Brigi Rafini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Brigi Rafini
Illustration.
Fonctions
Premier ministre du Niger

(9 ans, 11 mois et 26 jours)
Président Mahamadou Issoufou
Gouvernement Rafini
Prédécesseur Mahamadou Danda
Successeur Ouhoumoudou Mahamadou
Biographie
Date de naissance (69 ans)
Lieu de naissance Iférouane (AOF)
Nationalité Nigérienne
Parti politique PNDS-Tarayya
Diplômé de ENA
Profession Administrateur civil

Brigi Rafini
Premiers ministres du Niger

Brigi Rafini, né le à Iférouane, est un homme politique nigérien, Premier ministre du au puis sécretaire exécutif du CEN-SAD à partir de Décembre 2021.

Biographie[modifier | modifier le code]

Origines et études[modifier | modifier le code]

D'ethnie touareg, Brigi Rafini fait ses études primaires dans sa ville natale d'Iférouane. Après le collège d’enseignement général d’Agadez, il fréquente de 1971 à 1974 l’École nationale d’administration de Niamey, pour une formation de niveau moyen, puis le niveau supérieur entre 1978 et 1981. Deux ans après l’obtention de son diplôme, Rafini suit une formation à l’Institut international d’administration publique (IIAP) de Paris. Enfin, de 1994 à 1995, il poursuit ses études en France au sein de l’ENA[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Brigi Rafini exerce diverses fonctions dans l'administration nigérienne comme secrétaire général de la préfecture de Diffa, sous-préfet de Dosso et sous-préfet de Kéita. En septembre 1987, il fait son entrée dans le gouvernement d'Ali Saïbou au poste de secrétaire d’État à l’Intérieur. Le 20 novembre 1987, il est transféré à l’Agriculture et à l’Environnement, d'abord comme secrétaire d'État, puis comme ministre le 15 juillet 1988. Du 20 décembre 1989 au 8 août 1991, il assume les fonctions de président du Conseil national de développement, une assemblée consultative de 140 membres.

En janvier 1996, une junte militaire arrive au pouvoir avec à sa tête le général Ibrahim Baré Maïnassara. Brigi Rafini est rapporteur général du Forum national pour le renouveau démocratique, puis du Conseil des sages, un organe de transition. L'armée intervient de nouveau en politique en avril 1999 en renversant le régime en place. La nouvelle junte crée un Conseil consultatif national dont Brigi Rafini est le vice-président de mai à décembre 1999.

De décembre 2004 à mai 2009, Brigi Rafini est député-maire d'Iférouane et quatrième vice-président de l'Assemblée nationale du Niger. Membre du RDP Jama'a, il quitte ce parti qui a soutenu Mamadou Tandja dans son projet de se maintenir au pouvoir au terme de son second et dernier mandat. Il rejoint le PNDS Tarrayya.

Tout juste investi président de la République du Niger le 7 avril 2011, Mahamadou Issoufou nomme cet homme réputé pour sa pondération et sa sagesse chef de son premier gouvernement[2]. Il est reconduit en 2016 lors du second mandat d'Issoufou[3], mais démissionne à l'arrivée au pouvoir de Mohamed Bazoum en 2021.

En décembre 2021, Brigi Rafini est nommé secrétaire exécutif de la Communauté des États sahélo-sahariens (CEN-SAD).

Vie privée[modifier | modifier le code]

Brigi Rafini est marié et père de cinq enfants.

Décorations et distinctions[modifier | modifier le code]

  • Dignité de Grand Croix de l’Ordre National du Niger (2021).

Notes et références[modifier | modifier le code]