Étienne Péclard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Péclard.
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article biographique nécessite des références supplémentaires pour vérification (octobre 2015).

Améliorez cet article en ajoutant des sources sûres. Toute information controversée sans source ou d'une source de mauvaise qualité à propos d'une personne vivante doit être supprimée immédiatement, en particulier si celle-ci est potentiellement diffamatoire. Pour une aide complémentaire consultez également Wikipédia:Notoriété des personnes.

Étienne Péclard est un violoncelliste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudie au Conservatoire de Paris avec André Navarra, Joseph Calvet, Jacques Février et Jean Hubeau. Il y obtient ses premiers prix de violoncelle et de musique de chambre.

Lauréat des concours internationaux de Vienne, Munich et Barcelone, il est, de 1977 à 1990, violoncelle solo de l’Orchestre philharmonique de Radio France, puis de l’Orchestre de Paris, sous la direction de Daniel Barenboïm. Nommé violoncelle solo de l’Orchestre national Bordeaux Aquitaine (ONBA) en 1990, il enseigne au Conservatoire à rayonnement régional de Bordeaux et se joint à Roland Daugareil et Tasso Adamopoulos pour former le Trio Sartory. Il est également membre du Quatuor à cordes de l'ONBA.

Étienne Péclard a enregistré avec l’ONBA, dirigé par Alain Lombard, le Double Concerto de Brahms de Johannes Brahms, la Symphonie-concerto, op. 125 de Sergueï Prokofiev et Schelomo d’Ernest Bloch ; en 1999, il obtient un vif succès en interprétant Tout un monde lointain… d’Henri Dutilleux, dirigé par Hans Graf. En novembre 2003, il interprète le concerto de Saint-Saëns sous la baguette de son ami Frédéric Lodéon. Juin 2005 lui permet de retrouver son complice Tasso Adamopoulos pour Don Quichotte poème symphonique de Richard Strauss, avec l'ONBA dirigé par Armin Jordan.