Volte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Danse de la Renaissance : la volte, peinture française (conservée à Penhurst Place, Kent) associée à tort à l'ère élisabéthaine.

La volte est une danse de couple vive et tournoyante, en vogue dans toute l'Europe du XVIe siècle jusqu'au milieu du siècle suivant. Pratiquée tant à la cour qu'à la ville, répandue dans l'Italie du Cinquecento, la volte est décrite par Thoinot Arbeau dans son Orchésographie (1589), puis par Cesare Negri dans son traité Le gratie d'amore (1602) sous le nom de volta.

Certains prétendent qu'elle est à l'origine de la valse.

Lien externe[modifier | modifier le code]