Symphonie concertante pour violoncelle de Prokofiev

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Symphonie concertante pour violoncelle opus 125 est une œuvre pour violoncelle et orchestre écrite par le compositeur russe Serge Prokofiev entre 1950 et 1952.

C'était initialement un concerto pour violoncelle et orchestre créé le à Moscou par Mstislav Rostropovitch au violoncelle et sous la baguette de Sviatoslav Richter, qui fit l'expérience de chef d'orchestre pour la première (et dernière) fois. Le compositeur insatisfait de la partition reprend cette dernière en enrichissant la partie orchestrale pour en faire une symphonie-concerto[1].

Analyse de l'œuvre[modifier | modifier le code]

L'œuvre est composée de trois parties et la durée d'exécution demande un peu plus d'une demi-heure. Il s'agit d'une des partitions les plus virtuoses pour le violoncelle de tout le répertoire concertant[1].

  1. Andante
  2. Allegro giusto
  3. Finale - Andante con moto

Instrumentation[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Roubicek V, notice de l'enregistrement de l'œuvre par André Navarra avec l'orchestre philharmonique tchèque sous la direction de Karel Ancerl