Voïvodie de Podlachie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Voïvodie de Podlachie
Województwo podlaskie
Voïvodie de Podlachie Voïvodie de Podlachie
Image illustrative de l'article Voïvodie de Podlachie
Carte des 17 powiats
Carte des 17 powiats
Administration
Pays Drapeau de la Pologne Pologne
Capitale (Diétine) Białystok
Chef-lieu (Voïvodat) Białystok
Maréchal Jarosław Dworzański (PO)
2008-
Président de la Diétine Bogdan Dyjuk (PSL)
2010-
Voïvode Maciej Żywno
2007-
ISO 3166-2 PL-PD
Démographie
Population 1 199 724 hab. (2012)
Densité 59 hab./km2
Taux d'urbanisation 60 %
Géographie
Superficie 2 018 702 ha = 20 187,02 km2
Localisation
Localisation de la voïvodie
Localisation de la voïvodie
Liens
Site web http://www.wrotapodlasia.pl/
http://www.bialystok.uw.gov.pl/

La voïvodie de Podlachie ou voïvodie de Podlasie (en polonais Województwo podlaskie) est une des 16 régions administratives (voïvodies) de la Pologne. Białystok est le chef-lieu de la voïvodie, qui reconstitue celle qui portait le nom de la ville de 1944 à 1975.

La voïvodie fut créée le à partir des anciennes voïvodies de Białystok et Łomża, ainsi que d’une partie de l’ancienne voïvodie de Suwałki, suite à une loi de 1998 réorganisant le découpage administratif du pays. Elle se divise en 17 districts (powiats), dont trois villes possédant des droits de district, et 118 communes. Le nom de la voïvodie fait référence à la région historique de Podlachie (Podlasie).

La voïvodie a une superficie de 20 180 km² et compte 1 221 000 habitants (2003) dont une minorité biélorusse ainsi qu'une petite communauté tatare d'ancienne présence.

Mosquée tatare à Bohoniki.

Étymologie[modifier | modifier le code]

La voïvodie doit son nom à la région historique de Podlachie. Le nom de cette région remonte à l'époque à laquelle cette région faisait partie du Grand-duché de Lituanie, le long de la frontière avec la province polonaise de Mazovie. L'expression pod Lachem signifierait près des Polonais ou le long de la frontière avec les Polonais. Le nom historique lituanien de la région, Palenke, a exactement la même signification.

Géographie[modifier | modifier le code]

La voïvodie de Podlachie se situe au nord-est de la Pologne. Elle a des frontières avec la Biélorussie, la Lituanie et les voïvodies de Lublin, de Mazovie et de Varmie-Mazurie. La Podlachie est la région polonaise ayant la densité de population la moins forte.

Réserves naturelles[modifier | modifier le code]

Les réserves naturelles recouvrent 1/3 du territoire. La voïvodie possède 4 parcs nationaux, 3 parcs paysagers, 88 réserves naturelles, 15 zones de paysages protégés. Elle a été consacrée poumon vert de la Pologne par l'UNESCO. Le parc national de Białowieża, qui est la seule réserve de bisons en Europe, a été déclaré réserve de la biosphère par l'UNESCO en 1977. En 1979, il a été inscrit au patrimoine mondial de l'humanité. En 1995, l'UNESCO donne ce statut très envié à l'ensemble de la réserve naturelle. Celle-ci devient ainsi l'une des sept réserves naturelles transfrontalières primées sur la planète. Le parc national de la Biebrza est le parc le plus grand de Pologne.

Les plus grandes villes[modifier | modifier le code]

Le plus grandes villes de la Voïvodie de Podlachie sont (population en 2003):

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Politique[modifier | modifier le code]

Le chef-lieu de la voïvodie est Białystok. Comme toutes les voïvodies, la Podlachie a un gouverneur provincial (wojewoda) nommé par le gouvernement polonais, ainsi qu'une assemblée élue (la diétine, sejmik) qui élit son propre exécutif, dirigé par son président, le maréchal, marszałek województwa.

Économie[modifier | modifier le code]

En comparaison européenne, le produit intérieur brut (PIB) de la Podlachie atteint, en comparaison avec les autres régions européennes, un niveau de 37,5 (moyenne européenne=100)[1].

La voïvodie de Podlachie compte 95 000 unités économiques (2002) s’occupant de[2] :

  • Commerce et service de réparation 33,2 %
  • Agences immobilières et services aux entreprises 11,8 %
  • Secteur de la construction 10,5 %
  • Traitement industriel 9,7 %
  • Transport 8,3 %
  • Agriculture, vénerie, sylviculture 4,5 %

L’industrie alimentaire joue un rôle principal, suivie de l’industrie légère et de l'industrie du bois sans oublier l’industrie mécanique.

Production industrielle (2002) :

  • Articles alimentaires et des boissons 46,2 %
  • Bois et produits dérivés 14,6 %
  • Production et approvisionnement en énergie électrique, gaz et eau courante 10,7 %
  • Production des machines 4,8 %
  • Textile 4,4 %

L’agriculture est un secteur dominant de l’économie régionale. Il existe environ 120 000 fermes, avec une prédominance de petites exploitations. Les petites fermes se spécialisent en production intensive (horticulture, arboriculture fruitière), les grandes fermes favorisent l’élevage des bovins (surtout pour la production de lait) et la production du blé.

Le taux de chômage s’élève à 14,1 % (2003).

Noms de famille les plus fréquents[modifier | modifier le code]

  • 1. Dąbrowski : 7 177
  • 2. Kozłowski : 5 560
  • 3. Zalewski : 5 165

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Eurostat News Release 63/2006: Regional GDP per inhabitant in the EU 25[1]
  2. (de) Informations du Site officiel de la province, consultées en septembre 2008.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]