Équipe de Bonaire de football

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Flag of Bonaire.svg Équipe de Bonaire
Écusson de l' Équipe de Bonaire
Généralités
Confédération CONCACAF
Couleurs bleu et jaune
Stade principal Stade municipal de Kralendijk
Classement FIFA 195e (16 octobre 2013) (Classement Elo)
Personnalités
Sélectionneur Flag of Bonaire.svg Ferdinand Bernabela
Meilleur buteur Ilfred Piar (3)

Rencontres officielles historiques

Premier match Curaçao Drapeau : Curaçao 4 - 0 Flag of Bonaire.svg Bonaire
()
Plus large victoire Curaçao Drapeau : Curaçao 1 - 3 Flag of Bonaire.svg Bonaire
()
Plus large défaite Suriname Drapeau : Suriname 8 - 0 Flag of Bonaire.svg Bonaire
()

Palmarès

Coupe du monde Phases finales : 0
Gold Cup Phases finales : 0

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile


Actualités

Pour les résultats en cours, voir :
Équipe de Bonaire de football en 2015

L'équipe de Bonaire de football est une sélection des meilleurs joueurs de Bonaire sous l'égide de la Fédération de football de Bonaire. Cette équipe est issue de la dissolution de l'équipe des Antilles néerlandaises. L'équipe devient membre associé de la CONCACAF et membre de la CFU le [1],[2].

Alors que la sélection peut participer à la Gold Cup organisée par la CONCACAF et la Coupe caribéenne des nations organisée par la CFU[3], elle ne peut pas entrer dans les phases de qualifications pour la Coupe du monde car la fédération n'est pas membre de la FIFA[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le stade municipal de Kralendijk, avant les rénovations

Une sélection naissante[modifier | modifier le code]

Auparavant, les joueurs de Bonaire étaient sélectionnés au sein de l'équipe des Antilles néerlandaises. Après la dissolution des Antilles néerlandaises comme une entité politique unifiée le , les cinq îles prennent de nouveaux statuts constitutionnels au sein du Royaume des Pays-Bas[5] et des équipes nationales sont créées pour chacune d'entre elles avec des statuts de membre variés vis-à-vis de la FIFA et de la CONCACAF en raison de facteurs politiques. L'équipe de Curaçao a pris la place des Antilles néerlandaises aux yeux de la FIFA[6].

Contrairement à Aruba, Bonaire ne dispose pas d'une pleine autonomie politique et n'a donc pas été accepté comme membre de la FIFA[7]. Avant même de devenir membre de la CONCACAF, Bonaire a participé au Tournoi ABCS, une compétition entre les pays néerlandophones des Caraïbes (Aruba, Bonaire, Curaçao et le Suriname) dont la sélection remporte le titre en 2011[8].

La reconnaissance par la CONCACAF[modifier | modifier le code]

Le , Bonaire est accepté en tant que membre associé de la CONCACAF[1] à l'issue d'un processus ayant mis deux ans à se finaliser[3]. Malgré tout, Bonaire ne peut pas être un membre plein de la CONCACAF, toujours en raison de son appartenance aux Pays-Bas. La CONCACAF évoque donc le fait que « une seule association ne peut être membre pour chaque pays » mais qu'un statut de membre associé peut être accordé[9]. Les mêmes raisons sont aussi invoquées par la FIFA pour refuser le statut de membre à Bonaire, en accord avec l'article 10.1 des statuts de la FIFA qui déclare que « une association responsable de l'organisation et de la supervision du football dans son pays peut devenir membre de la FIFA. Dans ce contexte, l'expression "pays" fait référence à un État indépendant reconnu par la communauté internationale ». Mais, Bonaire pourrait devenir un membre de la FIFA dans le futur en raison de l'article 10.6 des articles de la FIFA qui institue : « Une association dans une région qui n'a pas encore obtenu son indépendance peut, avec l'autorisation de l'association du pays dont il dépend, procéder à une demande d'admission à la FIFA »[10].

Bonaire fut annoncé comme étant l'hôte de l'édition 2013 du tournoi ABCS[11]. Malheureusement, en raison de difficultés financières, c'est finalement Curaçao qui accueille la compétition entre le 16 et le . Après avoir déclaré dans un premier temps ne pas vouloir disputer le tournoi, Bonaire se ravise et décide d'y participer[12]. L'équipe finira 3e après avoir battu Aruba 2-1 lors du match pour la troisième place.

La Coupe caribéenne des nations 2014[modifier | modifier le code]

À la suite de son admission au sein de la CONCACAF, Bonaire fait sa première apparition en compétition officielle à l'occasion du tour préliminaire aux qualifications de la Coupe caribéenne des nations 2014. Placée dans le groupe 1, en compagnie de Montserrat et des îles Vierges américaines, Bonaire réussit à se qualifier pour le premier tour de qualifications. Du reste, elle obtient une victoire historique, sa première en rencontre officielle, 2-1 sur les îles Vierges américaines, le .

Intégrée dans le groupe 3 avec la Martinique (hôte), la Barbade et le Suriname, Bonaire entame ce premier tour en encaissant une lourde défaite face aux Matininos (0-6)[13]. Cependant, lors de la deuxième journée, elle se ressaisit et surprend le Suriname en s'imposant 3-2, le [14]. La dernière journée de la poule voit la Barbade s'imposer 4-1, privant ainsi Bonaire d'accéder au second tour de qualifications.

Stade[modifier | modifier le code]

Bonaire joue ses rencontres au stade municipal de Kralendijk, la capitale de Bonaire. Le stade a une capacité de 3 000 places. En 2006, l'opérateur téléphonique Digicel donne 240 000 dollars américains à la Fédération de football de Bonaire qui utilise ces fonds pour partiellement rénover son stade national[15], incluant l'installation d'une pelouse artificielle[16].

Résultats[modifier | modifier le code]

Parcours[modifier | modifier le code]

Parcours l'équipe de Bonaire en compétition internationale

Coupe du monde Gold Cup Coupe caribéenne des nations
  • 2015 : Non qualifié
  • 2014 : 1er tour préliminaire

Palmarès[modifier | modifier le code]

Les adversaires de Bonaire de 2010 à aujourd'hui[modifier | modifier le code]

Adversaire Joués Victoire Nul Défaite BP BC Diff.
Drapeau : Aruba Aruba 3 1 2 0 7 6 +1
Drapeau : Barbade Barbade 1 0 0 1 1 4 -3
Drapeau : Curaçao Curaçao 4 1 0 3 6 18 -12
Drapeau : Îles Vierges américaines Îles Vierges des États-Unis 1 1 0 0 2 1 +1
Drapeau : France Martinique 1 0 0 1 0 6 -6
Drapeau : Montserrat Montserrat 1 0 1 0 0 0 0
Drapeau : Suriname Suriname 5 1 0 4 5 19 -14
Total 16 4 3 9 21 54 -31

Sélectionneurs[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Congress takes key step in transparency, CONCACAF, le 20 avril 2013.
  2. (en) Member Associations: Bonaire, Caribbean Football Union, le 22 avril 2013
  3. a et b (en) Bonaire join CONCACAF as remaining non-FIFA sides gain full membership, Non-FIFA football, 22 avril 2013
  4. (en) What is CONCACAF?, CONCACAF, 21 avril 2013
  5. (nl) Antillen opgeheven op 10-10-2010, NOS, le 1er octobre 2009
  6. (en) Curaçao page on, Fifa.com, le 12 novembre 2011
  7. (en) Football moving forward in Aruba, FIFA, 20 avril 2013
  8. (en) ABCS Football Tournament, RSSSF, le 20 avril 2013
  9. (en) CONCACAF Statutes 2006, CONCACAF, 21 avril 2013
  10. (en) FIFA Statutes: July 2012 Edition, FIFA, 21 avril 2013
  11. (en) Benoeming nieuwe bondscoach nog niet nodig, Natio Suriname, 21 avril 2013
  12. (en) Curaçao to host 2013 ABCS Tournament, Non-FIFA Football, le 14 octobre 2013
  13. Bastide, Raphaël, 6-0 : la Martinique étrille Bonaire, Martinique 1ère, 4 septembre 2014
  14. (nl) Suriname lijdt pijnlijke nederlaag tegen Bonaire, Natio Suriname, 6 septembre 2014
  15. (en) The Bonaire Reporter, Digicel, le 12 décembre 2006
  16. (en) Desso Sports Systems, Evergreen grass for Kralendijk Stadium in the Netherlands Antilles