Le Mont-Dieu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Mont-Dieu
Grand corps de logis Chartreuse du Mont-Dieu
Grand corps de logis Chartreuse du Mont-Dieu
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Ardennes
Arrondissement Arrondissement de Sedan
Canton Vouziers
Intercommunalité Communauté de communes des Portes du Luxembourg
Maire
Mandat
Anne Fraipont
2014-2020
Code postal 08390
Code commune 08300
Démographie
Gentilé Montagnard Divin
Population
municipale
16 hab. (2014)
Densité 0,85 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 32′ 52″ nord, 4° 51′ 59″ est
Altitude Min. 157 m
Max. 325 m
Superficie 18,72 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Le Mont-Dieu

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Le Mont-Dieu

Le Mont-Dieu est une commune française, située dans le département des Ardennes en région Grand Est. Ses habitants sont appelés les Montagnards Divins.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune du Mont-Dieu est la plus petite commune du département des Ardennes, aussi bien en nombre d'habitants (17 personnes seulement), qu'en termes de densité de population (0,91 hab/km2).

Cette commune, dépourvue de bourg est composée d'écarts[1] :

Histoire[modifier | modifier le code]

Elle fut, de 1790 à 1829 une section de la commune de Bairon-Mont-Dieu.

En mai 1940, quatre cents hommes du 1er régiment de hussards stoppent pendant 3 jours l'avancée de 5 bataillons allemands. Un monument commémore ce combat.

Économie[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1802 1833 Michel Delorme   Propriétaire à la CorrérieNé aux Grandes Armoises en 1751, décédé à Bairon-le Mont-Dieu, le 20 août 1835.
1983 2005 André Faucheron    
2005 en cours
(au 30 avril 2014)
Anne Fraipont[2] DVD Conseillère départementale

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[4],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 16 habitants, en diminution de -33,33 % par rapport à 2009 (Ardennes : -1,28 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
216 150 175 152 63 73 65 64 57
1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
66 57 51 48 55 53 39 46 60
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968
71 64 58 47 47 53 48 56 42
1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014 - -
34 27 29 24 27 17 16 - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le Mont-Dieu comporte plusieurs monuments à découvrir :

  • Le Château-Ferme de Maison à Bar inscrit au titre des monuments historiques en 1926[7].
  • Le Château de La Barbière [8]
  • La Ferme de La Correrie
  • La Chartreuse Notre-Dame du Mont-Dieu du XVIIe siècle. Corps de logis de 1617 flanqué du pavillon Saint-Étienne, qui abrite une chapelle, et du pavillon Saint-Bruno, autrefois hôtellerie des dames, bâtiments des écuries et du promenoir des moines, maison du jardinier, douves, le tout en brique rose et noire, avec encadrements de portes, fenêtres et angles des murs en pierre de taille. L'édifice est classé et inscrit au titre des monuments historiques en 1927 et 1946[9].
  • La Ferme de la Grange au Mont

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Le Cabinet historique, 1875, vol.21, p. 256 », sur Archive.org
  2. Conseil général des Ardennes consulté le 23 juin (fichier au format PDF)
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  7. « Maison à Bar », notice no PA00078466, base Mérimée, ministère français de la Culture
  8. Ce château, après avoir été propriété du comité d’entreprise d’Usinor Louvroil, il fut la propriété la commune de Douchy-les-Mines dans le Nord, qui y organisa, de 1980 à 2013, des colonies de vacances. Le Château a été revendu en 2015, à Luc Hyndryckx, un Bruxellois, qui possède déjà une propriété dans les Ardennes. Il souhaite en faire un gite d'hôtes, une fois les travaux de rénovation réalisés. cf. Jérémy Lemaire, Douchy-les-Mines vend son château dans les Ardennes, dans La Voix du Nord, 9 juin 2015 [1]
  9. « Chartreuse du Mont-Dieu », notice no PA00078465, base Mérimée, ministère français de la Culture