Équipe des États fédérés de Micronésie de football

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Drapeau : Micronésie Équipe des États fédérés de Micronésie de football
Écusson de l' Équipe des États fédérés de Micronésie de football
Généralités
Confédération Aucune
Couleurs Bleu et gris
Surnom The Four Stars
Stade principal Yap Sports Complex
Personnalités
Sélectionneur Drapeau : Australie Stan Foster
Meilleur buteur Peter Paul Igesumal (11 buts)

Rencontres officielles historiques

Premier match Guam Drapeau : Guam 3-0 Drapeau : Micronésie Micronésie
()
Plus large victoire Micronésie Drapeau : Micronésie 7-0 Drapeau : Îles Mariannes du Nord Îles Mariannes du Nord
()
Plus large défaite Nouvelle-Calédonie Drapeau : Drapeaux de la Nouvelle-Calédonie 18-0 Drapeau : Micronésie Micronésie
()

Palmarès

Coupe du monde Phases finales : 0
Coupe d'Océanie Phases finales : 0
Jeux du Pacifique
Coupe de Micronésie
Participations : 2
médaille d'or, Océanie Coupe de Micronésie de 1999

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

L'équipe des États fédérés de Micronésie de football est l'équipe nationale qui représente les États fédérés de Micronésie dans les compétitions internationales masculines de football, sous l'égide de la Fédération des États fédérés de Micronésie de football. Elle consiste en une sélection des meilleurs joueurs micronésiens. L'équipe est une sélection de football non reconnue par l'OFC et la FIFA. L'équipe n'a donc pas la possibilité de participer aux compétitions internationales organisées par les deux organismes. Elle n'a pas joué de match officiel depuis juin 2003.

Présentation[modifier | modifier le code]

L'équipe des États fédérés de Micronésie de football n'a joué que très peu de matchs et en a perdu la plupart. Elle est actuellement classée à la 219e place au classement Elo[1]. N'étant reconnue ni par la FIFA, ni par l'OFC, la sélection n'a la possibilité de jouer que des matchs amicaux ou de participer aux Jeux du Pacifique qui comportent un tournoi de football. Les équipes de football de trois des quatre États — Chuuk, Pohnpei, Yap mais pas Kosrae qui n'a jamais eu de sélection — remplacent l'équipe nationale lors des Jeux de la Micronésie.

Premiers matchs de l'équipe A et premières victoires[modifier | modifier le code]

La sélection micronésienne joue ses deux premiers matchs en juin 1999 à Agana à Guam contre l'équipe de Guam de football. Ces rencontres amicales s'achèvent par deux défaites des États fédérés de Micronésie, 3 à 0 et 4 à 1[2]. Elles servent de préparation à l'équipe avant l'unique édition de la Coupe de Micronésie en juillet, dans la municipalité de Rull dans les îles Yap. La compétition comporte une première phase, le 12 juillet, lors de laquelle les États fédérés de Micronésie écrasent les Îles Mariannes du Nord 7 à 0 puis battent une sélection de joueurs d'origines diverses nommée Crushers ou Crusaders 4 à 1. Le match entre les Îles Mariannes du Nord et les Crusaders n'a pas lieu. Le 19 juillet, la sélection micronésienne rencontre en finale cette même équipe des Crusaders qu'elle surclasse 14 à 1. Le meilleur buteur de la compétition est Peter Igesumal avec 11 buts dont 7 lors de la finale et 3 lors du premier match[3].

Le traumatisme des Jeux du Pacifique de 2003[modifier | modifier le code]

Quatre ans plus tard, les États fédérés de Micronésie participent au tournoi de football des Jeux du Pacifique Sud de 2003, à Suva aux Fidji. Dans la poule B, lors du premier tour, les micronésiens perdent 17 à 0 contre Tahiti le 30 juin, 18 à 0 contre la Nouvelle-Calédonie le 1er juillet, 7 à 0 contre les Tonga le 5 juillet et 10 à 0 contre la Papouasie-Nouvelle-Guinée le 7 juillet[4]. Ces résultats ne leur permettent pas d'être qualifiés pour les demi-finales[4] et ont un impact très négatif sur la pratique du football dans le pays[5].

