Câble sous-marin ACE - Africa Coast to Europe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis ACE (cable))

ACE - Africa Coast to Europe
logo de Câble sous-marin ACE - Africa Coast to Europe

Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Dates clés 15 décembre 2012 : première mise en service du câble
Actionnaires Cable Consortium of Liberia (en), Dolphin Telecom (d), Guinéenne de Large Bande, MTN Group, Orange, Orange Cameroun, Orange Côte d'Ivoire, Orange Mali, Guinée-Bissau et SonatelVoir et modifier les données sur Wikidata
Site web ace-submarinecable.comVoir et modifier les données sur Wikidata

Africa Coast to Europe ou ACE est un système de câble sous-marin en fibres optiques desservant 24 pays de la côte occidentale de l'Afrique et de l'Europe, géré par un consortium de 19 membres.

Le câble ACE connecte plus de 400 millions de personnes, soit directement pour les pays côtiers, soit par des liaisons terrestres pour les pays enclavés comme le Mali et le Niger. ACE est aussi le premier câble sous-marin international à atterrir en Guinée équatoriale, en Gambie, en Guinée, au Liberia, en Mauritanie, à Sao Tomé-et-Principe et en Sierra Leone.

Des accords sont progressivement mis en place pour permettre l'arrivée d'autres opérateurs dans les pays situés sur le parcours du câble ACE.

La Guinée-Bissau est le prochain pays qui sera connecté au câble sous-marin[1].

Le consortium ACE est constitué par les opérateurs de télécommunications et les pays membres ayant investi dans le projet pour un montant total de 700 millions de $, parfois avec le soutien financier de la Banque Mondiale. L'accord de consortium est signé le et le , ce câble en fibres optiques de 17 000 kilomètres de long est mis en service pour la première fois. La cérémonie officielle d'inauguration s'est tenue à Banjul (Gambie) le 19 décembre 2012.

Le câble de 4 à 5 cm de diamètre a une capacité pouvant atteindre 12.8 Tbps et court à des profondeurs atteignant les 6 000 m sous le niveau de la mer.

La pose a été effectuée par les navires d'Alcatel Submarine Networks (ASN) et ceux d'Orange Marine.

Le consortium de ACE[modifier | modifier le code]

Le Consortium ACE est constitué par les opérateurs de Télécommunications et les pays membres ayant investi dans le projet :

Parcours du câble[modifier | modifier le code]

Segment 1


Segment 2

Segment 3

Segment 4 (construction différée)

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Long de 17 000 kilomètres, il est le seul câble qui relie ,grâce à un système de fibres optiques à grande vitesse, 24 pays de l’Afrique de l’Ouest à l’Europe. Les membres du consortium de ACE s’organisent selon un concept d’accès global : plusieurs investisseurs financent une même station d’atterrissement. Enfin, le câble compte peu de failles à son actif et sa technologie est à l’épreuve du temps.

Les caractéristiques techniques sont les suivantes :

  • Connexion PoP-to-PoP fournissant l'accès aux grandes villes d'Europe et Afrique (Paris, Lisbonne, Le Cap)
  • Technologie 100 G à l'épreuve du temps
  • Capacité nominale = 12,8 téraoctets par seconde
  • Capacité éclairée = 1,6 téraoctets par seconde
  • Capacité initiale 200 Gbit/s sur le segment 1, 160 Gbit/s sur les segments 2 et 3
  • Capacité maximale de 12.8 Tbps à la conception
  • Plus long DLS (digital link segment) = 4 400 kilomètres (Penmarch - Dakar)
  • Faible latence (express et fibres omnibus)
  • Utilise le multiplexage en longueur d'onde (Wavelength Division Multiplexing ou WDM)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]