Thrust SSC

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Thrust SSC
Thrust SSC
Schémas de présentation de Thrust SSC

Classe Véhicule supersonique
Moteur et transmission
Moteur(s) Deux turboréacteurs à double flux Rolls-Royce Spey Mark 202 munis de postcombustion
Position du moteur Latéral
Puissance maximale 5,6 tonnes de poussée à sec et 9,3 tonnes avec postcombustion développées par turbofan. 106 000 ch
Poids et performances
Poids à vide 10.5Tonne(unité)ltonnes kg
Vitesse maximale 1 227,985 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 1,6 s
Chronologie des modèles
Précédent Thrust2 Bloodhound SSC Suivant

Thrust SSC est un véhicule terrestre supersonique, détenteur du record absolu de vitesse au sol avec une vitesse moyenne de 1 227,985 km/h – soit 763,035 mph – tenue sur une distance d'un mile (1,609 km), réalisée le [1]. Il fut piloté à cette occasion par l'ancien pilote de chasse britannique Andy Green.

Description[modifier | modifier le code]

Le Thrust SSC en exposition au musée des transports de Coventry.

Thrust SSC est un engin développé par l'équipe anglaise de Richard Noble, Glynne Bowsher, Ron Ayers et Jeremy Bliss[2]. Il est équipé de deux turboréacteurs à postcombustion développant une puissance d'environ 106 000 ch[3], ce qui en faisait à l'époque le véhicule terrestre le plus puissant jamais conçu.

Pesant 6,8 tonnes environ, Thrust SSC est capable d'accélérer de 0 à 100 km/h en 1,6 secondes environ[3] et de franchir le mur du son en une trentaine de secondes[4]. Son nom vient du mot anglais « thrust », qui signifie « poussée », et de l'acronyme SSC pour SuperSonic Car.

Record de vitesse[modifier | modifier le code]

Le Thrust SSC et son équipe

L'objectif de l'équipe de Thrust SSC est de franchir le mur du son, soit environ 1 200 km/h[5].

Le , dans le désert du Nevada aux États-Unis, Thrust SSC atteint 1 149,30 km/h. Lors d'une seconde tentative, le , soit très exactement 50 ans et un jour après que le mur du son ait été franchi pour la première fois, un record est établi au même endroit à 1 227,986 km/h[6] (1 227,985 km/h selon la FIA[1]), soit plus de 340 mètres par seconde. Thrust SSC devient ainsi le premier véhicule roulant au sol à atteindre officiellement le mur du son, la vitesse du record représentant une pointe à Mach 1,01 dans les conditions physiques du moment[4].

L'équipe du Budweiser Rocket revendique la primauté d'un tel record, ayant annoncé en 1979 une vitesse en pointe de 1 190,317 km/h, soit Mach 1,0106 dans les conditions physiques du moment. Cette performance n'a toutefois pas été officiellement homologuée[3], et la réalité même de ce record est contestée[7].

Par ailleurs, si la pointe de vitesse de Thrust SSC représente le record absolu de vitesse au sol homologué pour un engin piloté, elle n'est pas la plus haute vitesse atteinte sur Terre. Ainsi, le , un engin expérimental automatisé, évoluant sur rails et équipé d'un moteur-fusée à quatre étages, a atteint sur la base militaire américaine d'Holloman – également appelée HHSTT – la vitesse de 10 385 km/h[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Fédération Internationale de l'Automobile
  2. (en) ThrustSCC team
  3. a, b et c Magazine Sport Auto, no 430, novembre 1997, p. 10, 11
  4. a, b et c François Julian, « Le retour de la voiture supersonique » dans Air & Cosmos, no 2 228 du 23 juillet 2010, p. 65
  5. Cette valeur est indicative, la vitesse de déplacement du son dans l'air variant en fonction des conditions atmosphériques : température, pression, ...
  6. Interview de Andy Green dans Sport Auto, no 551, décembre 2007, p. 30-32
  7. (en) « Budweiser Rocket Car sur 3wheelers.com » (consulté en 01/06/2009)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :