Éric Winogradsky

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Éric Winogradsky
Image illustrative de l’article Éric Winogradsky
2014
Carrière professionnelle
1985 – 1993
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance (52 ans)
Neuilly-sur-Seine
Taille 1,90 m (6 3)
Prise de raquette Droitier
Gains en tournois 370 072 $
Palmarès
En simple
Titres 0
Finales perdues 0
Meilleur classement 89e (06/07/1987)
En double
Titres 2
Finales perdues 2
Meilleur classement 17e (30/04/1990)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/32 1/16 - 1/32
Double 1/8 F(1) 1/8 1/32
Mixte - 1/8

Éric Winogradsky, né le à Neuilly-sur-Seine, est un joueur et entraîneur de tennis français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dans sa jeunesse, il joue dans le club de USC Magny-en-Vexin (Val-d'Oise). En 1988, il y jouera, pour remercier son club, un match amical contre Mansour Bahrami.

Il n'a jamais atteint de finale ATP en simple et son meilleur classement en simple fut une 89e place en 1987. Par contre, ses performances en double sont plus remarquables puisqu'il a remporté deux titres (à Toulouse en 1989 et à Kitzbühel en 1990), atteint deux autres finales (à Roland-Garros et au Paris Indoor en 1989) et obtenu son meilleur classement, 17e, en 1990.

Il a remporté les tournois Challenger de Vienne en 1987 en battant Petr Korda et Mark Woodforde et de Valkenswaard aux Pays-Bas en 1989 en battant notamment Karel Nováček.

Son principal fait de gloire a été sa victoire sur Stefan Edberg, alors no 3 mondial, au 2e tour de Roland-Garros en 1987.

Il est ensuite devenu entraîneur de Jo-Wilfried Tsonga de 2004 à 2011[1] puis ponctuellement en 2013 de Gaël Monfils[2]. Depuis juillet 2013, il est responsable du haut niveau masculin à la Fédération française de tennis[3].

Il est intervenu ponctuellement en tant que consultant pour la chaîne de télévision Eurosport.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titres en double messieurs[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Partenaire Finalistes Score
1 09-10-1989 Drapeau : France Grand Prix de Toulouse
 Toulouse
225 000 $ Dur (int.) Drapeau : Iran Mansour Bahrami Drapeau : États-Unis Todd Nelson
Drapeau : Bahamas Roger Smith
6-2, 7-6
2 30-07-1990 Drapeau : Autriche Philips Head Cup
 Kitzbühel
World Series 337 500 $ Terre (ext.) Drapeau : Espagne Javier Sánchez Drapeau : Espagne Francisco Clavet
Drapeau : Autriche Horst Skoff
7-6, 6-2

Finales en double messieurs[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueurs Partenaire Score
1 29-05-1989 Drapeau : France Roland-Garros
 Paris
G. Chelem NC $ Terre (ext.) Drapeau : États-Unis Jim Grabb
Drapeau : États-Unis Patrick McEnroe
Drapeau : Iran Mansour Bahrami 6-4, 2-6, 6-4, 7-65 Parcours
2 30-10-1989 Drapeau : France Open de Paris-Bercy
 Paris
Championship Series 1 000 000 $ Moquette (int.) Drapeau : Australie John Fitzgerald
Drapeau : Suède Anders Järryd
Drapeau : Suisse Jakob Hlasek 7-6, 6-4

Parcours dans les tournois du Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open Open d'Australie
1985 n.o. 1er tour (1/64) Drapeau : Pays-Bas H. Van Boeckel
1986 n.o. 2e tour (1/32) Drapeau : Brésil C. Motta n.o.
1987 3e tour (1/16) Drapeau : Tchécoslovaquie K. Nováček 2e tour (1/32) Drapeau : Tchécoslovaquie L. Pimek n.o.
1988 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis J. Berger n.o.
1989 2e tour (1/32) Drapeau : Suède N. Kulti 2e tour (1/32) Drapeau : République fédérale d'Allemagne Bo. Becker 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis J. McEnroe n.o.
1990 2e tour (1/32) Drapeau : Tchécoslovaquie K. Nováček 2e tour (1/32) Drapeau : Autriche T. Muster n.o.

N.B. : à droite du résultat, se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open Open d'Australie
1985 n.o. 1er tour (1/32)
Drapeau : France J.-P. Fleurian
Drapeau : Israël S. Glickstein
Drapeau : Suède H. Simonsson
1986 n.o. 1er tour (1/32)
Drapeau : France T. Tulasne
Drapeau : États-Unis J. Kriek
Drapeau : Royaume-Uni J. Lloyd
n.o.
1987 2e tour (1/16)
Drapeau : France J.-P. Fleurian
Drapeau : France G. Forget
Drapeau : France Y. Noah
n.o.
1988 1er tour (1/32)
Drapeau : France J.-P. Fleurian
Drapeau : Australie W. Masur
Drapeau : Australie M. Woodforde
1er tour (1/32)
Drapeau : France T. Champion
Drapeau : États-Unis M. Anger
Drapeau : États-Unis G. Holmes
n.o.
1989 1er tour (1/32)
Drapeau : France T. Champion
Drapeau : États-Unis G. Layendecker
Drapeau : Brésil D. Marcelino
Finale
Drapeau : Iran M. Bahrami
Drapeau : États-Unis J. Grabb
Drapeau : États-Unis P. McEnroe
1/8 de finale
Drapeau : France G. Raoux
Drapeau : États-Unis K. Flach
Drapeau : États-Unis R. Seguso
1er tour (1/32)
Drapeau : Iran M. Bahrami
Drapeau : Australie J. Fitzgerald
Drapeau : Suède A. Järryd
n.o.
1990 1/8 de finale
Drapeau : Suisse J. Hlasek
Drapeau : France J.-P. Fleurian
Drapeau : France H. Leconte
1er tour (1/32)
Drapeau : Iran M. Bahrami
Drapeau : Royaume-Uni N. Brown
Drapeau : Pays-Bas M. Schapers
1er tour (1/32)
Drapeau : Iran M. Bahrami
Drapeau : Royaume-Uni M. Petchey
Drapeau : Royaume-Uni D. Sapsford
n.o.
1991 1er tour (1/32)
Drapeau : Iran M. Bahrami
Drapeau : États-Unis L. Jensen
Drapeau : Australie L. Warder
n.o.

N.B. : le nom du ou de la partenaire se trouve sous le résultat, tandis que le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Coupe Davis[modifier | modifier le code]

Éric Winogradsky a été sélectionné 3 fois en équipe de France de Coupe Davis : en 1986 contre la Turquie, associé à Thierry Tulasne en double, il battit Demir et Karagoz en trois sets ; en barrages contre la Bulgarie, toujours en 1986, pour remonter dans le groupe mondial ; en 1989, au 1er tour du groupe mondial contre les États-Unis.

Classement ATP[modifier | modifier le code]

En double[modifier | modifier le code]

Il parvient à la 17e place mondiale — son meilleur classement — le 30 avril 1990. Il se maintient dans les 50 premiers de juillet 1989 à décembre 1990.

En fin de saison :
Année 1985 1986 1987 1988 1989 1990 1991 1992 1993 1994
Rang 457 en augmentation 175 en augmentation 160 en diminution 184 en augmentation 25 en diminution 49 en diminution 214 en diminution 764 en augmentation 369 en diminution 610

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]