Violence scolaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La violence scolaire désigne les actes violents réalisés dans les établissements scolaires et dirigés contre les élèves, les enseignants ou les établissements eux-mêmes (dégradations, incendies).

La médiatisation des questions de la violence à l'école a suscité l'inquiétude des parents, d'où le besoin de quantifier le phénomène par des statistiques. Celle-ci a largement favorisé l'organisation de la recherche sur ce thème à un niveau européen et mondial.

En 1998 a été créé l’Observatoire européen de la violence en milieu scolaire[1],[2]. Il fédère des recherches en Allemagne, Angleterre, Belgique, Espagne, Italie, Suisse. Toujours en 1998, l'Assemblée générale des Nations unies proclamait la première décennie du XXe siècle (les années 2001 à 2010) Décennie internationale de la promotion d'une culture de la non-violence et de la paix au profit des enfants du monde. C'est en France que s'est tenue en 2001, la première conférence mondiale « Violence à l'école et politiques publiques ». Très médiatisée et politisée cette conférence a définitivement installé cette thématique en France.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Louis Lorrain, Les Violences scolaires, PUF, coll.Que Sais-je ?, 2003.
  • Dominique-Manuela Pestana,Le harcèlement au collège. Les différentes faces de la violence scolaire, éditions Karthala, 2013.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]