Acide nitrosylsulfurique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Acide nitrosylsulfurique
Nitrosylsulfuric acid structure.svg
Structure de l'acide nitrosylsulfurique
Identification
Synonymes

acide nitrosulfonique,
hydrogénosulfate de nitrosyle

No CAS 7782-78-7
No EINECS 231-964-2
PubChem 82157
SMILES
InChI
Apparence cristaux incolores à l'odeur piquante
Propriétés chimiques
Formule brute HNO5S  [Isomères]
Masse molaire[1] 127,077 ± 0,007 g/mol
H 0,79 %, N 11,02 %, O 62,95 %, S 25,23 %,
Propriétés physiques
fusion décomposition à 73,5 °C[2]
Précautions
SGH[3]
SGH03 : ComburantSGH05 : Corrosif
Danger
H272, H290, H314, H330, EUH014, EUH029, P220, P260, P280, P284, P310, P301+P330+P331, P304+P340, P305+P351+P338, P402+P404,
Directive 67/548/EEC[2],[3]
Corrosif
C
Comburant
O



Transport[3]
X80
   3456   
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

L’acide nitrosylsulfurique est un composé chimique de formule (NO)HSO4. Il s'agit d'un solide incolore cristallisé utilisé dans l'industrie pour produire le caprolactame (CH2)5C(O)NH[4], précurseur du nylon 6 (en).

L'acide nitrosylsulfurique se forme lorsqu'on fait réagir des oxydes d'azotes avec de l'acide sulfurique H2SO4 concentré, par exemple comme sous-produit du procédé des chambres de plomb. Cette molécule peut également être vue comme l'anhydride d'acide sulfurique et d'acide nitreux HNO2, et peut être obtenue en introduisant du dioxyde de soufre SO2 dans de l'acide nitrique HNO3[5].

HNO2 + H2SO4 → (NO)HSO4 + H2O.
SO2 + HNO3 → (NO)HSO4.

On utilise l'acide nitrosylsulfurique industriellement pour produire le caprolactame, ainsi que des colorants et des pesticides. Il est également utilisé en chimie organique pour préparer des sels de diazonium à partir d'amines ; les réactifs apportant le groupe nitroso NO peuvent alors être le tétrafluoroborate de nitrosyle (NO)BF4 ou le chlorure de nitrosyle NOCl par exemple.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. a et b Entrée de « Nitrosylsulfuric acid » dans la base de données de produits chimiques GESTIS de la IFA (organisme allemand responsable de la sécurité et de la santé au travail) (allemand, anglais), accès le 26 décembre 2014 (JavaScript nécessaire)
  3. a, b et c Fiche Sigma-Aldrich du composé Nitrosylsulfuric acid solution 40 wt. % in sulfuric acid, consultée le 26 décembre 2014.
  4. (en) Josef Ritz, Hugo Fuchs, Heinz Kieczka et William C. Moran, « Caprolactam », Ullmann's Encyclopedia of Industrial Chemistry,‎ (DOI 10.1002/14356007.a05_031, lire en ligne)
  5. (en) George H. Coleman, Gerald A. Lillis, Gilbert E. Goheen, C. V. Herrmann et H. S. Booth, « Nitrosyl Chloride », Inorganic Syntheses, vol. 1,‎ (DOI 10.1002/9780470132326.ch20, lire en ligne)