Frédéric Lodéon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Frédéric Lodéon
Defaut 2.svg
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Employeur
Distinctions
chevalier de la Légion d'honneur‎ (d)
officier des Arts et des Lettres‎ (d) +
Œuvres réputées

Frédéric Lodéon est un violoncelliste, chef d'orchestre et animateur de radio français, né le à Paris 14e;

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1960, son père, André Lodéon, est nommé directeur de l'École de musique de Saint-Omer (Pas-de-Calais). C'est là que le jeune Frédéric commence l'apprentissage de la musique avec le violoncelliste Albert Tétard.

Il reçoit le premier prix de violoncelle au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris en 1969 (prix décerné à l'unanimité du jury). En 1977, il remporte le premier prix ex-aequo du concours international Mstislav Rostropovitch ; il est le seul Français à l'avoir remporté.

Par la suite, il a dirigé plusieurs orchestres, parmi lesquels l'Orchestre philharmonique de Radio France, l'Orchestre du Capitole de Toulouse, l’Orchestre national Bordeaux Aquitaine.

Au début des années 1990, il présente sur France 3 l'émission Musiques, Maestro ! qui voulait faire connaître les orchestres français tels l'Orchestre de Paris, l'Orchestre National Bordeaux-Aquitaine et l'Orchestre National de Lyon, à un très large public.

Il se rend célèbre auprès du grand public par ses émissions sur France Inter, pour laquelle il a animé les après-midis de semaine le Carrefour de Lodéon à partir de 1992[1], ainsi que Les grands concerts de Radio France le dimanche soir. Son ton enjoué et son érudition lui valent un succès continu. Il présente aussi les « Victoires de la musique classique » sur France 3.

En juin 2014, ses émissions sont supprimées de la grille de France Inter mais dès septembre, Carrefour de Lodéon est diffusé du lundi au vendredi de 16h à 18h sur France Musique. En 2015, il est le parrain du festival de musique de Saint-Malo classique au large[2] et depuis 2014 Président d'Honneur du festival Bach en Drôme des Collines.

Frédéric Lodéon est chevalier de la Légion d'honneur et officier de l’Ordre des Arts et des Lettres.

Carrière[modifier | modifier le code]

  • 1972 : premier concert à Radio France et participation au festival Yehudi Menuhin de Gstaad (Suisse).
  • 1972, 1974, 1976 : participation au festival de Prague (Tchécoslovaquie).
  • 1978 : concerts à Washington (États-Unis) sous la direction de Mstislav Rostropovitch, en Europe de l’Ouest et de l’Est, au Canada, direction de l’Orchestre symphonique d’Europe. Auteur et présentateur de l’émission Musique Maestro sur FR3.
  • Depuis 1992 : producteur et présentateur de l'émission Carrefour de Lodéon sur France Inter, puis sur France Musique à partir de septembre 2014.
  • 1993 : direction de l’Orchestre du Capitole de Toulouse, l’Orchestre symphonique de Lyon, l’Orchestre philharmonique des Pays de la Loire.
  • 1995 : direction des orchestres de Bretagne et de Bordeaux.
  • 1996 : direction de l’orchestre de Basse Normandie.
  • 1997 : direction de l’orchestre de Bucarest, de l’Opéra de Marseille et de l’Orchestre philharmonique de Radio France.
  • 1998 : direction de l’Orchestre de Paris et de l’Ensemble orchestral de Paris.
  • Depuis 1998 : directeur musical de l'Orchestre symphonique européen et collaborateur régulier de la chaîne de télévision Mezzo.
  • De 1999 à 2014 : producteur et présentateur de l'émission Les grands concerts de Radio France sur France Inter.
  • De 2002 à 2006 : producteur et présentateur de l’émission le Pavé dans la mare sur France Musique.
  • Depuis 2002 : coprésentateur des « Victoires de la musique classique » sur France 3.
  • Depuis 2003 : président d’honneur du festival de Pontlevoy.
  • De 2006 à 2014 : producteur et présentateur de l'émission Plaisirs d’amour sur France Musique.

Discographie[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • 1er prix au concours M. Maréchal (1972)
  • Prix du Président de la République (2 fois)
  • 1er prix au concours Rostropovitch (1977)
  • Lauriers d’or du Club de l’audiovisuel 1999
  • Grand prix Anima 4 du meilleur animateur radio de l’année 2001, décerné par la Communauté des Radios francophones publiques
  • Commandeur du Tastevin (2005)
  • Prix Richelieu 2007

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Programmée à la rentrée 2006 de 21 heures à 22 heures, et rétablie à son horaire initial en 2007.
  2. « Classique au large-Festival de musique classique à Saint-Malo (Bretagne) », sur Classique au Large,‎ (consulté le 18 mai 2015)