5. Flieger-Division

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis 5e division aérienne)
Aller à : navigation, rechercher

La 5. Flieger-Division (5e division aérienne)[1] a été l'une des principales divisions de la Luftwaffe allemande durant la Seconde Guerre mondiale.

Cette division a été formée le 1er août 1938 à Brunswick à partir de la Höhere Fliegerkommandeure 7, le 1er novembre 1938, elle devient la Flieger-Division 31, mais à partir du 1er février 1939, elle redevient la 5. Flieger-Division. Le 11 octobre 1939, la division est redésignée V. Fliegerkorps.

La division est à nouveau recrée le 19 décembre 1944 à Bardufoss-Heggeli à partir du Fliegerführer 5. Elle est dissoute à la fin de la guerre.

Commandement[modifier | modifier le code]

Drapeau du commandant d'une division aérienne
Début Fin Grade Nom
General Ludwig Wolff
Generalleutnant Robert Ritter von Greim
Début Fin Grade Nom
Oberst Dr Ernst Kühl
Generalmajor Walter Storp

Chef d'état-major[modifier | modifier le code]

Début Fin Grade Nom
Major Friedrich Kless
Début Fin Grade Nom
Major Horst Julius Freiherr Treusch von Buttlar-Brandenfels

Quartier général[modifier | modifier le code]

Le quartier général se déplace suivant l'avancement du front.

Début Fin Ville
Brunswick
Munich
Gersthofen, près d’Augsbourg
Début Fin Ville
Bardufoss-Heggeli

Rattachement[modifier | modifier le code]

Août 1938 - Novembre 1938 Luftwaffengruppenkommando 2
Novembre 1938 - Février 1939 Luftwaffengruppenkommando 3
Février 1939 - Octobre 1939 Luftflotte 3
- - -
Décembre 1944 - Mai 1945 Kommandierende General der Deutschen Luftwaffe in Norwegen

Unités subordonnées[modifier | modifier le code]

  • Flugbereitschaft/5. Flieger-Division : de décembre 1944 à  ?
  • Fliegerführer 4 : de décembre 1944 à mai 1945
  • Jagdfliegerführer Norwegen : de décembre 1944 à mai 1945

Références[modifier | modifier le code]

Notes
  1. Pour une explication de la signification des désignations des unités de la Luftwaffe: voir Organisation de la Luftwaffe (1933-1945)
Références
Sources