Alexandre Dovjenko

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Alexandre Dovjenko
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
Олександр Петрович ДовженкоVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Kyiv National Economic University named after Vadym Hetman (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Période d'activité
Conjoint
Autres informations
A travaillé pour
Parti politique
Borotbists (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions
Prix Staline ()
Prix Staline ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Liste détaillée
Praticien émérite des Arts de l'Ukraine (d)
Ordre du Drapeau rouge du Travail
Médaille du 800e anniversaire de Moscou (en)
Médaille du Mérite au travail de la Grande Guerre patriotique
Ordre de Lénine ()
Ouvrier d'art émérite de l'URSS (d) ()
Prix Staline ( et )
Ordre du Drapeau rouge ()
Médaille commémorative du 850e anniversaire de Moscou (en) ()
Artiste du peuple de la RSFSR (en) ()
Prix Lénine ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Films notables
O Dovzenko Berlin.jpg
Plaque à l'effigie de Dovjenko à Berlin.

Alexandre Petrovytch Dovjenko (en ukrainien : Олександр Петрович Довженко, en russe : Алекса́ндр Петро́вич Довже́нко) (Viounychtche, district de Sosnytsia (uk), Gouvernement de Tchernigov, Ukraine, - Moscou, [1]) est un cinéaste ukrainien. Ses films les plus connus sont Arsenal et La Terre, qui forment avec Zvenigora (1928) sa « trilogie ukrainienne ». C'est à ce titre que certains historiens[2] le considèrent comme un des fondateurs du cinéma ukrainien. L'Ukraine a inspiré nombre de ses films.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Petro Semenovytch Dovjenko et d'Odarka Ermolaivna Dovjenko, Alexandre est né dans le Nord de l'Ukraine près de Tchernigov (aujourd'hui Tchernihiv).

Le futur réalisateur est issu d'une famille de paysans ukrainiens, de cosaques venant de la province voisine de Poltava qui émigrèrent à Sosnytsia au XVIIIe siècle. Septième d'une fratrie de quatorze, Alexandre en devient l'aîné à la suite d'une succession de décès. Des autres enfants, seulement sa sœur Pauline et son frère Trifon parviennent à l'âge adulte.

Pour assurer les études du fils, le père d'Alexandre vend une des sept dessiatines de ses terres. La scolarité d'Alexandre se déroule à l'école de Sosnytsia.

En 1911, il intègre l'université pédagogique de Hloukhiv dans l'oblast de Soumy. Il y découvre la littérature ukrainienne.

Diplômé en 1914, Dovjenko devient enseignant à l'école primaire de l'oblast de Jytomyr où il enseigne aussi bien les sciences naturelles que la gymnastique et le dessin. À côté de ses activités pédagogiques qu'il assure pendant quatre ans, il travaille comme caricaturiste dans la presse centrale de l'Ukraine soviétique[3]. À cette époque il se sent proche du mouvement national ukrainien. En 1917, il s'installe à Kiev où parallèlement à son travail d'enseignant il étudie à l'université économique nationale (depuis 2005, l'université économique nationale Vadym Hetman (uk)).

Lors de la guerre civile russe il sert dans le bataillon des haïdamaks de l'Armée de la République populaire ukrainienne.

Dovjenko débute dans la cinématographie en 1925 comme auteur de scénarios et se met à la réalisation de films à l'âge de 32 ans. Il fut le mentor de la jeune réalisatrice ukrainienne Larissa Chepitko.

En , Joseph Staline en lui remettant un ordre de Lénine, lui suggère de créer un film mettant en scène un Tchapaïev ukrainien en évoquant le nom de Nikolaï Chtchors, un militaire de la guerre civile russe alors pratiquement oublié. Après avoir soumis plusieurs versions de scénario à la direction générale du cinéma et au Politburo, et avoir pris d'autres conseils auprès de Staline, il réalise son film en 1939, avec Evgueni Samoïlov dans le rôle titre qui sera un grand succès[4].

Les dernières années, il enseigne à l'Institut national de la cinématographie.

Le cinéaste décède d'une crise cardiaque à sa datcha de Peredelkino, la veille du début de tournage du film Poème de la mer (ru), l'histoire de la construction de la centrale hydroélectrique de Kakhovka. Il est inhumé au cimetière de Novodevitchi. Le Poème de la mer sera réalisé par son épouse Ioulia Solntseva en 1959.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme réalisateur[modifier | modifier le code]

Comme scénariste[modifier | modifier le code]

Écrits[modifier | modifier le code]

Hommages[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (ru) « ДОВЖЕНКО, АЛЕКСАНДР ПЕТРОВИЧ | Энциклопедия Кругосвет », sur www.krugosvet.ru (consulté le )
  2. (fr) Atlas du cinéma, André Z. Labarrère, coll. Encyclopédies d'aujourd'hui, Le Livre de poche, Paris, 2002, (ISBN 2-253-13015-X)
  3. Le Cinéma russe. Page 90. Édition de 1936
  4. Natacha Laurent, Le Cinéma stalinien, questions d'histoire, Presses univ. du Mirail, (ISBN 9782858165995, lire en ligne), p. 168
  5. (uk) Л.КУЧМА, « УКАЗ ПРЕЗИДЕНТА УКРАЇНИ Про заходи щодо відзначення 100-річчя від дня народження Олександра Довженка. », sur rada.gov.ua,‎ (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]