Alain Taravella

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Alain Taravella, né le à Falaise dans le Calvados, est un chef d’entreprise et milliardaire français, cofondateur et président-directeur général du groupe immobilier Altarea Cogedim.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alain Taravella est diplômé d'HEC en 1971[1]. Il affirme avoir financé ses études en réalisant des opérations immobilières sur la vente d'appartements à Parly 2[2].

En 1975, il rejoint le groupe Brémond, entreprise de promotion immobilière dont il prend la direction du pôle loisirs. Le groupe devient Pierre & Vacances en 1978, entreprise spécialisée dans les centres de loisirs. Alain Taravella en prend la direction générale en 1985[1].

En 1994, il crée Altarea, foncière de développement de centres commerciaux[1]. Il profite de tendances baissières du début des années 1990 sur le marché de l'immobilier pour acquérir des terrains à tours de bras[2]. En 1999, il travaille sur le projet d'aménagement de Bercy Village qu'Altarea commercialise[3]. La société entre en Bourse en 2004 et rachète, en 2007, Cogedim, promoteur immobilier en logements et bureaux. Depuis lors, Altarea Cogedim se développe sur les trois principaux marchés de l’immobilier : commerce, logement et bureau[1].

Alain Taravella introduit le concept de Family Village[4]. En 2010, après avoir cédé le centre commercial Saint-Georges de Toulouse à l'Allemand Commerz Real[5], il mène l'acquisition de Cap 3000, le plus ancien et toujours l'un des principaux centres commerciaux régionaux en France, à Saint-Laurent-du-Var, près de Nice[6]. En 2011, il pilote le rachat par Cogedim Altarea du site marchand RueDuCommerce[7],[8], puis le cède finalement à Carrefour en 2016[9]. À Massy Grand Ouest, le premier nouveau quartier mixte du Grand Paris inauguré en à Massy (Essonne), Alain Taravella a développé un cœur de ville de 4 hectares sur le plus grand chantier d'Île-de-France. Avec Issy Cœur de Ville, le futur écoquartier du centre d'Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), le fondateur d'Altarea Cogedim développe un second projet mixte visant à assurer la transformation du Grand Paris.[réf. nécessaire]

Alain Taravella détient près de 46 % du capital d'Altarea Cogedim au [10]. Coté sur le compartiment A de NYSE Euronext Paris, Altarea Cogedim affiche un chiffre d’affaires 2017 de 1940 millions d’euros et une capitalisation boursière de 3,3 milliard d’euros au [11].

En juillet 2019, via sa holding familiale Altagroupe, Alain Taravella rachète le spécialiste de l'immobilier de luxe Daniel Féau[12]. En septembre 2019, via sa holding Alta Patrimoine, il cède 25.000 actions d'Altarea Cogedim à Jacques Ehrmann, récemment nommé DG du groupe immobilier[13].

Fortune[modifier | modifier le code]

En , le magazine Forbes le classe au 1613e rang mondial des milliardaires en dollars (ex-æquo avec 73 autres personnes)[14]. Entrés dans le classement des fortunes du magazine Challenges en 2005, Alain Taravella et sa famille se positionnent en 75e position en 2019 avec une fortune estimée à 1,3 milliard d'euros[15] et en 81e position en 2020 avec 1,15 milliard d'euros.

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • 2012 : Pierres d'or Professionnel de l'année[16]
  • 2015 : Chevalier de la Légion d'honneur[17]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d « Annuaire des professionnels : Alain Taravella », sur Lsa-conso.fr,
  2. a et b Claude Soula, « PORTRAIT. Alain Taravella : les intuitions d'un promoteur », sur Nouvelobs.com,
  3. Joël Cossardeaux, « La renaissance du quartier Bercy », sur Lesechos.fr,
  4. « Ouverture du 3e Family Village », sur Pointsdevente.fr,
  5. « Toulouse. Le centre commercial Saint-Georges change de propriétaire », sur Ladepeche.fr,
  6. « Cap 3000 se déploiera sur 100.000 m² face à la mer en 2020 », sur Nicematin.com,
  7. Hugo Sedouramane, « Pourquoi un promoteur immobilier rachète Rueducommerce ? », sur Journaldunet.com,
  8. Jérôme Parigi, « Pourquoi la foncière Altarea lance une OPA sur le site RueDuCommerce », sur Lsa-conso.fr,
  9. Daniel Bicard, « La foncière Altarea Cogedim s’explique sur la cession de Rue du Commerce à Carrefour », lsa-conso.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  10. http://www.altareacogedim.com/Actionnariat,44498.html
  11. « Altarea Cogedim récolte les fruits de sa stratégie multicartes - Les Echos », sur www.lesechos.fr (consulté le )
  12. « Alain TARAVELLA met la main sur DANIEL FEAU », sur Fusacq.com,
  13. « Jacques Ehrmann s’est porte acquéreur de 25 000 actions Altarea Cogedim », sur Btpgallery.eu,
  14. (en) « #1613 Alain Taravella », sur Forbes.com,
  15. « #75 Alain Taravella et sa famille », sur Challenges.fr
  16. « Depuis 1999 » [archive du ], sur Lespierresdor.fr
  17. « Décret du 3 avril 2015 portant promotion et nomination », sur Legiondhonneur.fr,

Liens externes[modifier | modifier le code]