True Whig

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Politique au Liberia
Image illustrative de l'article True Whig

Le True Whig Party fut le seul parti politique légal au Libéria de 1878 au coup d’État du sergent Samuel Doe en 1980. Cette hégémonie est considérée comme le premier système politique à parti unique du monde.

À l’origine, son idéologie était largement inspirée de celle du parti libéral américain, le Parti Whig. Il fut le principal instrument de l'exercice sans partage du pouvoir au Liberia par les descendants des afro-américains installés sur ce territoire à partir de 1821.

En effet, jusqu'en 1945, seuls les colons afro-américains et leurs descendants jouissaient du statut de citoyen, et donc du droit de vote. La population autochtone était quant à elle asservie à un régime de travail obligatoire dans les grandes plantations. Dans les années 1930, le Libéria vendait encore par exemple des travailleurs forcés (autant dire des esclaves) à certaines colonies portugaises, ce qui provoqua en 1931 la protestation de la SDN et un boycott de cinq ans par les États-Unis et la Grande-Bretagne.

Le True Whig continua ensuite à être considéré en Occident comme un garant de stabilité. Les pays occidentaux, au premier rang desquels les Etats-unis et l'Allemagne, investirent massivement dans le pays sous la présidence de William Tubman, entre 1944 et 1971[1].

Le parti perdit le pouvoir en avril 1980 après la chute et l'assassinat de William Richard Tolbert junior, renversé par un coup d’État. La majorité de ses partisans quitta alors ses rangs.

Le True Whig prit part aux élections de 2005, au sein de la Coalition pour la transformation du Libéria.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. On cite le chiffre d'un milliard de dollars de l'époque.