Yossi Beilin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Yossi Beilin
Yossi Beilin, en Avril 2006
Yossi Beilin, en Avril 2006
Fonctions
Parlementaire à la Knesset
Législature 12e, 13e, 14e, 15e, 17e
Biographie
Date de naissance 12 juin 1948 (66 ans)
Lieu de naissance Petah Tikva
Nationalité Israélienne
Parti politique Meretz
Religion Judaïsme

Signature
Yossi Sarid et Yossi Beilin

Yossef Beilin dit Yossi (en hébreu : יוסי ביילין), né le 12 juin 1948, est un homme politique israélien de gauche. Parlementaire à la Knesset et ancien ministre de la Justice, il dirige le parti Meretz-Yachad. Son nom reste associé aux accords d'Oslo de 1993, aux pourparlers de Taba en 2001, à l'initiative de Genève et au processus de paix israélo-palestinien en général.

Carrière Politique[modifier | modifier le code]

De 1977 à 2003, Yossi Beilin est membre du parti travailliste dont il est le porte-parole de 1977 à 1984, date à laquelle il devient porte-parole du gouvernement jusqu'en 1986, puis il occupe un poste de direction au ministère des Affaires étrangères de 1986 à 1988.

En 1988, il est élu au parlement israélien et est renouvelé régulièrement jusqu'en 1999. Il occupe les fonctions de vice-Ministre des Finances (1988-1990) et de vice-Ministre des Affaires étrangères (1992-1995) dans le gouvernement de Shimon Peres. Suivent deux postes ministériels plus mineurs dans les ministères de l'Économie et du budget (en 1995) puis dans les services du Premier ministre (en 1996).

De 1996 à 2001, Yossi Beilin est Ministre de la Justice. Son image marquée à gauche ne lui permet pas de figurer à un rang éligible en tête de la liste du parti travailliste aux élections législatives israéliennes de 2003. Il quitte le parti (et il quitte Shimon Peres dont il a toujours été très proche) avec Yael Dayan et rejoint Meretz qui les reçoit dans ses rangs avec enthousiasme. Suite aux élections, il forme le mouvement Shachar qui ne tarde pas à fusionner avec Meretz pour former le parti Yachad dont il prend la direction.

L'opinion publique israélienne associe le nom de Beilin au processus de paix israélo-palestinien :

Meretz-Yachad perd un siège aux élections anticipées de 2006 et ne conserve que 5 parlementaires à la Knesset (dont Beilin). En 2008 décide de ne plus candider à la présidence du mouvement et soutient l'élection de Haim Oron comme son successeur.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :