Tchernihiv

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tchernihiv
(uk) Чернігів
Blason de Tchernihiv
Héraldique
Drapeau de Tchernihiv
Drapeau
Троїцький монастир.jpg
Літній ранок у Чернігові.jpg Адміністративний будинок в місті Чернігів.jpg
Будинок колишньої губернської земської управи (Чернігів).jpg Ночной вид на Пятницкую церковь Чернигов.jpg
Чернігів Стародавній Дитинець Панорама.jpg
Administration
Pays Drapeau de l'Ukraine Ukraine
Oblast Flag of Chernihiv Oblast.svg Oblast de Tchernihiv
Maire Vladyslav Atrochenko
Code postal 14000 — 14499
Indicatif tél. +380 462
Démographie
Population 286 899 hab. (2020)
Densité 3 632 hab./km2
Géographie
Coordonnées 51° 30′ nord, 31° 18′ est
Altitude 136 m
Superficie 7 900 ha = 79 km2
Divers
Fondation 907
Statut Ville depuis 1932
Localisation
Géolocalisation sur la carte : oblast de Tchernihiv
Voir sur la carte topographique de l'oblast de Tchernihiv
City locator 14.svg
Tchernihiv
Géolocalisation sur la carte : Ukraine
Voir sur la carte administrative d'Ukraine
City locator 14.svg
Tchernihiv
Géolocalisation sur la carte : Ukraine
Voir sur la carte topographique d'Ukraine
City locator 14.svg
Tchernihiv
Liens
Site web www.chernigiv-rada.gov.ua
Sources

Tchernihiv (en ukrainien : Чернігів) ou Tchernigov (en russe : Чернигов ; en polonais : Czernihów) est une ville d'Ukraine et la capitale administrative de l'oblast de Tchernihiv. Sa population est estimée à 286 899 habitants en 2020.

Géographie[modifier | modifier le code]

Tchernihiv est située sur la rive droite de la Desna, à 131 km au nord de Kiev.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les recherches archéologiques suggèrent une implantation humaine sur le site de l'actuelle Tchernihiv à partir du VIIe siècle[1].

Tchernihiv, ou Tchernigov en langue russe, est l'une des plus anciennes et des plus importantes villes de la Rus' de Kiev. La première mention de la ville remonte à 907 dans un traité de Constantinople, signé entre la Rus' de Kiev et l'Empire byzantin pour mettre fin à la guerre qui les opposait.

Du XIe au XIIIe siècle, elle est la capitale de la principauté de Tchernigov.

Tchernihiv est prise et mise à sac par les Mongols en 1239. À compter de cette date, elle perd de son importance, et reste une ville secondaire pendant plusieurs siècles[1].

À partir de 1370, elle appartient au Grand-duché de Lituanie, puis elle est rattachée à la principauté de Moscou (1503).

En 1611, la ville est cédée à la Pologne (Czernihow), mais elle repasse sous souveraineté russe en 1654, dans le cadre de l'État ukrainien de Bogdan Khmelnitski.

En 1786, la ville est une bourgade surtout peuplée de Petits Russiens (Ukrainiens) petits artisans ou commerçants (2 386), ou encore paysans (1 124), et aussi de Cosaques (164), de prêtres, de diacres et de leurs familles (141) et de moines ou religieuses (51). Il y a 705 foyers, 4 briqueteries, 4 monastères, 12 églises. Catherine II fait fermer trois monastères sur les quatre en 1786.

En 1802, la ville devient la capitale du gouvernement de Tchernigov de l'Empire russe.

La construction du chemin de fer redonne une importance économique à la ville[1]. La gare de Tchernihiv est construite en 1893. Sa population compte 27 716 habitants en 1897 et 35 850 habitants en 1913. Les rues sont éclairées au gaz, puis électrifiées en 1895.

Au début du XXe siècle, on trouve quinze hôtels à Tchernigov, neuf auberges, trois cabarets-buffets, une poste et un central téléphonique (pour 138 abonnés en 1912), une banque, trois caisses d'épargne, une caisse de crédit, un mont-de-piété. Le grand marché se tient quatre fois par an et le marché habituel trois fois par semaine, le lundi, le mercredi et le vendredi. Il y a 734 magasins et échoppes en ville en 1910. L'enseignement secondaire est assuré au début du XXe siècle par deux écoles professionnelles, deux lycées de commerce, une école supérieure agricole, un grand séminaire et une école secondaire religieuse de garçons. En 1897, 53 % des habitants de la ville savent lire et écrire. Le premier enseignement en langue ukrainienne est ouvert après la révolution d'Octobre au lycée.

Le pouvoir bolchévique s'installe à Tchernigov le , mais la ville est prise par l'armée austro-allemande quelques semaines plus tard, le , et elle transmet le pouvoir à la dictature de Petlioura à la fin de l'année 1918. Les partisans de ce dernier s'enfuient de la ville le , après l'intervention des armées rouges.

Tchernigov intègre la République socialiste soviétique d'Ukraine, au sein de l'Union soviétique.