Le retour raté aux Jeux du Pacifique de 2015[modifier | modifier le code]

Une équipe masculine des États fédérés de Micronésie joue à nouveau des matchs internationaux en juillet 2015, lors des Jeux du Pacifique de 2015, à Port-Moresby en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Cette équipe est une sélection de joueurs de moins de 23 ans[6]. Elle encaisse 114 buts sans en marquer un seul, ce qui constitue la pire différence de but en compétition de l'histoire du football océanien. Elle perd en effet 30 à 0 contre Tahiti le 3 juillet, 38 à 0 contre la Papouasie-Nouvelle-Guinée le 5 juillet et 46 buts à 0 contre le Vanuatu le 7 juillet. Lors de ce dernier match, l'équipe devient la détentrice du record de buts encaissés (non reconnu par la FIFA) lors d'un match international de football[7],[8]. À l'issue du 2e match contre les Fidji, le sélectionneur australien Stan Foster a déclaré que son équipe était présente à des fins de développement et qu'il essayait de maintenir ses joueurs motivés pour qu'ils se disent qu'ils avaient fait de leur mieux[6]. Après la rencontre contre le Vanuatu, Stan Foster a dit espérer que la fédération nationale puisse être rattachée à la confédération asiatique. L'assistance technique et financière qui en découlerait serait très profitable au développement du football dans les États fédérés de Micronésie[8].

Sélectionneurs de l'équipe des États fédérés de Micronésie[modifier | modifier le code]

Mise à jour le 17 septembre 2016.

Sélectionneur Période Matchs Gagnés Nuls Perdus Gagnés %
Drapeau : États-Unis Dr David Rutstein 1999 2 0 0 2 0
Drapeau : Israël Shimon Shenhar 1999-2003 7 3 0 4 42,85
Drapeau : Angleterre Paul Watson 2009-2010 0 0 0 0 0
Drapeau : Australie Stan Foster 2014- 3 0 0 3 0

Bilan[modifier | modifier le code]

Bilan de l'équipe A contre des sélections nationales
Adversaire J G N P Bp Bc Diff
Drapeau : Guam Guam 2 0 0 2 1 7 -6
Drapeau : Îles Mariannes du Nord Îles Mariannes du Nord 1 1 0 0 7 0 +7
Drapeau : Polynésie française Tahiti 1 0 0 1 0 17 -17
Drapeau : Drapeaux de la Nouvelle-Calédonie Nouvelle-Calédonie 1 0 0 1 0 18 -18
Drapeau : Tonga Tonga 1 0 0 1 0 7 -7
Drapeau : Papouasie-Nouvelle-Guinée Papouasie-Nouvelle-Guinée 1 0 0 1 0 10 -10
Bilan 7 1 0 6 8 59 -51

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « World Football Elo Ratings: Federated States of Micronesia », eloratings.net (consulté le 4 juillet 2015).
  2. (en) « Micronesia - International Matches », rsssf.com (consulté le 4 juillet 2015).
  3. (en) « Micronesia Cup 1999 », rsssf.com (consulté le 4 juillet 2015).
  4. a et b (en) « South Pacific games 2003 », rsssf.com (consulté le 4 juillet 2015).
  5. (en) « Pair's hopes for football minnows », sur http://news.bbc.co.uk, BBC,‎ (consulté le 17 septembre 2016).
  6. a et b « La Micronésie encaisse 68 buts en 2 matches ! », sur www.metronews.fr, Metronews,‎ (consulté le 3 mars 2016).
  7. (en) « South Pacific Games 2015, Soccer Homme », pg2015.gems.pro (consulté le 5 juillet 2015).
  8. a et b (en) « Football : la Micronésie encaisse 114 buts en trois matchs », sur www.leparisien.fr, Le Parisien,‎ (consulté le 3 mars 2016).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]