Gyakuten Kenji 2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Gyakuten Kenji 2
Éditeur Capcom
Développeur Capcom

Date de sortie Nintendo DS
iOS, Android
Genre Jeu d'aventure
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme Nintendo DS, iOS, Android
Média Cartouche
Contrôle Boutons et écran tactile

Gyakuten Kenji 2 (逆転検事2?) est un jeu vidéo d'aventure développé et édité par Capcom. Il s'agit de la suite du premier volet Ace Attorney Investigations: Miles Edgeworth, spin-off de la série Ace Attorney. Le jeu est sorti le au Japon. Aucune sortie en dehors du Japon n'est envisagée par Capcom[1]. Une traduction du jeu en anglais, réalisée par un groupe de fans, est cependant disponible depuis juin 2014.

Les noms utilisés pour les personnages introduits dans ce volet sont tirés de la traduction non officielle.

Scénario[modifier | modifier le code]

Miles Edgeworth (Benjamin Hunter dans la version française) poursuit ses aventures dans cinq nouvelles affaires. Il est toujours assisté de ses fidèles camarades, l'inspecteur Dick Tektiv et l'apprentie "voleuse de Vérité" Kay Faraday.

Il a pour rivaux dans cet opus une juge implacable, Justine Courtney, dont la vision de l'application de la Justice est antagoniste à celle d'Hunter, pour qui la vérité prévaut sur la restriction des lois.

Agissant de concert avec un Conseil rassemblant d'autres des plus hauts dignitaires de la magistrature, elle sera entièrement dévouée à le dessaisir de ses affaires pour le remplacer par un jeune procureur inexpérimenté, Sebastian Debeste.

Benjamin Hunter sera une fois de plus confronté à des choix qui définiront la justesse de son chemin dans la vie, ses buts, et les moyens qu'il faut employer pour faire ce en quoi il croit.

Affaires[modifier | modifier le code]

Benjamin Hunter doit résoudre cinq affaires.

Chronologiquement, le jeu se déroule entre Trials and Tribulations et Apollo Justice. Il commence à peu près un mois après le dernier procès de Trials and Tribulations, et également à peu près un mois avant les événements et le procès conduisant à la radiation du Barreau de Phoenix, vus dans le flashback d'Apollo Justice, faisant presque immédiatement suite aux événements de Ace Attorney Investigations: Miles Edgeworth, commençant en fait une dizaine de jours après l'affaire des Ambassades d'Allebahst, Babahl et la Codohpie, dernière affaire du précédent opus.

Affaire 1 : Cible pour une Volte-Face (Turnabout Target)[modifier | modifier le code]

Suite aux événements de Ace Attorney Investigations: Miles Edgeworth, le pays se porte mieux. Mais un attentat dont le Président de la République de Zheng Fa est la cible sème la panique. Benjamin Hunter est chargé de l'enquête.

Affaire 2 : La Volte-Face Emprisonnée (The Imprisoned Turnabout)[modifier | modifier le code]

Le meurtre du coupable de la première affaire a été commis au sein même de la prison. Benjamin Hunter mène l'enquête, et il aura la surprise de rencontrer deux nouveaux adversaires, et un futur allié, tout droit sortis de son passé.

Affaire 3 : La Volte-Face Héritée (The Inherited Turnabout)[modifier | modifier le code]

Alors que l'ancien disciple et associé de Henri Hunter pousse Benjamin à revenir sur les lieux de la dernière enquête de Henri Hunter, le père et le fils mènent l'enquête entre passé et présent pour tenter de résoudre ce que le temps risquait d'avoir effacé.

Affaire 4 : La Volte-Face Oubliée (The Forgotten Turnabout)[modifier | modifier le code]

La jeune Kay Faraday réapparaît amnésique au Bureau du Procureur Général. Benjamin Hunter, bien déterminé à l'aider à recouvrer sa mémoire, se rend à la Big Tower, où d'étranges agissements se trament, entre corruptions et meurtres impliquant les plus importants magistrats du pays, et où un mystérieux individu en imperméable rouge continue de semer le désordre.

Affaire 5 : La Volte-Face Grandiose (The Grand Turnabout)[modifier | modifier le code]

Le tournage d'un film de monstres près de la Big Tower, un Président étrangement mort écrasé comme par un dinosaure géant, et la disparition d'un jeune acteur prodige.

Voilà le point de départ d'une affaire haletante durant laquelle Benjamin Hunter va réaliser que tous les événements des quelques derniers jours sont liés de la plus intime des manières, et depuis des années. Son plus grand adversaire est encore très loin d'avoir avancé toutes ses pièces sur l'échiquier.

Traduction[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (janvier 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Capcom, malgré les demandes répétées des fans aux États-Unis et en Europe, n'a pas sorti le jeu en dehors du Japon. Ce jeu n'a donc jamais été traduit, même si les responsables de Capcom USA continuent de communiquer que « tout serait peut-être encore possible selon le succès des autres jeux », avec notamment la sortie des versions pour Android ou iOS de la trilogie originale de Phoenix Wright, et Phoenix Wright: Ace Attorney - Dual Destinies sur Nintendo 3DS.

Des équipes de fans ont travaillé durant plus de deux ans sur une traduction non-officielle du jeu en anglais qui est finalement sortie le 20 juin 2014 sur Internet.

Commercialisation[modifier | modifier le code]

À l'occasion de la sortie du jeu trois éditions collector ont été commercialisées au Japon exclusivement sur le site de vente e-capcom.

La Collector's Package[2] comprend un CD contenant 11 musiques composées par Noriyuki Iwadare, un DVD contenant des vidéos promotionnelles, un manga dessiné par Tatsuro Iwamoto et un exemplaire du jeu.

L'Extended Edition[3] comprend une figurine pré-peinte de 18 cm de Miles Edgeworth et un exemplaire du jeu.

La Limited Edition[4] comprend l'ensemble du contenu de la Collector's Package et de l'Extended Edition.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]