État islamique d'Afghanistan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir État islamique.
État islamique d'Afghanistan
دافغانستان اسلامی دولت
دولت اسلامی افغانستان

19921996

Drapeau
Description de l'image LocationAfghanistan.svg.
Informations générales
Statut République islamique
Revendiqué par Flag of Taliban.svg Émirat islamique d'Afghanistan
Capitale Kaboul de facto de 1992 à 1996 et de 2001 à 2004 et « Northern Afghanistan » entre 1995 et 2001
Langue Perse, pachto
Histoire et événements
1992 Création
1996 Renommé en Émirat islamique d'Afghanistan par les Talibans au pouvoir

Entités précédentes :

Entités suivantes :

L’État islamique d'Afghanistan fut le nom de l'État afghan après la chute du régime communiste de la République démocratique d'Afghanistan, en 1992.

Histoire et chute du régime[modifier | modifier le code]

Après la chute de Kaboul lors de la guerre civile afghane en 1992, l'État islamique d'Afghanistan est proclamé par l'Alliance du Nord (dirigée par Massoud), alors que la situation politique est loin d'être stabilisée. En effet, les nouvelles autorités devront faire face à une insurrection prenant de plus en plus d'ampleur par les Talibans et d'autres groupes extrémistes.

À partir de 1994, les Talibans conquièrent peu à peu les différentes provinces du pays. De 1994 à 1996, soutenus par l’armée pakistanaise, ils conquièrent l’essentiel du pays (sauf le réduit tadjik au nord-est) et instaurent une dictature fondamentaliste. Des membres du Hezb-é-islami (parti de Hekmatyar) entrent au gouvernement du président Rabbani tandis que Hekmatyar devient Premier ministre.

En 1996, le pays est renommé « Émirat islamique d'Afghanistan » par les Talibans, après avoir pris le contrôle de la majorité du pays. Le Front Uni Islamique et National pour le Salut de l'Afghanistan, connu en Occident sous le nom d'« Alliance du Nord », fut créée par l'État islamique d'Afghanistan cette même année, regroupant toutes les forces anti-talibans. Il était le représentant légitime de l'Afghanistan au sein des Nations unies.

À la suite de l'invasion du pays en 2001 par les États-Unis, l'État islamique d'Afghanistan, reprend le contrôle de la totalité du territoire afghan qui est alors administré par une Administration intérimaire, puis par une Administration transitoire.

L'adoption de l'actuelle constitution du pays crée en 2004, la République islamique d'Afghanistan présidée par Hamid Karzai.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]