Âne grand noir du Berry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Âne grand noir du Berry
Âne grand noir du Berry au Pôle du Cheval et de l'Âne de La Celle-Condé
Âne grand noir du Berry au Pôle du Cheval et de l'Âne de La Celle-Condé
Région d’origine
Région Berry, Drapeau de la France France
Caractéristiques
Taille entre 1,30 m et 1,45 m
Robe noir ou noir pangaré
Oreilles ouvertes et sans échancrure
Caractère docile
Autre
Utilisation bât, attelage, équitation

L’âne grand noir du berry est une race d’âne originaire du centre de la France, et plus particulièrement de l'ancienne province du Berry qui correspond de nos jours aux départements du Cher et de l’Indre. C'est un animal de grande taille caractérisé par sa robe noire. Il est utilisé principalement pour le tourisme et le loisir, avec une qualité particulière pour la selle. C'est une race à faible effectif avec un élevage très centré dans son berceau d'origine.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les origines de cet âne sont sujettes à conjectures. Certains pensent qu'il proviendrait d'Algérie, importé massivement au début de l'époque coloniale; d'autres que des maquignons d'origine gitane l'auraient importé dans les importantes foires locales[1]. Au début du XXe siècle, Lignières devient le centre du maquignonnage du grand noir du Berry[2].

La race n'a été reconnue officiellement qu'en 1994. Il s'agit de la deuxième race asine française à être reconnue par les Haras Nationaux, derrière le baudet du Poitou près d'un siècle auparavant[3]. Le stud-book compte près de 2000 sujets en 2017. Il s'exporte même vers la Belgique, la Hollande ou l'Allemagne[2].

Description[modifier | modifier le code]

Morphologie[modifier | modifier le code]

Tête d'un Grand noir du Berry.

C’est un âne de grande taille mesurant entre 1,35 m et 1,45 m au garrot pour le mâle et au minimum 1,30 m pour la femelle[4]. Le tête est rectiligne. Ses oreilles sont larges, bien ouvertes et sans échancrure. L'encolure est forte et le dos droit. L'arrière-main est bien ronde et les membres sont solides[1].

Robe[modifier | modifier le code]

La robe, à poil ras, est uniformément foncée, bai brun à noir pangaré, avec le ventre gris clair[5],[6]. Elle ne présente ni bande cruciale, ni raie de mulet, ni de zébrures sur les membres[6]. Son nez, plus clair, est dit « de biche »[5]. Le pourtour de l'œil est blanc, parfois doublé de roux[6].

Utilisations[modifier | modifier le code]

Cette race fut d’abord un animal de trait, utilisé tant pour les travaux des champs dans le Berry, notamment pour travailler la vigne, que pour haler les péniches le long du canal de Berry et du canal de Briare. Animal docile et fort, il est reconverti de nos jours dans le tourisme et les loisirs, par exemple pour transporter les bagages de randonneurs[1],[6]. Le Grand noir du Berry est également une race d'âne adaptée à la selle. Il répond en effet parfaitement aux qualités physiques et mentales requises pour répondre à cette utilisation[7].

Diffusion de l'élevage[modifier | modifier le code]

Logo de l'Association Française de l'Âne Grand Noir du Berry.

L'Association Française de l'Âne Grand Noir du Berry (AFAGNB) est l’association nationale de race qui gère le Grand noir du Berry. Elle a pour but de promouvoir l'élevage et l'utilisation de la race, de développer et contrôler son élevage, et également de tenir le stud-book[3].

L’effectif de cette race est très réduit. On recense environ 1 300 individus en 2014. L'élevage d'ânes grand noir du Berry est très présent dans les départements du Cher, de l'Indre, de la Nièvre et de l'Allier. Près de 60 % des effectifs sont localisés en « Boischaut », dans le sud du Berry. On dénombre 32 éleveurs d'ânes grand noir du Berry en activité en France en 2013. Cette même année, on recense 32 naissances d'ânes grand noir du Berry, soit 5 % du total des naissances asines. On compte également 24 baudets en activité et 65 ânesses saillies[4]. À l'étranger, la race est aussi présente en Belgique, en Allemagne et en Suisse[4],[6].

Année 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013
Nombre de naissances en France[4] 55 70 48 59 45 36 39 32

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Siméon 2008, p. 92-95
  2. a et b France âne et mulets, bureau de la filière équine. Maison de l'agriculture d'Aquitaine. Cité mondiale, Bordeaux.
  3. a et b « L'Association », sur AFAGNB - Association Française de l'Âne Grand Noir du Berry
  4. a b c et d « L'âne Grand Noir du Berry », sur Haras nationaux (consulté le 31 mars 2016)
  5. a et b Bataille 2008, p. 251-254
  6. a b c d et e Farissier 2007, p. 64-65
  7. Emmanuelle Bornet, « Les canons de l'Âne de Selle », Les Cahiers de l’Âne, no 55,‎ , p. 36-38

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Serge Farissier, « L'âne Grand Noir du Berry », dans L'âne, Editions Artemis, , 118 p. (ISBN 9782844166425, lire en ligne), p. 64-65. Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article
  • Victor Siméon, « Le Grand Noir du Berry », dans Anes & Mulets - Découverte et techniques d'entretien et de dressage, De Vecchi, , 192 p. (ISBN 9782732892801), p. 92-95. Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article
  • Lætitia Bataille, « Grand Noir du Berry », dans Races équines de France, France Agricole Éditions, , 286 p. (ISBN 9782855571546, lire en ligne), p. 251-254. Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article