Écurie Piston Sport Auto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
EPSA
logo de Écurie Piston Sport Auto
Logo de l'EPSA

Création
Fondateurs 48 élèves-ingénieurs ECL'2002
Patrick Serrafero
Jean Cotinaud
Forme juridique Association loi 1901
Action Ingénierie robuste et rapide de véhicules écologiques prototypes de compétition
Slogan « Se dépasser soi-même, la seule course qui ne s'arrête jamais ! »
Siège social Écully
Drapeau de France France
Direction Jean-Cassien de Bénazé (ECL'15)
(Président saison 2017)
Activité Écurie automobile
Site web www.epsa-team.com

L'Écurie Piston Sport Auto (EPSA) est une association loi de 1901 d'élèves-ingénieurs de l'École centrale de Lyon pour la conception, la production – en mixité professionnelle avec un ensemble de partenaires pédagogiques rhônalpins –, l'intégration et la validation de véhicules écologiques prototypes de compétition.

Initialement engagée dans le Challenge SIA puis dans le Trophée SIA, l’Écurie ouvre en 2013 la participation de ses prototypes automobiles au Rallye Monte Carlo des Énergies Nouvelles et au Formula Student.

Historique de l'EPSA[modifier | modifier le code]

8 Centraliens 3A ECL'2002 - principaux fondateurs de l'Écurie - autour de la maquette du 1er véhicule Winttim.

L'écurie est née en novembre 2001 dans le cadre du cours « Engineering System - Systèmes d'Ingénierie » (ESY) des options « Transports Terrestres » et « Ingénierie Mécanique » de 3e année ECL afin de développer au sein de l'École centrale de Lyon les sports mécaniques et l'ingénierie de systèmes automobiles.

Succédant au Club Solex de l'école, l'un de ses objectifs pédagogiques premiers fut de former - en grandeur réelle et sur un exemple concret - les centraliens de la promotion 2002 à la complexité de l'ingénierie des systèmes mécatroniques innovants et de demander à l'ensemble des 44 élèves-ingénieurs du cours ESY la conception collective et la livraison en temps et en heure d'un véhicule de compétition apte à participer au premier Challenge SIA.

Sous la direction de projet de Nicolas Goursot (ECL'2002), assisté de Maxime Lebech (ECL'2002), Sébastien Fremiot (ECL'2002), Christophe Picquet (ECL'2002), Laurent Doradoux (ECL'2002) et Jean Bitoun (ECL'2002), les 44 élèves-ingénieurs conçoivent et livrent en 8 mois calendaires le premier prototype de l'écurie : le véhicule thermique Winttim fonctionnel et performant.

Véhicule thermique TTIM'2006-Colzer : vainqueur du Challenge SIA'2006 sur le circuit des 24 Heures.

Le 28 mars 2003, les statuts de l'écurie sont déposés et son 1er président est Julien Arrouart (ECL'2004). En 2007, grâce à ses 5 premiers véhicules, dont le remarquable prototype Colzer fonctionnant à l'huile de colza, l'EPSA est la première écurie étudiante à avoir gagné l'ensemble des prix proposés par le Challenge SIA.

En 2009 le prototype Osmoz, 1er véhicule hybride étudiant européen, gagne à la fois le Prix Général du Trophée SIA'2009 et le Prix Michelin de l'Innovation.

Véhicule hybride TIZY'2009-Osmoz : vainqueur du Trophée SIA'2009 sur le circuit de Montlhéry.

Pour l'édition 2011 du Trophée SIA, l'écurie gagne 50 % des six prix mis en jeu par la SIA et établit un nouveau record pour son palmarès en gagnant simultanément le Prix Michelin de l'Innovation, le Prix Utac de la Sécurité et le Prix de la Communication avec son véhicule hybride Virtuoz.

Véhicule thermique STUF'2014-Dynamix récompensé au Formula Student 2015.

En 2013, pour sa première participation au Rallye Monte-Carlo des Énergies Nouvelles, le véhicule hybride Virtuoz gagne le prix "Driver Performance" devant 83 concurrents, sanctionnant ainsi la plus faible consommation énergétique du plateau, avec un véhicule prototype de 851 kg roulant à l'E85.

En août 2014, l'écurie participe pour la première fois au Formula Student avec le véhicule thermique Dynamix v1.0.

En juillet 2015, l'EPSA est récompensée à Silverstone par le prix du "Best New Comer" pour l'engagement de son véhicule optimisé Dynamix v2.0[1].

En juillet 2017, Damien Turlay (ECL'13, membre du team EPSA du véhicule Olympix) gagne l'INFINITI F1 Engineering Academy Europe.

Filières technologiques[modifier | modifier le code]

Véhicule prototype hybride TIZY'2011-Virtuoz à Monaco : vainqueur du Prix "Driver Performance" du 14ème Rallye Monte-Carlo des Énergies Nouvelles de 2013.

L'EPSA développe quatre filières technologiques, apparues respectivement en 2002, 2005, 2008 et 2013 :

  • filière TTIM pour des véhicules bi-places à propulsion thermique ayant vocation, dès le début, à participer au Challenge SIA,
  • filière FIZZY pour des véhicules bi-places électriques et bancs d'essai associés,
  • filière TIZY pour des véhicules bi-places hybrides à architectures d'hybridation parallèle, aptes à participer au Trophée SIA,
  • filière STUF pour des véhicules mono-places thermiques, aptes à participer au Formula Student.

Objectifs pédagogiques[modifier | modifier le code]

Maquette numérique détaillée du véhicule hybride TIZY'2010-Symbioz.

Lors de la conception et de la fabrication des véhicules, les élèves-ingénieurs de l'ECL acquièrent des connaissances notamment en ingénierie numérique, en ingénierie système, en gestion de projet, en gestion financière, en organisation industrielle... et également des connaissances plus générales lors de la fabrication et la validation des prototypes.

Une stratégie intensive de partenariats pédagogiques développe alors - en mixité sociale et professionnelle - les compétences de jeunes experts en devenir. La chronologie des partenariats activés est :

Palmarès de l'EPSA[modifier | modifier le code]

Remise du Prix ACO de la Performance du Challenge SIA'2007 à l'EPSA.

Dès 2007, l'écurie est la seule équipe à avoir gagné l'ensemble des prix du Challenge SIA. En 2008, un nouveau prix du Design est mis en jeu au sein de la compétition qui devient le Trophée SIA.

En détail, le palmarès de l'Écurie au Trophée SIA est le suivant :

  • prix de la Communication du Challenge SIA : gagné 3 fois en 2004, 2011 et 2012,
  • prix UTAC de la Sécurité du Challenge SIA : gagné 4 fois en 2003, 2004, 2008 et 2011,
  • prix MICHELIN de l'Innovation du Challenge SIA : gagné 3 fois en 2006, 2009 et 2011,
  • prix SIA du meilleur Résultat Global du Challenge SIA : gagné 2 fois en 2006 et 2009,
  • prix ACO de la Performance du Challenge SIA : gagné 1 fois en 2007,
  • prix du Design : non encore gagné.

Les prix complémentaires gagnés sont :

  • 2010 : Grand Prix de la Mécatronique EMM'2010 de l'Association Thésame[2],
  • 2013 : Prix "Driver Performance" du Rallye Monte-Carlo des Énergies Nouvelles[3],
  • 2015 : Prix "Best New Comer" du Formula Student à Silverstone.

Véhicules prototypes de l'EPSA[modifier | modifier le code]

Véhicule thermique TTIM'2004-Razza au circuit du Mans : dernier véhicule de l'Écurie motorisé par un moteur de moto.

Filière TTIM (propulsion thermique biplace) - initiée en 2001

  • Véhicules conçus, fabriqués et validés
Banc d'essai Benchy pour la validation des lois de commande de la régulation des moteurs électriques.

Filière FIZZY (propulsion électrique biplace) - initiée en 2005

  • Organes et bancs d'essais
    • Fizzy'Bench (2006) - Banc d'essais
    • Fizzy'Grip (2007) - Liaison au sol électrique
    • Fizzy'Benchy (2011) - Banc d'essais monitoré et sécurisé
    • Fizzy'BigBench (2014) - Banc d'essais de caractérisation de moteurs électriques
  • Véhicules conçus et non fabriqués
    • Ozyris (2009)
    • Vizyr (2008)
    • D-Zyr (2010)

Filière TIZY (propulsion hybride biplace) - initiée en 2008

  • Véhicules conçus, fabriqués et validés
    • Osmoz (2009)[4]
    • Symbioz (2010)[5]
    • Virtuoz (2011)[6]
    • Hypnoz (2012)[7]
    • Psychoz (2013)[8]

Filière STUF (propulsion thermique monoplace) - initiée en 2013

  • Véhicules conçus, fabriqués et validés
    • Dynamix (2014)[9] : motorisation thermique par moteur essence Honda 600 CBR
    • Atomix (2015)[10] : motorisation thermique par moteur essence Honda 600 CBR
    • Kinetix (2016)[11] : motorisation thermique par moteur essence Honda 600 CBR
  • Véhicule en cours de production
    • Olympix (2017)
  • Véhicule en cours de conception
    • Vulcanix (2018)

Anecdotes[modifier | modifier le code]

  • Pour l'anniversaire de ses 10 ans le 4 février 2012, Ecully bat un record de froid sibérien[12]. Malgré cela, le 1er véhicule hybride Osmoz démarre parfaitement 3 années après sa réalisation et recharge de sa batterie. Quelques tours de roues sont alors réalisés par -12 °C.
  • Bien que parfaitement terminé et intégré en 2004, le véhicule Razza ne roula jamais car il ne démarra jamais, le calculateur électronique ayant été grillé par une soudure à l'arc malencontreuse lors d'une réparation d'urgence sur le châssis. Il gagna néanmoins le Prix de la Sécurité et le Prix de la Communication du Trophée SIA'2004.
  • Le logo de l’Écurie a été dessiné par Etienne Voillequin (ECL'2005), Centralien devenu designer pour le monde de l'automobile.
  • Apparition en 1874 du terme « piston » dans son acception centralienne : selon le Lexis (Dictionnaire de la Langue Française de Larousse) :
    • PISTON n. m. (de piston 1 [*], à cause de l'insigne du calot; 1874). Arg. scol. Candidat à l'école centrale; classe où l'on prépare le concours d'entrée à cette école; l'école centrale.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :