Église Saint-Blaise de Valensole

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Église Saint-Blaise
Présentation
Nom local Église Saint-Blaise de Valensole
Type église paroissiale
Rattachement Diocèse de Digne
Début de la construction XIIe siècle
Style dominant Art roman provençal
Architecture gothique
Protection Logo monument historique Inscrit MH (1994)[1]
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Alpes-de-Haute-Provence
Ville Valensole
Coordonnées 43° 50′ 14,27″ nord, 5° 58′ 58,8″ est
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Église Saint-Blaise de Valensole
Géolocalisation sur la carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur
(Voir situation sur carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur)
Église Saint-Blaise de Valensole

L'église Saint-Blaise, placée sous l'invocation de Saint-Blaise, est une église située sur la commune de Valensole dans le département des Alpes-de-Haute-Provence en France.

Histoire[modifier | modifier le code]

Cour du doyenné et clocher de l'église

L’église paroissiale Saint-Blaise, ancien prieuré de l’abbaye de Cluny fondé par saint Maïeul, domine le village. Elle possédait un cloître, qui a disparu mais dont on retrouve les traces dans les maisons avoisinantes[2]. L’ensemble du bâtiment est inscrit avec la cour qui avoisine depuis le [1]. Elle possède, dans son mobilier, 48 stalles du XVIe siècle ; la clôture des fonts baptismaux, qui est l’ancien jubé, haut de 2,4 m, datent des environs de 1600, et a été classé monument historique au titre objet[3],[4].

Architecture[modifier | modifier le code]

La nef, reconstruite en 1789-1790, forme une croix latine, et est comprise entre une façade occidentale romane et un chœur vaste et remarquable par son architecture gothique du XIVe siècle (selon Raymond Collier) ou des XIe siècle et XIIIe siècle selon les Monuments historiques[1]. Les deux travées du chœur sont voûtées d’ogives. Des colonnes et colonnettes encastrées dans les murs, avec des chapiteaux ornés de feuilles d'acanthe et de figures fantastiques, soutiennent les arcs et les croisillons de la voûte. Les bas-côtés sont ajoutés au XIVe siècle, des chapelles à la fin du XVIe siècle et au début du XVIIe siècle[1].

Le clocher[modifier | modifier le code]

Le clocher est construit au-dessus du chœur[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Arrêté du 24 janvier 1994, « Église paroissiale et vestiges de l'ancien prieuré Saint-Mayeul », notice no PA00135600, base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 4 mars 2009
  2. Raymond Collier, La Haute-Provence monumentale et artistique, Digne, Imprimerie Louis Jean, , 559 p., p. 82.
  3. Arrêté du 20 janvier 1936, « clôture des fonts baptismaux », notice no PM04000490, base Palissy, ministère français de la Culture, consultée le 4 mars 2009.
  4. Raymond Collier, op. cit., p. 516 et 518.
  5. Raymond Collier, op. cit., p. 178-179

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]