Église Saint-Martin d'Ur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Église Saint-Martin d'Ur
Image illustrative de l’article Église Saint-Martin d'Ur
Présentation
Nom local Sant Martí d'Ur
Culte Catholique romain
Dédicataire Saint Martin
Type Église
Rattachement Évêché de Perpignan
Début de la construction XIe siècle
Fin des travaux XVIIIe siècle
Style dominant Art roman
Protection Logo monument historique Classé MH (1934)
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Pyrénées-Orientales
Ville Ur
Coordonnées 42° 27′ 45″ nord, 1° 56′ 13″ est
Géolocalisation sur la carte : Pyrénées-Orientales
(Voir situation sur carte : Pyrénées-Orientales)
Église Saint-Martin d'Ur
Géolocalisation sur la carte : Occitanie
(Voir situation sur carte : Occitanie)
Église Saint-Martin d'Ur
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Église Saint-Martin d'Ur

L'église Saint-Martin d'Ur (Sant Martí en catalan) est une église romane située à Ur en Cerdagne dans le département français des Pyrénées-Orientales en région Occitanie.

Historique[modifier | modifier le code]

La paroisse d'Ur est mentionnée pour la première fois dans l'« Acte de Consécration de la Cathédrale de la Seu d'Urgell » au Xe siècle[1].

L'église Saint-Martin d'Ur a été construite au XIe siècle mais elle a été profondément modifiée au XVIIIe siècle au niveau de la nef et du clocher[1].

Elle fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis le [2].

Architecture[modifier | modifier le code]

Le chevet roman lombard[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Martin d'Ur comporte un chevet caractéristique du « premier art roman » ou « premier âge roman » (souvent appelé art roman lombard).

Ce chevet, édifié en moellon comme tous les édifices du « premier âge roman », est composé d'une abside centrale et de deux absidioles.

L'abside centrale et les absidioles sont ornées de bandes lombardes (une bande lombarde est une surface de maçonnerie surmontée d'une arcature constituée d'arcs en plein-cintre et bordée latéralement par deux pilastres appelés lésènes).

Chaque bande lombarde comporte deux arcs sur l'abside centrale et trois sur les absidioles; sous chaque arc est logée une petite fenêtre aveugle.

Au-dessus des absidioles, le mur du chœur est orné d'une frise de dents d'engrenage.

Le chevet roman lombard.

Le clocher[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Via Romanica - La Cerdagne, ouvrage édité par le Consell Comarcal de la Cerdanya et la Communauté de communes de Pyrénées Cerdagne, 1998, p. 59
  2. Notice no PA00104146, base Mérimée, ministère français de la Culture

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]