Tour de Galata

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

41° 01′ 32″ N 28° 58′ 27″ E / 41.02556, 28.97417 ()

La tour de Galata en 1976.

La Tour de Galata (Galata Kulesi en turc), appelé aussi Christea Turris (« Tour du Christ ») est une construction médiévale située à Istanbul dans le quartier de Galata en Turquie. Sa silhouette cylindrique caractéristique constitue un repère imposant dans le ciel de ce quartier situé au nord de la Corne d'Or et domine l'horizon tout en offrant une vue panoramique de la vieille ville d'Istanbul et de ses environs.

On la confond souvent avec l'ancienne tour de Galata, qui était une tour byzantine, nommée Megalos Pyrgos (« Grande Tour »), contrôlant l'extrémité nord de la Corne d'Or fermée par une chaine flottante et détruite en 1204 lors de la quatrième croisade.

Histoire[modifier | modifier le code]

Durant la seconde moitié du XIIIe siècle, les Génois ayant conclu des accords commerciaux avec les Byzantins, l'empereur Michel VIII Paléologue les autorisa à s'établir à Galata. Ces derniers firent alors construire des murs pour protéger leur nouvelle colonie, la tour fixant la limite Nord de celle-ci. D'après une légende, la tour fut construite en 1348 lors de l'agrandissement de la colonie, à l'emplacement d'un phare élevé en 507.

En 1453, le sultan Mehmed II fit ouvrir une brèche dans les murailles et transformer les derniers étages de la tour en poste d'observation pour les veilleurs chargés de signaler les incendies. Sous Soliman le Magnifique, elle servit de prison, puis de tour d'observation astrologique sous Murad III.

Description[modifier | modifier le code]

Élevés à 35 mètres au-dessus du niveau de la mer, les neuf étages de la tour la font culminer à 66,90 mètres (62,59 m, sans l'ornement sur le dessus et 51,65 m à la terrasse d'observation), c'était la plus haute construction de la ville d'Istanbul. La tour a un diamètre de 16,45 mètres à la base, et 8,95 mètres de diamètre intérieur. Ses murs ont 3,75 mètres d'épaisseur.

La section supérieure de la tour, avec sa toiture conique, a été légèrement modifiée lors de plusieurs restaurations au cours de l'époque ottomane. Ainsi, en 1794 la partie supérieure fut reconstruite, renforcée par des arcs de pierre et couverte d'un capuchon, toit en bois recouvert de plaques de plomb. En 1818, du haut de cette tour, Pierre Prévost prit le relevé du panorama de Constantinople exposé à Paris en 1825[1]. Ce relevé est conservé au Musée du Louvre.

Selon le Seyahatname de l'historien et voyageur Evliya Çelebi, un homme nommé Hezârfen Ahmed Çelebi s'élança de la tour et plana jusqu'à Üsküdar, sur la rive asiatique du Bosphore, grâce à des ailes qu'il avait lui-même confectionnées. Cet exploit semble toutefois relever de la légende : les ailes actuelles les plus performantes en seraient certainement incapables et une étude universitaire (Université du Wisconsin) indique que les « ailes d'aigle » mentionnées n'auraient pu soutenir le poids d'un homme adulte. Toujours selon Çelebi, le frère de ce dernier, Lagâri Hasan Çelebi, réalisa le même trajet en 1633 à l'aide d'une fusée placée dans une cage conique remplie de poudre à canon.

[réf. nécessaire]

Dans les années 1960, la structure intérieure d'origine qui était en bois fut remplacée par une structure en béton et équipée de deux ascenseurs. La tour fut ouverte au public.

Aujourd'hui, un restaurant et un café y sont installés dans les étages supérieurs, donnant une vue magnifique sur Istanbul et le Bosphore. À l'étage supérieur, se trouve également une discothèque qui organise un spectacle turc.

Cette tour a donné le substantif français galetas, pour désigner une pièce mansardée ou un réduit sous les combles[2],[3].

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Louis du Chalard et Antoine Gautier, « Les panoramas orientaux du peintre Pierre Prévost (1764-1823) », in Orients, Bulletin de l'association des anciens élèves et amis des langues orientales, juin 2010, p.85-108.
  2. Étymologie de galetas sur le site du C.N.R.T.L.
  3. https://fr.wiktionary.org/wiki/galetas

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]