Ursulines de Québec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Couvent des Ursulines à Québec
Image illustrative de l'article Ursulines de Québec
Présentation
Culte catholique
Rattachement Ordre de Sainte-Ursule
Protection Monument historique classé

Lieu historique national (1988)

Site web www.museocapitale.qc.ca
Géographie
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Commune Québec
Coordonnées 46° 48′ 44″ N 71° 12′ 29″ O / 46.81209, -71.20812 ()46° 48′ 44″ Nord 71° 12′ 29″ Ouest / 46.81209, -71.20812 ()  

Géolocalisation sur la carte : Québec

(Voir situation sur carte : Québec)
Couvent des Ursulines à Québec

Géolocalisation sur la carte : Ville de Québec

(Voir situation sur carte : Ville de Québec)
Couvent des Ursulines à Québec

Le couvent des Ursulines de Québec, fondé en 1639, est la plus ancienne institution d'éducation pour les femmes de l'Amérique du Nord.

Histoire[modifier | modifier le code]

Chapelle des Ursulines, Québec, vers 1890
Dentelle au fuseau en progression, Musée des Ursulines de Québec

L'histoire du couvent des Ursulines de Québec commence avec l'arrivée des premières Ursulines en Nouvelle-France le 1er août 1639.

La religieuse Marie Guyart mieux connue sous le nom de Marie de l'Incarnation, missionnaire des Ursulines, fut aidé par une riche veuve venue sur le même navire, Marie Madeleine de la Peltrie et elles fondèrent le couvent des Ursulines cette année-là.

Après trois années passées dans la Basse-Ville de Québec, les religieuses déplacèrent leur couvent sur le terrain qu'elles occupent encore, cédé par la Compagnie de la Nouvelle-France.

Leurs premiers élèves étaient des filles amérindiennes, avec qui elles eurent de meilleurs résultats et de réussites qu'avec les Jésuites et les jeunes garçons amérindiens.

Le premier couvent brûla en 1650, mais fut bientôt reconstruit.

Le missionnaire Jérôme Lalemant, qui évangélisa les Hurons, établit des règles de fonctionnement pour l'institution religieuse.

La première célébration de la fête du Nouveau Monde eut lieu dans le couvent le 18 juin 1700.

Le registre de la Confrérie du Sacré-Cœur débute en 1716. Le pape Clement XI l'a enrichie d'indulgences en 1718.

Marguerite d'Youville, fondatrice des Sœurs de la Charité de Montréal, dites les "Sœurs Grises", fut élève au couvent des Ursulines.

Le couvent a subi le siège et le bombardement de Québec en 1690, et un second siège par James Wolfe en 1759. Après la bataille du 13 septembre 1759, au terme de laquelle la garnison de Québec se rendit à l'armée de Wolfe, le général français, Montcalm, tué pendant les combats, fut enterré la nuit dans la chapelle du couvent.

Le premier gouverneur anglais, Murray, a utilisé une partie du monastère comme quartier général. Les gouverneurs et les vice-rois, et anglais et français, furent toujours respectueux envers l'institution.

Le couvent des Ursulines de Québec est reconnu comme patrimoine de l'Unesco. Il renferme de nos jours une chapelle et un musée.

Depuis 2010, l'école des Ursulines de Québec accueille aussi des garçons, dont la première promotion sera diplômée en 2012.

Liens externes[modifier | modifier le code]