Études européennes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’éducation
Cet article est une ébauche concernant l’éducation.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Études européennes (angl. European Studies) est un parcours de formation universitaire interdisciplinaire, ayant pour but d'augmenter les chances des étudiants à trouver un emploi dans des institutions européennes, dans des organisations internationales, dans le secteur public ou dans les entreprises transnationales.

En général, les programmes de la matière Études européennes comprennent des modules de :

Les cours en Études européennes sont proposés au niveau de Bachelor (B.A.; trois ans) ou de Master (M.A.; un ou deux ans) par de nombreuses universités dans le monde entier, surtout en Europe, mais aussi aux États-Unis, au Canada, en Turquie ou en Asie orientale. Pour la plupart, les cours se donnent en langue anglaise, mais parfois partiellement en français ou dans la langue du pays. Normalement, la faculté est composée de professeurs provenant de divers pays, avec une vaste expérience internationale.

Instituts qui proposent des cours en Études européennes[modifier | modifier le code]

  • Université d'Aix-Marseille - Master Études européennes
  • Université de Bourgogne - Europa Master, Master trinational en études européennes, en collaboration avec l'Université de Mayence (Allemagne) et d'Opole (Pologne)
  • Université de Lorraine - Master Études européennes
  • Université du Maine en collaboration avec l'université de Paderborn et l'université franco-allemande (Sarrebruck) [1], Licence/Bachelor études européennes, mention France-Allemagne/europäische Studien, Schwerpunkt Frankreich-Deutschland [2]
  • Sciences Po Paris - Master Affaires européennes
  • Institut d'Études Politiques (IEP) de Strasbourg - Master Politiques européennes et Master 1 Études européennes et Internationales
  • Global Studies Institute de l'Université de Genève, Suisse - Master en Études Européennes
  • Europainstitut de l'Université de Bâle, Suisse - MA (Master of Arts) en European Global Studies
  • Université de Nantes - Licences Parcours Europe (Droit Parcours Europe, Allemand Parcours Europe, Histoire Parcours Europe, Philosophie Parcours Europe)
  • Université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle : Licence et Master R/P en Études européennes
  • Center for European Studies (CES) et Institute of European Studies (château de Przegorzała) - Université jagellonne de Cracovie - Master in European Studies / Master in Central and Eastern European Studies
  • CIFE - Centre international de formation européenne, Nice - Diplôme des Hautes Études Européennes et Internationales (2 filières) et Master in EU Studies Online
  • Université LUISS Guido Carli à Rome, Italie Master in European Studies
  • ZEI (Centre pour la Recherche sur l'Intégration Européenne) à Bonn, Allemagne Master in European Studies
  • Europa-Kolleg Hamburg, Université de Hambourg, Allemagne - Master in European and European Legal Studies
  • Collège d'Europe Bruges/Natolin (Belgique/Pologne) European Interdisciplinary Studies
  • Paris-Sorbonne, Paris IV : Master en Affaires européennes
  • Institut d'Études Européennes, Bruxelles (Belgique). Master en études européennes. Master complémentaire en analyse interdisciplinaire de la construction européenne.
  • Collège Européen de Parme, Italie:Diplôme et Master en Hautes études européennes
  • Faculté des études internationales, Campus de Phuket de l'Université Prince de Songkla : Licence es lettres en études européennes : français-anglais
  • University of Babeș-Bolyai, Cluj-Napoca - European Studies and International Relations
  • Centre Européen Universitaire de l'Université de Lorraine, Nancy, France
  • Centre de documentation et de recherche européenne de l'Université de Pau et des Pays de l'Adour, Bayonne, Master 2 Études européennes et internationales[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. CDRE, « Parcours Master 2 », sur cdre.eu (consulté le 29 juin 2016)