Bill Ponsford

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Photographie de Bill Ponsford en 1930.
Bill Ponsford en 1930.

William Harold Ponsford, dit Bill Ponsford, est un joueur de cricket international australien né le 19 octobre 1900 à Fitzroy North dans l'État de Victoria et mort le 6 avril 1991 à Kyneton. Batteur, il débute avec l'équipe de Victoria en 1921 puis avec l'équipe d'Australie en 1924. Il dispute vingt-neuf test-matchs au cours d'une carrière internationale achevée en 1934.

En 1923, il bat le record du monde de runs en une manche en first-class cricket, lors de sa quatrième rencontre à ce niveau. Il améliore ce record cinq ans plus tard, une performance unique dans l'histoire, avec un score de 437 runs.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Carrière de joueur de cricket[modifier | modifier le code]

Des records en début de carrière[modifier | modifier le code]

De nombreux joueurs de cricket sont indisponibles à cause de la Première Guerre mondiale et la création de la First Australian Imperial Force. Ponsford fait alors ses débuts avec St Kilda en première division de grade cricket, le niveau juste en dessous des compétitions nationales, lors de la saison 19161917, une semaine avant son seizième anniversaire. La rencontre oppose son ancienne équipe de Fitzroy et se joue Brunswick Street Oval. Ses coups manquent de puissance, et il est éliminé après avoir marqué douze runs[1]. Il dispute un total de dix rencontres lors de cette première saison avec la première équipe de St Kilda et la termine avec une moyenne à la batte de seulement 9,30[2]. En 1918-1919, il réussit les meilleures moyennes à la batte et au lancer du club, respectivement 33 et 16,50[3].

Même s'il ne réussit pas à marquer de century pour St Kilda, ce qu'il ne corrigera pas avant la saison 1923-1924, il est sélectionné en février 1921 par l'équipe de Victoria pour affronter l'Angleterre, qui effectue en tournée dans le pays. Ce sont ses débuts en cricket first-class[3],[4]. Cette sélection est loin de faire l'unanimité. Personnage important du cricket à Victoria et capitaine de l'équipe d'Australie, Warwick Armstrong est écarté pour ce match. Des manifestants en colère protestent contre ce qu'il pensent être une persécution d'Armstrong par les dirigeants sportifs[5]. Lorsqu'il se rend au Melbourne Cricket Ground (MCG) pour disputer le match, Ponsford marche au milieu de manifestants qui arborent des pancartes dénonçant sa sélection au détriment de Warwick Armstrong[6]. Les Victoriens sont largement battus par les Anglais de Johnny Douglas. Ponsford marque six runs dans la première manche et 19 dans la seconde[4]. Le même mois, Ponsford réussit le premier century de sa carrière à ce niveau lorsqu'il accumule 162 runs contre la Tasmanie au NTCA Ground de Launceston[7]

Pour la rencontre face à la Tasmanie disputée au MCG du 2 au 5 février 1923, Ponsford est nommé capitaine d'une équipe de Victoria qui comporte plusieurs jeunes prometteurs. C'est seulement sa troisième rencontre first-class. Battant pendant près de huit heures, il réalise un score de 429 runs, un record du monde à ce niveau[6],[8], dépassant ainsi les 424 runs de l'ancine capitaine anglais Archie MacLaren[6]. Les Victoriens accumulent 1059 runs dans leur manche, ce qui est aussi un record du monde. Le score doit être peint sur le panneau d'affichage, qui n'est pas prévu pour afficher quatre chiffres[9].

Henry Forster, Gouverneur général d'Australie, visite les vestiaires et félicite Bill Ponsford, qui reçoit des télégrammes du monde entier. L'un d'eux est envoyé par Frank Woolley, auparavant détenteur de la meilleure marque contre les Tasmaniens[9]. Archie McLaren n'est pas aussi élogieux. Il considère que les deux équipes sont loin d'avoir le niveau « first-class » et que le record ne devrait pas être reconnu. Les matchs disputés par la Tasmanie sont pourtant bel et bien catégorisés dans cette forme de jeu depuis 1908. Suivent un échange de lettres entre MacLaren et la Victorian Cricket Association, tandis que la presse populaire spécule sur de possibles motivations politiques. Le Wisden Cricketers' Almanack reconnaît pourtant bien le record de Ponsford[10].

Sélectionné pour sa première rencontre de Sheffield Shield contre l'Australie-Méridionale trois semaines plus tard, Ponsford réussit un score de 108 runs[11]. Au cours de la saison 1923-1924, il continue à marquer des scores imposants. Contre Queensland, en décembre, il en réussit 248 en une manche et partage un partnership de 456 runs avec Edgar Mayne[12]. Plus tard dans la saison, il réussit deux centuries contre la Nouvelle-Galles du Sud, 110 dans chaque manche[13].

Débuts internationaux[modifier | modifier le code]

Lutte et succès[modifier | modifier le code]

Face à Bodyline[modifier | modifier le code]

Triomphe et retraite[modifier | modifier le code]

Carrière de joueur de baseball[modifier | modifier le code]

Bilan sportif[modifier | modifier le code]

Principales équipes[modifier | modifier le code]

Test
Australie 1924 - 1934
First-class
Victoria 1920-1921 - 1932-1933

Statistiques[modifier | modifier le code]

En first-class cricket[modifier | modifier le code]

Honneurs[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Bill Ponsford » (voir la liste des auteurs)

  1. (en) Leckey (2006), p.46
  2. (en) Leckey (2006), p.46-47
  3. a et b (en) Leckey (2006), p.47
  4. a et b « Victoria v Marylebone Cricket Club: Marylebone Cricket Club in Australia 1920/21 », Cricketarchive (consulté le 26 juin 2009)
  5. (en) Haigh (2001), p.297-298
  6. a, b et c (en) Leckey (2006), p.48
  7. (en) « Tasmania v Victoria: Other First-Class matches in Australia 1921/22 », CricketArchive (consulté le 26 juin 2009)
  8. (en) « Victoria v Tasmania: Other First-Class matches in Australia 1922/23 », Cricketarchive (consulté le 27 juin 2009)
  9. a et b (en) Leckey (2006), p.49
  10. (en) Leckey (2006), p.50
  11. (en) « South Australia v Victoria: Sheffield Shield 1922/23 », CricketArchive (consulté le 27 juin 2009)
  12. (en) « Victoria v Queensland : Other First-Class matches in Australia 1923/24 », CricketArchive (consulté le 27 juin 2009)
  13. (en) « New South Wales v Victoria: Sheffield Shield 1923/24 », CricketArchive (consulté le 27 juin 2009)
  14. (en) « Wisden Cricketers of the Year », Cricketarchive (consulté le 21 juin 2009)
  15. (en) « Panel selects cricket team of the century », Australian Broadcasting Corporation,‎ 2000 (consulté le 21 juin 2009)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Consacré à Bill Ponsford

  • (en) John Anthony Leckey, Records are Made to be Broken: The Real Story of Bill Ponsford., Arcadia,‎ 2006 (ISBN 1-74097-116-7) Document utilisé pour la rédaction de l’article

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :