Éditions Arfuyen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Logo de la maison d'édition
Repères historiques
Création 1975
Fondée par Gérard Pfister
Fiche d’identité
Forme juridique SARL
Siège social Orbey (Haut-Rhin)
Dirigée par Anne et Gérard Pfister
Spécialités Littérature, Spiritualité, Alsace
Collections Cahiers d’Arfuyen, Neige, Carnets spirituels, Ivoire et Ombre
Langues de publication Français
Site web www.arfuyen.fr

Les Éditions Arfuyen sont une maison d'édition française créée en 1975. Elles ont leur siège social au Lac Noir, à Orbey dans le Haut-Rhin (Alsace), et leurs bureaux à Paris.

Description[modifier | modifier le code]

Les Éditions Arfuyen ont été créées par Gérard Pfister avec le soutien de Philippe Delarbre, Marie-Hélène et William English et Alain Gouvret. Elles sont aujourd'hui dirigées par Anne et Gérard Pfister.

Les Éditions Arfuyen ont commencé en publiant une revue. Symboliquement, le frontispice du premier numéro de cette revue était signé de Jean Lurçat : La création du monde, et le texte d'ouverture de Yves Bonnefoy : Par expérience. Les Éditions Arfuyen avaient à cette époque leur siège à Malaucène (Vaucluse), dans une minuscule maison de berger située sur une petite montagne faisant face au Mont Ventoux. C’est cette montagne qui a donné son nom aux Éditions.

Les publications des Éditions Arfuyen couvrent trois domaines :

  • littérature, avec les collections Les Cahiers d’Arfuyen et Neige ;
  • spiritualité, avec les collections Les Carnets spirituels, Ivoire et Ombre ;
  • Alsace, inspirant les différentes collections.

Vis-à-vis des auteurs, les Éditions Arfuyen visent à établir une relation privilégiée permettant de soutenir et d'accompagner sur le long terme des œuvres particulièrement marquées par la singularité et l'intégrité.

De par leur vocation européenne et leur ancrage alsacien, les Éditions Arfuyen sont depuis l'origine partenaires de l’Association Capitale Européenne des Littératures (EUROBABEL) créée à Strasbourg en 2005. Dans le cadre des Rencontres Européennes de Littérature, elles éditent à ce titre chaque année un certain nombre des Lauréats du Prix européen de littérature, du Prix Jean Arp de littérature francophone et du Prix Nathan Katz du patrimoine.

Collections[modifier | modifier le code]

La collection Les Cahiers d’Arfuyen (créée en 1981) a publié notamment des auteurs comme Jacques Ancet, Didier Ayres, Silvia Baron Supervielle, Gérard Bocholier, François Cheng, Pierre Dhainaut, Nicolas Dieterlé, Michèle Finck, Jacques Goorma, Guillevic, Marwan Hoss, Michel Jourdan, Charles Juliet, Alfred Kern, Jean-Paul Klée, Anise Koltz, Jean Mambrino, Alain Maumejean, Maximine, Henri Meschonnic, Roger Munier, Gérard Pfister, Alain Suied, Bernard Vargaftig, Jean-Claude Walter.

La collection Neige (créée en 2001) publie en édition bilingue des traductions de grands classiques modernes : d'Orient comme Ishikawa Takuboku ou Han Mac Tu – ou d'Occident, comme Jean Arp, Bo Carpelan, Kiki Dimoula, Antonio Gamoneda, Tony Harrison, Rainer Maria Rilke, Hart Crane, Margherita Guidacci, Rachel, Claudio Rodríguez, Tadeusz Rozewicz, Leonardo Sinisgalli.

La collection Les Carnets spirituels (créée également en 2001), ouverte à toutes les formes de spiritualité, fait une place centrale aux grands textes liés à la mystique rhénane et à la théologie négative : Denys l’Aréopagite, Maître Eckhart, Jean Tauler, Jean de Ruysbroeck, Rulman Merswin, l'Ami de Dieu de l'Oberland, Nicolas de Cues ou Angelus Silesius. Un autre axe de la collection concerne l’École française de spiritualité : Madame Acarie, Nicolas Barré, Jean de Bernières, Pierre de Bérulle, Bossuet, Benoît de Canfield, Jeanne de Chantal, François de Fénelon, Madame Guyon, le Père Joseph, Marie de l’Incarnation, l’Abbé de Saint-Cyran, Vincent de Paul. La collection s’ouvre à des auteurs étrangers majeurs : Jean de la Croix, Fray Luis de Leon, Balthasar Alvarez, Sorupananda. Elle fait enfin une large place à des auteurs modernes ou contemporains : Annamalai Swami, Jean Bastaire, Hans Urs von Balthasar, Alfred Boegner, Catherine Chalier, Évelyne Franck, Marie-Antoinette de Geuser (Consummata), André Gozier, Etty Hillesum, Louis Lavelle, Henri Le Saux, Gabriel Marcel, Roger Munier, Marie de la Trinité, Gabriel Nissim, Yves Raguin, le cardinal Jules Saliège, Marie-Anne Vannier, Marcel Weinum et Charles-Eugène Weiss.

Les collections Ivoire (créée en 1993) et Ombre (créée en 1999) ont pour vocation principale de rendre disponibles de grandes œuvres classiques de la spiritualité. Y ont paru notamment l’Anonyme de Francfort, Jacob Boehme, Gerlac, Jacopone da Todi, le Livre des Amis de Dieu ou les Institutions divines et le Livre de la pauvreté spirituelle attribués à Jean Tauler, le roi Nezahualcoyotl, Proclus, trois grandes Upanishad (en édition bilingue) et les trois mystiques païens Firmicus, Porphyre et Sallustius.

Liens externes[modifier | modifier le code]