le 13 octobre 2017).
  2. (en) Scott French, « Bruce Arena's career by the numbers », sur www.fourfourtwo.com, (consulté le 9 juin 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]