Ulrich Wilcken

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ulrich Wilcken
Papyrologue
Origine Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Naissance 18 décembre 1862
Stettin
Décès 10 décembre 1944
Baden-Baden
Nationalité allemande

Ulrich Wilcken (né le 18 décembre 1862 à Stettin ; mort le 10 décembre 1944 à Baden-Baden) est un historien et papyrologue allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études en histoire antique et orientale à l'université de Leipzig, l'université de Tübingen et l'université de Berlin, Wilcken rédige en 1885 une thèse sur l'Égypte romaine et obtient un doctorat de papyrologie à Berlin. Son principal professeur universitaire était Theodor Mommsen, qui l'a soutenu dans ses recherches.

En 1889 il est nommé professeur d'histoire à Breslau (en tant que successeur d' Eduard Meyer). En 1900, il est appelé à Würzburg, en 1903 à Halle (là encore, en tant que successeur d'Eduard Meyers), en 1906 à Leipzig, en 1912 à Bonn et en 1915 à Munich. En 1917 il succède à Otto Hirschfeld à l'université de Berlin à sa demande. Il est membre de la Société des Sciences de Saxe (depuis 1906) et de la Preußische Académie des sciences (depuis 1921).

Wilcken est le pionnier de la papyrologie gréco-romaine en Allemagne. Avec le soutien de Mommsen, en 1899, il réunit un vaste répertoire de pièces datant de l'époque ptolémaïque d'ostraca et d'actes écrits sur des papyri. Il collabore avec Ludwig Mitteis (introduction de la collecte et de la sélection dans le milieu universitaire).

Parmi ses élèves figure Walter Otto qui lui succède.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Observationes ad historiam Aegypti provinciae Romanae depromptae e papyris Graecis Berolinensibus ineditis. Haack, Berlin 1885.
  • Ostraca grecques d'Égypte et de Nubie. Une contribution à l'histoire de l'économie antique. 2 volumes. Giesecke & Devrient, Leipzig 1899. Reproduction Hakkert, Amsterdam 1970.
  • Les grandes orientations de la Chrestomathie papyrus client. Volume 1: Historique de la partie (en deux moitiés). Leipzig 1912.(Volume 2: partie juridique de Ludwig Mitteis.)
  • Histoire grecque dans le cadre de l'histoire de l'Antiquité Oldenbourg, München 1924; Édition 1962 (travers de Günther Klaffenbach).
  • Actes de l'époque ptolémaïque (fouilles anciennes). 2 volumes. de Gruyter, Berlin 1927, Nachdruck 1977, (ISBN 3-11-005711-5) .
  • Alexandre le Grand. Quelle & Meyer, Leipzig 1931.

Sources[modifier | modifier le code]