Ace Attorney Investigations: Miles Edgeworth

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ace Attorney Investigations
Miles Edgeworth
Image illustrative de l'article Ace Attorney Investigations: Miles Edgeworth

Éditeur Capcom, THQ (Australie)
Développeur Capcom

Date de sortie
Genre Jeu d'aventure
Mode de jeu 1 joueur
Plate-forme Nintendo DS
Média Cartouche
Langue Anglais seulement
Contrôle Nintendo DS : boutons et écran tactile

Évaluation ACB : PG ?
CERO : B ?
ESRB : T ?
PEGI : 12+ ?

Ace Attorney Investigations: Miles Edgeworth, appelé Gyakuten Kenji (逆転検事?) au Japon ou encore Ace Attorney Investigations: Benjamin Hunter lors de la traduction française par les fans, est un jeu vidéo d'aventure développé et édité par l'entreprise japonaise Capcom. Il sort sur Nintendo DS en 2010.

Il s'agit d'un spin-off de la série Ace Attorney. Dans ce volet, le joueur passe de la défense à l'accusation en contrôlant le procureur Benjamin Hunter (Miles Edgeworth dans la version anglaise ; Reiji Mitsurugi dans la version japonaise).

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Dans l'ensemble, le gameplay est plus ou moins semblable à celui des épisodes précédents : des aventures textuelles de type Point & click. Cependant, le jeu a subi de nombreuses modifications, par exemple avec la disparition totale des procès qui sont remplacés par des passages de réflexion individuelle dans lesquels le joueur doit croiser logiquement les éléments connus de l'affaire pour en apprendre un peu plus sur le crime.

Enquête[modifier | modifier le code]

L'enquête consiste à collecter des preuves sur la scène de crime, à les examiner et examiner la scène de crime elle-même. Les preuves et les profils sont classés dans le "carnet" ("organizer" en anglais) et les informations sur les lieux du crime peuvent être examinées en utilisant une fonction de Logique" ("Logic" en anglais).

Pendant l'enquête, le joueur peut contrôler le personnage en utilisant l'écran tactile ou la croix directionnelle. Près d'un objet, le joueur peut vérifier l'objet plus en détail, dans certains cas, cela peut présenter l'occasion de "déduire" une contradiction entre un objet et une preuve collectée. Vérifier des objets peut mener à ajouter une information à la Logique. Le joueur peut aussi parler à un des personnages présents, apprenant plus d'informations sur la scène et posant des questions spécifiques pouvant mener à trouver des preuves ou des informations pour la Logique.

Après que Kay Faraday devient l'assistante de Benjamin Hunter, le joueur peut avoir accès à Little Thief (pouvant être traduit par Petit Voleur), le gadget de Kay capable de reconstituer la scène de crime en hologramme permettant au joueur d'explorer en détail les événements passés ou supposés.

Un des éléments de l'enquête de cet épisode est la Logique. Cela permet d'examiner et de lier les indices trouvés sur le lieu du crime afin de répondre à toutes les questions apparaissant pendant l'enquête. À n'importe quel moment de l'enquête, le joueur peut essayer de relier deux informations de logique pour créer une preuve ou une nouvelle information de logique. Établir une mauvaise connexion baissera la jauge de crédibilité du personnage.

Réfutations[modifier | modifier le code]

Les "réfutations" sont similaires aux contre-interrogatoires de la série Ace Attorney. Les "Réfutations" sont des confrontations entre Hunter et les autres personnages, consistant à discuter des résultats de l'enquête. Ces confrontations peuvent dévoiler de nouvelles informations, ou parfois aboutir à une confession du meurtrier. Comme les contre-interrogatoires, le joueur peut demander plus de détails au témoin ou lui présenter une preuve qui contredit sa logique. Présenter la mauvaise preuve sera sanctionné en baissant la jauge de crédibilité d'Hunter.

