3e division cuirassée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

3e division cuirassée
Image illustrative de l’article 3e division cuirassée
Monument rendant hommage aux combats du 12 juin 1940 (41e et 49e B.C.C) à Vadenay.

Création 20 mars 1940
Dissolution 22 juin 1940
Pays Drapeau de la France France
Branche Armée de Terre
Type Arme blindée et cavalerie
Composée de 41e BCC - 49e BCC - 42e BCC - 45e BCC - 16e BCP - 319e RATTT
Équipement Chars B1 et H39
Guerres Seconde Guerre mondiale

La 3e division cuirassée (ou 3e DCr pour division cuirassée) est une unité blindée éphémère de l’armée française, créée le 20 mars 1940 à Chatou, qui combattit durant la Seconde Guerre mondiale[1].

Création et différentes dénominations[modifier | modifier le code]

  • 20 mars 1940 : création de la 3e division cuirassée.
  • 22 juin 1940 : dissolution de l'unité à la suite de l'armistice.

Historique des garnisons, campagnes et batailles[modifier | modifier le code]

Campagne de 1940[modifier | modifier le code]

Le TOULAL (382) appartenait a la 3e compagnie, 49e BCC, 3e division cuirassée. Ex-MERRY-BELLOY, il fut détruit à Stonne le .


La 3e division cuirassée est créée à partir du 20 mars 1940. Elle se rassemble dans la région de Mourmelon. Le 13 mai, la division entame son mouvement sur Vouziers.

Le 14 mai, la 3e DCR doit se porter sans délai au nord des bois de la Cassine et du Mont-Dieu pour contre-attaquer en direction de Bulson. Elle fait demi-tour et se porte en soutien d'infanterie pour interdire aux blindés ennemis les itinéraires de pénétration.

À partir du 24 mai, elle se replie sur la ligne du Chesne, Oches, Sommauthe, et abandonne ses chars en panne. Le 16, les unités sont dispersées. Des détachements isolés chercheront à gagner le Sud ou le Sud-Est. Quelques chars seront encore capturés à Montbard et Saint-Seine-l'Abbaye, peu s'échapperont.

Elle parvient à remporter la victoire avec d'autres unités lors de la bataille de Stonne.

Compositions successives[modifier | modifier le code]

Ce paragraphe donne la compositions initiale de la division ainsi que les modifications majeures qui lui ont été apportées au cours de la bataille de France[2].

En mai 1940
Type Unité Principaux matériels
5e demi-brigade - chars lourds 41e BCC 34 + 1[3] Renault B1 bis
18 TRC Lorraine 37L
49e BCC 34 Renault B1 bis
18 TRC Lorraine 37L
7e demi-brigade - chars légers 42e BCC 45 Hotchkiss H39
12 TRC Lorraine 37 L
45e BCC 45 Hotchkiss H39
12 TRC Lorraine 37L
Infanterie portée 16e BCP 43 VBCP Lorraine 38L
18 tracteurs de canon Latil M7 T1
15 VDP Lorraine 28
6 VLTT Laffly S15 R
5 chenillettes de ravitaillement Renault UE
Artillerie d'accompagnement 319e RATTT
batteries 1 à 6
24 obusiers 105 C modèle 1934 S
78 Tracteur Citroën P107 ou Unic P 107 BU
Artillerie antichar Sans
Artillerie antichar automotrice 319e RATTT
11e batterie[4]
5 Laffly W15 TCC
3 canons de 25 CA modèle 1939
3 tracteurs (type Laffly W15 T)
Génie Sans
Transmissions 1 ou 2 compagnie(s)
Aviation Sans
En juin 1940
Lexique des abréviations utilisées
  • BCC : bataillon de chars de combat
  • BCP : bataillon de chasseurs portés
  • RATTT : régiment d’artillerie à tracteurs tous terrains
  • TRC : tracteur de ravitaillement de chars
  • VBCP : véhicule blindé pour chasseurs portés
  • VDP : véhicule pour dragons portés
  • VLTT : véhicule léger tout terrain

Traditions[modifier | modifier le code]

Devise[modifier | modifier le code]

Insigne[modifier | modifier le code]

Drapeau[modifier | modifier le code]

Chant[modifier | modifier le code]

Chefs de corps[modifier | modifier le code]

  • 1940 : général Buisson,
  • 1940 : général Brocard.

Faits d'armes faisant particulièrement honneur à l'unité[modifier | modifier le code]

Elle se situe en retrait autour de Châlons sur Marne lors de la Percée de Sedan.

Personnalités ayant servi au sein de l'unité[modifier | modifier le code]

Pierre Billotte, capitaine blessé le 12 juin 1940, devenu général et Député/Maire de Créteil (94).

Source[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

  • François Vauvillier, revue Histoire de guerre, blindés et matériels, n° 79 et 80 articles de La division cuirassée en 1940 et ses perspectives, 2007-2008.
  • Dominique Lormier, Comme des lions - mai juin 1940 - Le sacrifice héroïque de l'armée française, édition Calmann-Lévy, 2008, (ISBN 978-2-7021-3445-0).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. In Comme des lions, page 100.
  2. In GBM n° 79 pages 42 à 49 et n° 90 pages 42 à 49.
  3. Char de commandement au niveau de la demi-brigade
  4. La 11e batterie est l'ancienne 57e BACA reversée à la DCR le 8 juin 1940, In GBM n°85 page 14.