William Control

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

William Control

Description de cette image, également commentée ci-après

Les membres de William Control au Download festival de 2012

Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Darkwave, synthpop, spoken word
Années actives 2008-
Labels Control Records
Site officiel williamcontrol.com
Composition du groupe
Membres wiL Francis
Nick Wiggins
Kenneth Fletcher

William Control est un groupe d’Electronica originaire d’États-Unis. Le groupe a signé un contrat avec Victory Records et a sorti deux albums, Hate Culture et Noir.

Formation du groupe[modifier | modifier le code]

Wil Francis a formé ce projet solo parce qu’il voulait produire une musique différente de celle de son autre groupe Aiden. En 2008, William Control sort son premier album intitulé Hate Culture qui, selon une interview avec le magazine Kerrang!, récit l’histoire d’un certain William Control et sa dernière nuit sur terre car il veut se suicider. Hate Culture se glisse à 12e place sur Billboard Electronic Albums, et à la 43e place sur Heatseekers. William a réalisé une vidéo pour Beautiful Loser, son unique single de l’album.

William Control était en tournée avec Escape The Fate en fin 2008. En 2009, Wil Francis commença à travailler sur un nouvel album intitulé Noir[1], qui sort le 8 juin 2010[2]. William a invité ses amis et fans au studio pour enregistrer avec lui, et parmi les participant, Ashley Costello de groupe de rock New Years Day et Jeffree Star[3].

L’album était prévue pour sortir le 1er juin, mais William a repoussé la date pour sortir le 8 juin 2010[4]. car il avait annoncé le tournage d’une vidéo pour le single I'm Only Human Sometimes.

Le 2 avril 2012 il sort son troisième album, Silentium Amoris.

En décembre 2012, William Control était en tournée aux États-Unis et au Canada avec The Birthday Massacre et Aesthetic Perfection[5].

En janvier 2013, William Control sort un album live intitulé Live in London Town contenant 20 pistes déjà sur ces autres albums précédents et une nouvelle piste intitulée Speak to Me of Abduction.

Membres[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Albums live[modifier | modifier le code]

  • Live in London Town (2012)

Bandes originales[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

  • Beautiful Loser (2008)
  • I'm Only Human Sometimes (2010)
  • Eleonora (2010)
  • The Tell-Tale Heart (2010)
  • The Oval Portrait (2010)
  • The Raven (2010)
  • New World Order (A New Kind Of Faith) (2011)

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]