Acide carbonique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Acide carbonique
Carbonic-acid-2D.png
Carbonic-acid-3D-balls.png
Structure de l'acide carbonique.
Identification
Nom UICPA acide carbonique

carbonate d'hydrogène

No CAS 463-79-6
No ECHA 100.133.015
No CE 610-295-3
PubChem 767
ChEBI 28976
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule CH2O3  [Isomères]H2CO3
Masse molaire[1] 62,0248 ± 0,0018 g/mol
C 19,36 %, H 3,25 %, O 77,39 %,
pKa 6,37 et 10,32 (diacide)
Propriétés physiques
Solubilité Sol. dans l'eau
Cristallographie
Classe cristalline ou groupe d’espace P213[2]
Paramètres de maille a = b = c = 8,600 Å

α = β = γ = 90,00 °
Z = 2 [2]

Volume 636,06 Å3 [2]

Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

L’acide carbonique est un composé chimique de formule H2CO3. Il s'agit d'un acide faible dont les bases conjuguées sont les anions HCO3- (bicarbonate) et CO32- (carbonate).

Acidité[modifier | modifier le code]

L'acide carbonique se forme en particulier dans l'eau par solvatation du dioxyde de carbone :

CO2 (aq) + H2O(l)    H2CO3 (aq)[3],

avec une constante d'équilibre d'hydratation valant Kh = [H2CO3] / [CO2] ≈ 1,70×10-3 à 25 °C.

En solution aqueuse, l'acide carbonique H2CO3 est un diacide, c'est-à-dire qu'il peut se dissocier deux fois en libérant chaque fois un proton :

H2O + H2CO3H3O+ + HCO3- : pKa1 = 6,37.
H2O + HCO3-H3O+ + CO32- : pKa2 = 10,32.

Quand l'acide carbonique est combiné avec un cation, des sels nommés bicarbonates et carbonates peuvent se former. Par exemple, combiné avec de la chaux (hydroxyde de calcium) il constitue du carbonate de calcium (constituant principal du calcaire, de la craie).

Rôle[modifier | modifier le code]

Naturels[modifier | modifier le code]

L'augmentation de la quantité de CO2 dans l'atmosphère entraine une acidification des océans ;

CO2 + H2O → H2CO3

L'acide carbonique est formé par hydratation du CO2 dissout dans les océans.

Industrie alimentaire[modifier | modifier le code]

L'acide carbonique est présent dans les boissons gazeuses. Dans l’eau, le CO2 forme l’acide carbonique, qui picote la langue, renforce le goût et agit comme un bactéricide doux. Il active le passage des aliments de l’estomac vers l’intestin.

Il a été utilisé pour la conservation de la viande.

Dérivés[modifier | modifier le code]

L'acide carbonique compte de nombreux dérivés, exemples :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. a b et c « Carbonic acid », sur www.reciprocalnet.org (consulté le )
  3. « La chimie du carbone inorganique dans l'eau et le captage du CO2 », sur www2.ggl.ulaval.ca (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]