Le recensement de 1926 compte 35 000 habitants dont 57 % d'Ukrainiens, 20 % de Russes et 10 % de Juifs. Cette année voit aussi l'ouverture du théâtre Taras Chevtchenko, en 1934, c'est au tour de la salle de concert de l'orchestre philharmonique et du musée Kotsioubinski et deux ans plus tard, du stade de Tchernihiv.

En 1932, elle devient la capitale administrative de l'oblast de Tchernigov (ou de Tchernihiv en langue ukrainienne). Elle acquiert le statut de ville d'importance régionale (uk), qui lui confère une administration distincte du raïon qui porte son nom.

La ville est presque entièrement détruite pendant la Grande Guerre patriotique (nom de la Seconde Guerre mondiale en URSS). La Luftwaffe bombarde Tchernigov en , ce qui détruit 70 % des habitations. La ville est occupée le . Trois mille habitants juifs sont tués après emprisonnement et des dizaines de milliers sont fusillés dans les environs de la ville. En deux ans d'occupation, le nombre de victimes dans la région s'élève à 52 500. La résistance s'organise autour d'Alexeï Fiodorov et d'autres partisans. Finalement la 13e armée du front central de l'Armée rouge, sous le commandement de Nikolaï Poukhov, libère la ville le , après trois jours de combats acharnés. Tchernihiv est aux trois-quarts détruite.

Tchernigov est reconstruite après la guerre. La gare est reconstruite en 1948 sur les plans de l'architecte Guennadi Granatkine (uk), et mise en service en 1950.

La ville connaît alors une forte expansion démographique. Elle compte 90 000 habitants en 1960 (69 % d'Ukrainiens, 20 % de Russes, 8 % de Juifs, 1 % de Polonais), 159 000 habitants en 1970 et 245 000 habitants en 1980.

L'Université nationale polytechnique de Tchernihiv (uk) est fondée en 1960. L'usine textile Tcheksil (uk), mise en service en 1963, devient l'un des plus grands établissements industriels de la ville. Tchernigov est desservie par un aéroport de Tchernihiv. Une base aérienne de Tchernihiv est construite et accueille un centre de formation des militaires. Une statue de Lénine est érigée en 1964.

Lors de la dislocation de l'URSS en 1991, Tchernihiv est incorporée à l'Ukraine indépendante.

La base aérienne de Tchernihiv ferme ses portes dans les années 1990, et l'aéroport de Tchernihiv est fermé en 2002 la ville est le lieu du Commandement opérationnel nord.

En , les manifestants du mouvement Euromaïdan détruisent la statue de Lénine, comme dans d'autres villes où ont lieu de nombreux actes de démolition des monuments dédiés à Lénine en Ukraine[2].

La réforme de l'administration territoriale de l'Ukraine de 2020 (uk) supprime le statut de ville d'importance régionale (uk). La ville est incorporée au raïon de Tchernihiv, dont elle est le centre administratif.

En , Tchernihiv est assiégée lors de la guerre russo-ukrainienne. La bataille de Tchernihiv qui se déroule qui 24 février au 4 avril 2022 débouche sur une victoire ukrainienne.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements ou estimations de la population[3] :

Évolution démographique
1801 1844 1897* 1923* 1926*
4 00012 00027 71634 97934 359
1939* 1959* 1970* 1979* 1989*
68 59789 585158 873238 141296 347
2001* 2011 2012 2013 2014
304 994296 896296 723296 089295 670

Le taux de natalité en 2012 était de 9,5 pour mille avec 2 768 naissances (contre un taux de natalité de 9,4 pour mille en 2011 pour 2 728 naissances) tandis que le taux de mortalité était de 11,7 pour mille avec 3 369 décès (contre un taux de mortalité de 11,3 pour mille en 2011 pour 3 293 décès).

Structure par âge[modifier | modifier le code]

0-14 ans : 12,5 % en augmentation (homme 18 735/femme 17 675)
15-64 ans : 74,4 % en diminution (homme 101 774/femme 114 039)
65 ans et plus : 13,1 % en augmentation (homme 12 968/femme 25 078) (2013 officiel)

Administration[modifier | modifier le code]

Les élections locales ukrainiennes de 2015 (uk) sont remportées par le Bloc Petro Porochenko (BPP) à Tchernihiv. Vladyslav Atrochenko (uk) est élu maire de la ville.

Celui-ci est réélu lors des élections locales ukrainiennes de 2020, sous l'étiquette « Maison natale (uk) ».

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Musées[modifier | modifier le code]

Le musée possède de nombreuses icônes ukrainiennes et une collection de portraits ukrainiens, qui illustre le développement de ce genre sur deux siècles - de la fin du XVIIe siècle au début du XXe siècle.

Les Monts Boldina[modifier | modifier le code]

Les Monts Boldina, parc naturel accueillant le monuments aux morts, sont tous deux classés.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Sont nés à Tchernihiv :

A eu un rôle important à Tchernihiv :

Patrimoine religieux[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :