Émeric Bréhier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bréhier.

Émeric Bréhier
Illustration.
Émeric Bréhier en 2011.
Fonctions
Député de la 10e circonscription de Seine-et-Marne

(5 ans)
Élection 17 juin 2012
Législature XIVe législature
Groupe politique SRC puis SER
Prédécesseur Circonscription créée en 2010
Successeur Stéphanie Do
Biographie
Date de naissance (47 ans)
Lieu de naissance Paris
Nationalité Française
Parti politique Parti socialiste

Émeric Bréhier, né le à Paris est un homme politique français. Premier secrétaire de la fédération de Seine-et-Marne du Parti socialiste de novembre 2005 à novembre 2012, puis membre du Bureau National du PS depuis novembre 2008, il est élu député de la dixième circonscription de Seine-et-Marne le 17 juin 2012 avec 60,70 % des voix au second tour face à la candidate UMP Claudine Thomas.

Formation et carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Émeric Bréhier a été étudiant à l'institut d'études politiques de Grenoble[1] et a rédigé une thèse en science politique intitulée Les Revues politiques de la gauche non communiste de 1958 à 1986, sous la direction de Pierre Avril.

Parcours politique[modifier | modifier le code]

Émeric Bréhier s'engage en politique en 2000 en rejoignant le PS. Il devient secrétaire de la section de Chelles en 2003, Premier secrétaire de la fédération de Seine-et-Marne en 2005, et membre du Bureau National du Parti socialiste en 2008[1] Il est élu sur la liste de Jean-Paul Planchou pour la mairie de Chelles en mars 2008 où il prend la responsabilité de l’administration générale, de la communication, des activités culturelles et des nouvelles technologies[1]. Il démissionne de son poste d'adjoint en novembre 2012 pour ne demeurer que conseiller délégué. Il est par ailleurs conseiller communautaire de la Communauté d'Agglomération Marne et Chantereine.

Il est exclu du Parti socialiste en février 2018 pour ne pas avoir soutenu Benoît Hamon, le candidat officiel de ce parti lors de l'élection présidentielle de 2017[2],[3].

Candidat aux législatives[modifier | modifier le code]

Candidat aux élections législatives 2007 dans la 7e circonscription de Seine-et-Marne, Émeric Bréhier se qualifie pour le second tour, où il est battu par le candidat UMP Yves Albarello qui recueille 55,47 % des suffrages exprimés[4]. Il est de nouveau investi par le PS pour se porter candidat aux élections législatives 2012 dans la dixième circonscription de Seine-et-Marne, nouvellement créée lors du redécoupage des circonscriptions de 2010. Il arrive en tête lors du premier tour le 10 juin 2012 avec 42,24 % des voix devant la candidate UMP Claudine Thomas (25,41 %). Émeric Bréhier est élu le 17 juin en totalisant 60,70 % des suffrages exprimés[5].

Il choisit de ne pas se représenter lors des élections législatives de 2017[6].

Il est depuis 2017 directeur de l'Observatoire de la vie politique de la Fondation Jean-Jaurès et enseignant à l’Institut d’études politiques de Bordeaux[7].

En février 2018, il est exclu du PS par la fédération de Seine-et-Marne en raison de son soutien affiché à La République en marche ! avant la dernière élection présidentielle[8]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Biographie d'Émeric Bréhier sur son site de campagne, consulté le 21/06/2012
  2. Hendrik Delaire, « En Seine-et-Marne, plusieurs ténors du Parti socialiste radiés : Lors du bureau fédéral des adhésions du PS 77 qui s’est tenu jeudi soir, une trentaine de militants ont fait l’objet d’une procédure de radiation en raison de leur soutien affiché à La République en Marche, à la France insoumise, et même à Génération-s, le mouvement de Benoît Hamon qui a quitté les socialistes », Le Parisien, édition de Seine-et-Marne,‎ (lire en ligne, consulté le 20 février 2018).
  3. H.D., « Politique : la section PS de Chelles soutient Émeric Bréhier, radié », Le Parisien, édition de Seine-et-Marne,‎ (lire en ligne, consulté le 20 février 2018).
  4. Ministère de l'intérieur Résultats des élections législatives 2007 dans la 7e circonscription de Seine-et-Marne, consulté le 21/06/2012
  5. Ministère de l'Intérieur Résultats des élections législatives 2012 dans la 10e circonscription de Seine-et-Marne, consulté le 21/06/2012
  6. Lilian Alemagna et Laure Bretton, « Cinq ministres à la recherche d’une piste d'atterrissage électoral », liberation.fr, 19 septembre 2016.
  7. Julie Olagnol, « Que deviennent les anciens députés de Seine-et-Marne ? : Série (6/6). Nous avons pris des nouvelles des députés battus aux législatives ou qui ne se sont pas représentés. Aujourd’hui Émeric Bréhier (Champs-Chelles). », Le Parisien, édition de Seine-et-Marne,‎ (lire en ligne, consulté le 20 février 2018).
  8. Hendrik Delaire, « En Seine-et-Marne, plusieurs ténors du Parti socialiste radiés », leparisien.fr, 16 février 2018.

Liens externes[modifier | modifier le code]