Wisden Cricketer of the Year

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Wisden Cricketer of the Year, littéralement « Joueur de cricket Wisden de l'année », est une distinction décernée chaque année par le Wisden Cricketers' Almanack, un almanach anglais spécialisé dans le cricket. Il récompense les joueurs qui, d'après le Wisden, ont eu la plus grande influence sur la saison anglaise précédent la parution de l'almanach, y compris des internationaux étrangers dont l'équipe y était en tournée. Sauf exception, un joueur ne peut être désigné qu'une fois dans sa carrière. Initiée en 1889 pour honorer les « six meilleurs lanceurs » de l'année, la distinction concerne depuis, dans la plupart des cas, cinq joueurs par an.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1889, le Wisden Cricketers' Almanack publie des portraits et articles sur lanceurs pour commémorer leur succès durant la saison 1888. L'année suivante, ce sont neuf batteurs, tous professionnels, qui sont honorés de manière similaire. En 1889, cinq portraits de « Grands gardiens de guichet » sont inclus dans le Wisden, dont un article sur Dick Pilling, qui n'a pas joué la saison précédente. À partir de cette année-là, ce sont la plupart du temps cinq joueurs qui sont honorés[1].

À cause de la Première Guerre mondiale, aucun joueur n'est désigné ni en 1916, ni en 1917 mais, les deux années qui suivent, la tradition reprend avec des sportifs inscrits dans des public schools. La Seconde Guerre mondiale interrompt de la même manière les désignations entre 1941 et 1946[1].

Quatre personnalités ont été honorées seules. W. G. Grace figure seul dans l'édition 1896, pour souligner ses performances lors de la saison 1895. En 1913, John Wisden, est distingué 29 ans après sa mort pour célébrer les 50 ans de la fondation de l'almanach. Le Wisden marque également la saison 1920 de Plum Warner, qui mène le Middlesex à la victoire dans le County Championship, et, en 1926, honore Jack Hobbs, qui a dépassé la saison suivante le total de centuries en cricket « première-classe » de W. G. Grace[1].

En 2010, Claire Taylor est la première femme honorée par le Wisden, après avoir été désignée meilleure joueuse de la Coupe du monde 2009[2]. L'année suivante, pour la première fois depuis 1926, les sportifs sélectionnés ne sont pas cinq, mais quatre. Un joueur de l'équipe du Pakistan, non nommé par le rédacteur en chef du Wisden, est exclu de la liste avant sa parution à cause de sa suspension liée à un scandale de lancers truqués au bénéfice d'organisateurs de paris[3].

Critères de sélection[modifier | modifier le code]

Les joueurs désignés Wisden Cricketers of the Year sont ceux qui « ont eu une influence sur la saison anglaise précédente » par rapport à la parution de l'almanach[4]. En théorie, un joueur ne peut être sélectionné qu'une seule fois[1]. Plum Warner et Jack Hobbs sont pourtants honorés chacun seul et une deuxième fois[5], respectivement en 1921 et 1926. En 2003, l'almanach introduit la distinction de Wisden Leading Cricketer in the World, ouvert à tous et sans limite[6].

En 1997, Sanath Jayasuriya est choisi sans avoir disputé de matchs en Angleterre la saison précédente : le rédacteur en chef du Wisden considère que la manière dont il a batté lors de la Coupe du monde 1996 a révolutionné l'approche des batteurs lors des rencontres limitées en nombre de lancers, d'où son influence sur le cricket anglais[6].

Liste des joueurs honorés par année[modifier | modifier le code]

De 1889 à 1915[modifier | modifier le code]

Liste des joueurs honorés de 1889 à la Première Guerre mondiale[7] :

George Lohmann est l'un des premiers joueurs honorés.

Entre-deux-guerres[modifier | modifier le code]

Liste des joueurs honorés entre 1918 et 1940[7] :

Depuis 1947[modifier | modifier le code]

Liste des joueurs honorés depuis 1947[7] :

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) Anthony Bradbury, « Wisden's cricketers of the year », Wisden Cricketers' Almanack,‎ 1989 (lire en ligne)
  2. (en) Jamie Lillywhite, « Taylor wins historic Wisden award », BBC Sport,‎ 2010 (consulté le 10 avril 2011)
  3. (en) David Hopps, « Mohammad Amir's suspension makes Wisden cut its famous five to four », The Guardian,‎ 2011 (consulté le 10 avril 2011)
  4. (en) « Wisden tribute to England stars », BBC Sport,‎ 2005 (consulté le 9 avril 2011)
  5. (en) A. S. Dixon, « Cricketers of the Year by A. S. Dixon », Wisden Cricketers' Almanack,‎ 1945 (lire en ligne)
  6. a et b (en) « Wisden's Five Cricketers of the Year », ESPNcricinfo,‎ 2010 (consulté le 10 avril 2011)
  7. a, b et c (en) « Wisden Cricketers of the Year », Cricketarchive (consulté le 9 avril 2011)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]