Résumé de l'histoire par chapitre[modifier | modifier le code]

Le scénario est constitué de cinq affaires criminelles au total, toutes créées pour la Nintendo DS. Chronologiquement, le jeu se déroule entre Trial and Tribulations et Apollo Justice, pour être précis, il commence à peu près 1 mois après le dernier procès de Trial and Tribulations, et donc également à peu près un mois avant les événements et le procès conduisant à la radiation du Barreau de Phoenix, vus dans le flashback d'Apollo Justice.

Épisode 1 : Visiteurs et Volte-Face[modifier | modifier le code]

Après un mois passé à l'étranger, Miles Edgeworth revient dans son pays natal au Bureau du Procureur. À peine rentre-t-il dans son bureau qu'il découvre avec stupéfaction le cadavre d'un homme, abattu d'une balle. Cependant, il n'est pas seul dans son bureau. Un mystérieux personnage le surprend en lui collant un pistolet dans le dos. Mais il s'enfuit sans tirer sur Edgeworth. Comme le meurtre a été commis dans son bureau, il décide de résoudre cette affaire et de coincer l'auteur de ce crime atroce.

Épisode 2 : La Volte-Face Aérienne[modifier | modifier le code]

Lors de turbulences dans l'avion de la compagnie Ifly qui revient de l'étranger, Edgeworth perd connaissance. À son réveil, il décide de retourner à sa place en prenant l'ascenseur. Cependant, il fait une macabre découverte : Il trouve le corps d'un homme à l'intérieur de l'ascenseur. Une hôtesse de l'air est témoin de la scène et accuse Edgeworth d'être le meurtrier. La tâche d'Edgeworth consiste alors à s'innocenter et à trouver le véritable meurtrier avant que l'avion ne se pose.

Épisode 3 : La Volte-Face Kidnappée[modifier | modifier le code]

Au lendemain de l'épisode précédent, Miles Edgeworth doit démêler l'enlèvement de Lance Amano, fils de Ernest Amano, grand homme d'affaires et bienfaiteur de Miles Edgeworth durant ses études en Europe. Ce dernier sera assisté dans son enquête par la jeune et un peu trop envahissante apprentie voleuse Kay Faraday. L'investigation se trouve compliquée par l'apparition du mystérieux agent d'Interpol Shi-Long Lang et son aide Shih-Na enquêtant sur une affaire de contrebande internationale de grande envergure.

Épisode 4 : Réminiscence et Volte-Face[modifier | modifier le code]

Sept ans auparavant, le jeune procureur Miles Edgeworth dirigé par son mentor Manfred Von Karma fait ses premiers pas au tribunal pour élucider le mystère d'un double meurtre qui s'est déroulé à l'intérieur d'une salle gardée par le fraichement débarqué détective Dick Gumshoe qui est malheureusement accusé de cet homicide.

Épisode 5 : La Volte-Face Enflammée[modifier | modifier le code]

Après avoir passé trois jours à enquêter sur trois différentes affaires, Miles Edgeworth prend un repos bien mérité en sirotant sa tasse de thé. Malheureusement pour lui, Kay Faraday vient le chercher dans son bureau pour lui apprendre que le Yatagarasu, le fameux "Grand Voleur", va venir à l'ambassade de Cohdopia pour lui voler ses secrets. Convaincue que ce Yatagarasu n'est qu'un imposteur, Kay demande à Edgeworth de l'accompagner afin de le démasquer.

Personnages[modifier | modifier le code]

Benjamin Hunter (Miles Edgeworth)[modifier | modifier le code]

Avocat de l'accusation no 1 et adversaire de Phoenix Wright, il est le personnage principal du jeu.

Dick Tektiv (Dick Gumshoe)[modifier | modifier le code]

Inspecteur de police, allié de Hunter, il est connu pour sa maladresse et le niveau alarmant de son compte bancaire.

Franziska von Karma[modifier | modifier le code]

Procureur de génie depuis ses treize ans, c'est la fille d'un célèbre procureur nommé Manfred Von Karma (le mentor d'Hunter et meurtrier du père d'Hunter), elle est perfectionniste et n'hésite pas à user de son fouet pour se faire entendre.

Kay Faraday (en)[modifier | modifier le code]

Voleuse auto-proclamée, apparemment assistante de Hunter bien malgré lui. Elle possède un objet qui permet de recréer les scènes de crime.

Shi-Long Lang[modifier | modifier le code]

Un membre d'interpol qui va être le "rival" de Benjamin Hunter. C'est un inspecteur d'élite qui a une haine envers les procureurs, il dirige une équipe de 99 hommes.

Shih-na[modifier | modifier le code]

La secrétaire de Shi-long, elle est peu loquace et le suit partout où il va.

Musique[modifier | modifier le code]

Gyakuten Kenji Original Soundtrack, la bande originale du jeu, est sorti le 24 juin 2009 sur 2 disques. Elle est composée par Noriyuki Iwadare et Yasuko Yamada, la couverture dessinée par Tatsuro Iwamoto, directeur artistique et concepteur du jeu. C'est le seul jeu de la série à disposer d'une bande originale s'étalant sur deux disques.

Un autre disque, Gyakuten Kenji Orchestra Mini Album est sorti avec l'édition limitée comprenant les musiques du jeu en version orchestral tout comme les précédents jeux de la série Ace Attorney.

Traduction européenne[modifier | modifier le code]

Alexandre Lecler, chef de produit et community manager au sein de Capcom France, a confirmé via un message sur le forum Européen de l'éditeur que le jeu ne serait pas traduit en plusieurs langues (français, espagnol, allemand et italien) en Europe dû aux faibles ventes de Phoenix Wright: Ace Attorney - Trials and Tribulations et d'Apollo Justice: Ace Attorney[2].

La nouvelle ayant provoqué le mécontentement des joueurs, une pétition a été mise en ligne[3], mais le développeur a tout de même sorti le jeu sans le traduire.

Certains groupes sur internet ont entamé la traduction bénévole par des fans, en allemand, en italien, en espagnol et en français.

Le 3 mai 2017, le patch final en français du jeu est terminé et publié.

Réception[modifier | modifier le code]

Au Japon le jeu s'est vendu à 172 000 exemplaires durant les première semaines de commercialisation, réalisant ainsi le deuxième meilleur démarrage juste derrière Kingdom Hearts 358/2 Days[4].

Le totale des ventes est estimé à 680 000 exemplaires répartis selon 300 000 au Japon, 210 000 en Amérique du Nord, 130 000 en Europe et 40 000 dans le reste du monde[5].

Commercialisation[modifier | modifier le code]

À l'occasion de la sortie du jeu une édition collector a été commercialisée au Japon exclusivement sur le site de vente e-capcom[6]. Cette édition comprend :

  • Un CD de 5 musiques "Gyakuten Kenji Orchestra Mini Album"
  • Un DVD contenant des vidéos promotionnelles du jeu
  • Une brochure du concert "Gyakuten Saiban Special Courtroom 2008 Orchestra Concert"
  • 3 illustrations en format portrait représentant Miles Edgeworth, Kay Faraday et Franziska von Karma
  • Une pochette de rangement pour 6 jeux Nintendo DS

Une console Nintendo DSi aux couleurs de Taihokun, la petite mascotte de la police, est également sortie en édition collector[7].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) Laura Parker, « Ace Attorney Investigations: Miles Edgeworth Review », sur GameSpot
  2. « Pas de traduction pour Ace Attorney Investigations », (consulté le 8 janvier 2015)
  3. « Miles Edgeworth en anglais seulement ou la lâche hypocrisie des développeurs/éditeurs ! », (consulté le 8 janvier 2015)
  4. (en) « Kingdom Hearts and Ace Attorney boost Japanese chart » (consulté le 9 janvier 2015)
  5. (en) « Ace Attorney Investigations: Miles Edgeworth » (consulté le 9 janvier 2015)
  6. « Gyakuten Kenji Limited Edition » (consulté le 1er janvier 2015)
  7. « Gyakuten Kenji : une DSi collector », (consulté le 1er janvier 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]