Élection présidentielle nigérienne de 2020

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Élection présidentielle nigérienne de 2020
Voir et modifier les données sur Wikidata
Mohamed Bazoum (cropped).jpg Mohamed Bazoum – PNDS
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Seyni Oumarou – MNSD
Général de corps d'armée Salou Djibo.jpg Salou Djibo – PJP
Président de la République
Sortant
Mahamadou Issoufou
PNDS

L' élection présidentielle nigérienne de 2020 a lieu le avec un éventuel second tour le afin d'élire le président de la république du Niger[1]. Des élections législatives ont lieu en même temps que le premier tour.

Contexte[modifier | modifier le code]

Le président Mahamadou Issoufou, du Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme n'est pas candidat à sa réélection, la constitution limitant à deux le nombre de mandat présidentiel. Le respect de cette limitation est un engagement mainte fois répété d'Issoufou, qui déclare dès 2017 « ne pas avoir cette arrogance de croire que je suis un homme providentiel irremplaçable » mais avoir au contraire pour ambition une passation de pouvoir dans le cadre d'élections libres et transparentes[2].

Cette position lui vaut l'agacement de plusieurs de ses pairs africains ayant fait modifier ou ayant l'intention de modifier leur constitution pour la contourner[3]. Début 2020, son intervention en tant que président tournant de la Cédéao contraint ainsi le président guinéen Alpha Condé à surseoir la tenue de son référendum constitutionnel, Issoufou ayant parvenu à convaincre les autres membres de l'organisation ouest africaine de retirer sa mission d'observation, tout en multipliant les appels téléphonique à Alpha Condé pour lui demander la révision du fichier électoral, l'inclusion de l'opposition dans le processus électoral, et la renonciation à un troisième mandat[4].

Le président sortant va même jusqu'à décider de désigner publiquement un dauphin présidentiel deux ans avant l'élection présidentielle de 2020 - en la personne de son ministre de l'Intérieur Mohamed Bazoum -, un fait rarissime sur le continent. En raison de son engagement à se limiter à deux mandats, Mahamadou Issoufo est jugé susceptible de se voir attribuer le Prix Mo Ibrahim, qui récompense la bonne gouvernance et le leadership démocratique des dirigeants africains[3].

Système électoral[modifier | modifier le code]

Le président de la république du Niger est élu au scrutin uninominal majoritaire à deux tours pour un mandat de cinq ans renouvelable une seule fois. Est élu le candidat ayant recueilli la majorité absolue des suffrages exprimés au premier tour. A défaut, un second tour est organisé trois semaines plus tard entre les deux candidats arrivés en tête au premier, et celui reccueillant le plus de voix est déclaré élu[5].

Résultats[modifier | modifier le code]

Résultats de la présidentielle nigérienne de 2020
Candidats Partis Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Mohamed Bazoum PNDS
Seyni Oumarou MNSD
Salou Djibo PJP
Autres candidats
Votes valides
Votes blancs et nuls
Total 100 100
Abstention
Inscrits / participation

Notes et références[modifier | modifier le code]